Marchés français ouverture 7 h 37 min
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    28 517,39
    +275,18 (+0,97 %)
     
  • EUR/USD

    1,2089
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    30 371,22
    -145,02 (-0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    708,54
    -26,60 (-3,62 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     

Le télétravail a réduit d’un tiers les besoins en bureaux des entreprises

Par Laurence Allard
·1 min de lecture
En accordant 1 à 2,2 jours de télétravail à leurs employés, les enteprises françaises gagnent de 12 à 36 % d'espace libre.
En accordant 1 à 2,2 jours de télétravail à leurs employés, les enteprises françaises gagnent de 12 à 36 % d'espace libre.

L'accélération est forte. La crise sanitaire a conduit 39 % des salariés d'Île-de-France, tous secteurs d'activité confondus, à télétravailler. Une pratique « forcée » dictée par le principe de précaution, mais qui a généré une prise de conscience du phénomène par les entreprises. « Jusqu'alors et plus précisément jusqu'aux ordonnances Macron, on estime que deux tiers des heures qui étaient télétravaillées l'étaient de façon informelle », estime Christian de Kerangal, directeur général de l'Institut de l'épargne immobilière et foncière (IEIF). Désormais le phénomène est devenu une réalité tangible. L'IEIF a voulu le quantifier en retenant trois scénarios.

Des gains de 12 % à 36 %

Le premier scénario se base sur une étude réalisée par le cabinet Jones Lang LaSalle en juin 2018 à propos du développement du flex office en parallèle d'une hausse du télétravail. 24 % des sociétés avaient répondu y réfléchir en se basant sur un jour de télétravail par semaine. Dans ce cas, a calculé l'IEIF, le gain de surface est estimé à 12 %.

À LIRE AUSSIEt si l'on continuait à télétravailler ?

Le deuxième scénario correspond aux résultats d'une enquête réalisée par le bureau Savills en France en octobre 2020 : 41 % des entreprises interrogées ont déclaré vouloir passer à deux jours de télétravail. Le gain d'espace pourrait générer un gain d'espace de 27 %.

Le troisième scénario repose sur une évolution accélérée des modes d'organisation du travail suite à la crise sanitaire : 54 [...] Lire la suite