La bourse est fermée

La Station spatiale internationale sera 'probablement remplacée par de multiples petites stations en orbite basse'

Le mois dernier, l'agence spatiale américaine a annoncé avoir choisi la société Axion Space basée à Houston pour construire son tout premier module habitable commercial, qui sera attaché au laboratoire orbital. "Le travail d'Axiom pour développer une destination commerciale dans l'espace représente une étape cruciale pour la NASA afin de répondre à ses besoins à long terme en matière de formation des astronautes, de recherche scientifique et de démonstrations technologiques en orbite terrestre basse", avait déclaré l'administrateur de la NASA Jim Bridenstine dans un communiqué. Et d'ajouter : "nous transformons la façon dont la NASA travaille avec l'industrie pour en faire bénéficier l'économie mondiale et faire progresser l'exploration spatiale".

A lire aussi — Google Street View vous emmène à l’intérieur de la Station spatiale internationale — regardez à quoi ça ressemble

D'autre part, en juin 2019, la NASA avait d'ores et déjà annoncé qu'elle allait permettre aux entreprises privées d'utiliser des parties de l'ISS pour des activités à but commercial. Concrètement, cela signifie que des sociétés privées pourront utiliser l'ISS pour tourner des films ou des publicités, envoyer leurs propres astronautes ou touristes spatiaux ou encore tester leurs produits, peut-on lire dans la nouvelle directive de la NASA. De plus, ces entreprises pourront également utiliser les ressources disponibles sur l'ISS à des buts commerciaux, comme même faire appel à l'expertise des astronautes en mission à bord de l'ISS.

Ces changements entraîneront-ils une "démocratisation" du métier d'astronaute ? Interrogé sur la possibilité que le métier d'astronaute pourrait devenir aussi courant que celui de pilote d'avion, David Parker a estimé qu'il y aurait "sans doute plus d'astronautes qui iront en orbite basse, mais que ça sera différent par rapport au métier de pilote." En effet, "si vous examinez déjà le profil de nos astronautes, certains sont pilotes, d'autres des médecins ou des géologues...

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi la NASA montre un regain d'intérêt pour la planète Vénus
Voici ce qui a poussé la direction de l'Académie des César à démissionner
'No time to die' : la chanson du prochain James Bond, écrite et interprétée par Billie Eilish, a été dévoilée
Renault subit des pertes pour la première fois en 10 ans, son action chute
Voici à quoi pourraient ressembler les Champs-Elysées en 2030