La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 943,90
    -2,80 (-0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    21 573,29
    +258,81 (+1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Téléphone : attention, ces 3 opérateurs vont augmenter leurs prix en 2023

Inflation : votre téléphone va vous coûter plus cher en 2023 (Crédit : Getty Images)
Inflation : votre téléphone va vous coûter plus cher en 2023 (Crédit : Getty Images)

Trois opérateurs télécoms sur quatre ont prévu d’augmenter leurs tarifs en 2023 en réponse à l'inflation.

En faisant leurs courses, pour se chauffer ou encore en allant acheter le pain à la boulangerie : l’inflation généralisée pèse sur le pouvoir d’achat des Français. Cette envolée des prix spectaculaire constatée en 2022 devrait se poursuivre au moins jusqu’à cet été. Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire n'anticipe pas de "décrue" avant "peut-être la mi-2023". Les opérateurs, eux aussi touchés par la hausse des coûts d’exploitation, notamment de l’énergie et des matériaux, vont répercuter ces hausses de prix directement sur les factures de leurs clients cette année.

Orange attend mars, pas de hausse chez Free

Chez Orange, l’opérateur a confirmé une augmentation de 1 à 2 euros par mois pour chacune de ses offres à compter du mois de mars. Les clients concernés ont d’ores et déjà été prévenus pour leur laisser la possibilité de résilier sans frais comme le permet l’article L. 224-33 du Code de la consommation.

Pour les clients de SFR, la hausse reste plus mesurée puisqu’elle oscille entre 0,69 € et 0,99 € par mois. En revanche, l'UFC-Que Choisir regrette le manque de transparence du mythique opérateur au carré rouge. "L’opérateur a tout fait pour que l’événement passe le plus inaperçu possible. Il n’a envoyé ni mail ni SMS, comme il le fait d’ordinaire, mais s’est contenté d’un encart tout en bas de la facture de janvier", souligne l’association de consommateurs. La direction de Bouygues, elle, a bien envoyé un mail à ses clients pour leur signaler une augmentation des tarifs de l'offre internet et mobile de 1 à 2 euros par mois selon les forfaits.

À contre-courant de ses concurrents, Free a pris la décision de geler ses tarifs pour le moment. Les deux forfaits mobiles historiques ne varient donc pas, avec un premier forfait à 2 euros et un autre à 19,99 €/mois.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Orange