La bourse ferme dans 8 h 17 min
  • CAC 40

    6 253,14
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 647,56
    -60,83 (-1,64 %)
     
  • Dow Jones

    31 928,62
    +48,38 (+0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0691
    -0,0047 (-0,44 %)
     
  • Gold future

    1 855,90
    -9,50 (-0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    27 904,47
    +238,47 (+0,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    663,73
    +7,90 (+1,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,66
    +0,89 (+0,81 %)
     
  • DAX

    13 919,75
    -255,65 (-1,80 %)
     
  • FTSE 100

    7 484,35
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    11 264,45
    -270,83 (-2,35 %)
     
  • S&P 500

    3 941,48
    -32,27 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    26 677,80
    -70,34 (-0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 216,55
    +104,45 (+0,52 %)
     
  • GBP/USD

    1,2543
    +0,0011 (+0,09 %)
     

Stellantis rachète le service d'autopartage de BMW et Mercedes-Benz

Les deux géants de l'automobile allemande haut de gamme BMW et Mercedes-Benz ont annoncé mardi 3 mai un accord pour céder leur entité commune dans l'autopartage au français Stellantis, pour se recentrer sur d'autres offres partagées de mobilité. Les trois sociétés "ont récemment signé un accord" pour la cession de l'entité dénommée "Share Now" et "convenu de ne pas divulguer les détails de la transaction", selon un communiqué. L'opération est soumise à l'approbation des autorités de concurrence.

Share Now a enregistré au premier trimestre 42,3 millions de transactions, soit une croissance annuelle de 30%, selon le communiqué. Avec l'acquisition de cette plate-forme, la filiale de Stellantis dans la mobilité, Free2move, aura l'opportunité de développer l'autopartage en Europe pour ses clients. Cette cession permet aux deux groupes allemands de recentrer les activités opérées par plusieurs sociétés communes de mobilité lancées début 2019.

À l'avenir, BMW et Mercedes-Benz vont concentrer leurs efforts sur deux applications : l'une permet de trouver la prochaine borne de recharge pour voitures électriques en étant présente actuellement dans 31 pays en Europe avec 300.000 bornes de recharge (Charge Now). L'autre est conçue pour choisir son mode de déplacement entre e-scooters, vélos électriques, voitures en autopartage, taxis et véhicules avec chauffeur (Free Now), avec un parc de 180.000 engins et véhicules répartis dans plus de 150 villes.

Ces deux segments de croissance "continueront (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Engie signe un contrat pour du gaz naturel liquéfié américain et suscite la colère des ONG
BNP Paribas profite de la bonne performance de sa banque de financement et d'investissement
CAC 40 : toujours fébrile, la Bourse de Paris attend la décision de la Fed
Ce magasin Carrefour voulait interdire à ses clients de porter un masque
Amazon : il n'y aura pas de deuxième syndicat à New York

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles