La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 012,92
    +1 298,98 (+3,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Télétravail : votre employeur vous verse-t-il une indemnité ? Témoignez !

·1 min de lecture

L’organisation du télétravail régulier fait émerger une question primordiale dans les entreprises : celle de la prise en charge des frais engagés par les salariés. Que prévoit votre employeur en la matière ? Vous pouvez nous écrire pour partager votre expérience.

Avec la pérennisation du télétravail, une question se pose : celle de la prise en charge des frais engagés par les salariés qui travaillent à distance. Internet, téléphone, chauffage, achat de fournitures… le télétravail engendre certains coûts supplémentaires, pour lesquels les salariés peuvent demander une prise en charge par leur employeur, s’ils peuvent les justifier. Mais selon une étude dévoilée en janvier dernier par le cabinet de conseil en ressources humaines ConvictionsRH, 68% des employeurs ne participaient pas aux frais quotidiens (factures de téléphone, d’Internet, d’électricité, aide à la restauration…) de leurs salariés en télétravail.

Il faut dire que les règles en la matière ne sont pas très claires. L’accord national interprofessionnel (ANI) sur le télétravail, trouvé par les partenaires sociaux en novembre 2020, ne fait qu’indiquer qu’il appartient à l’entreprise “de prendre en charge les dépenses qui sont engagées par le salarié pour les besoins de son activité professionnelle, après validation par l’employeur”. Mais il ne détaille ni le type de dépenses qui peuvent être remboursées par l’employeur, ni leurs montants. L’ANI renvoie cette question au dialogue social au sein de l’entreprise.

S’il prévoit une prise en charge des frais de télétravail, chaque employeur peut donc décider de la forme qu’aura le remboursement et du montant versé. Dans le cadre du télétravail régulier, il est recommandé de privilégier le versement mensuel d’une indemnité forfaitaire, (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Parcoursup : plus qu’une semaine avant l’ouverture de l’aide à la mobilité
Ces managers ont su adapter leur communication en télétravail, ils racontent
Imposition des entreprises : que faut-il savoir ?
Bac : leurs copies perdues, une cinquantaine de lycéens vont devoir repasser une épreuve
Comment le télétravail va permettre aux entreprises de réaliser des économies

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles