La bourse ferme dans 2 h 46 min
  • CAC 40

    7 206,74
    +86,91 (+1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 260,88
    +51,73 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    33 949,01
    -207,68 (-0,61 %)
     
  • EUR/USD

    1,0781
    +0,0062 (+0,58 %)
     
  • Gold future

    1 893,20
    +2,50 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    21 118,54
    -507,13 (-2,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,64
    -12,26 (-2,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,93
    -0,54 (-0,69 %)
     
  • DAX

    15 594,78
    +182,73 (+1,19 %)
     
  • FTSE 100

    7 939,42
    +54,25 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    11 910,52
    -203,27 (-1,68 %)
     
  • S&P 500

    4 117,86
    -46,14 (-1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    27 584,35
    -22,11 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    21 624,36
    +340,84 (+1,60 %)
     
  • GBP/USD

    1,2174
    +0,0104 (+0,86 %)
     

Taxe foncière, taxe d’habitation : propriétaires, vos nouvelles obligations sur impots.gouv

PhotoAlto/Sigrid Olsson

À l’été 2021, Bercy lançait un nouvel outil sur son site impots.gouv.fr, baptisé “Gérer mes biens immobiliers”. L’idée première était de regrouper l’ensemble des biens immobiliers du contribuable et leurs caractéristiques (surface, nombre de pièces, numéro de lot, etc.). Par un communiqué, la Direction générale des finances publiques (DGFiP) annonce que les propriétaires ont désormais l’obligation d’utiliser cet outil pour déclarer “pour chacun de leurs locaux (...) à quels titres ils les occupent”. Des informations à fournir avant le 30 juin 2023. Selon Bercy, 34 millions de propriétaires sont concernés par cette nouvelle obligation déclarative, et celle-ci va s’appliquer à 73 millions de locaux.

>> Notre service - Estimez le prix d’un bien immobilier (immédiat, gratuit et sans engagement)

Dans le détail, la manip’ est à réaliser sur impots.gouv.fr dans son espace personnel, au sein du service “Gérer mes biens immobiliers”. Pour vous faciliter la vie, Bercy souligne que “les données d’occupation connues de nos services seront pré-affichées”. Ce qui n’empêche pas de modifier le statut du bien le cas échéant. En pratique, l’administration fiscale vous propose cinq statuts possibles : propriétaire occupant à titre de résidence principale, propriétaire occupant à titre de résidence secondaire, bien vacant (non meublé et non occupé), occupé à titre gratuit et loué.

Dans le cas où vous auriez mis en location votre appartement, vous aurez un peu plus de travail administratif. Les services (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici comment votre impôt sur le revenu va évoluer en 2023, selon votre profil
Sécheresse, inondation : votre assurance habitation va mieux vous rembourser
Télétravail et impôt sur le revenu : les nouvelles règles à respecter si vous travaillez en Suisse
Taxe abri de jardin : la facture grimpe (encore) pour les constructions en 2023
Le budget cigarettes pèse plus sur le pouvoir d’achat des plus modestes