La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,57 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,50 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,87 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0170
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,34 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 545,31
    -313,81 (-1,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,15
    -2,76 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     

Test du casque Technics A8 : une grande autonomie

Le casque A800 de Technics entre dans la cour des grands avec de sérieux arguments à faire valoir, à commencer par une autonomie qui dépasse les 50 heures. Réduction de bruit active comprise.

Filiale de Panasonic, Technics a envie de se frotter à Sony, voisin japonais qui domine le marché des casques sans fil pourvus d’une réduction de bruit active avec son modèle WH-1000XM4 (ou le WH-1000XM5). Lancé à 350 €, le modèle A800 est taillé pour rivaliser les références.

Car Technics a mis beaucoup de choses dans son casque haut de gamme : application compagnon complète, réduction de bruit active, mode transparence, autonomie gargantuesque et, bien sûr, restitution acoustique de haute volée (puisque c’est la spécialité de la maison). Et, en toute franchise, le A800 a de sérieux arguments pour se tailler une part du gâteau.

Retrouvez le casque Technics A800 à 350 € sur Amazon

La surface tactile du casque Technics A800
La surface tactile du casque Technics A800

La sobriété avant tout

Le Technics A800 est d’abord un beau casque. Les designers japonais misent sur un argument pour convaincre : la sobriété. En résulte un produit aux finitions irréprochables et, surtout, qui n’entend pas tomber dans le look trop voyant. Pour qui chercherait un accessoire discret, le A800 plaira au premier coup d’œil.

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles