La bourse ferme dans 2 h 52 min
  • CAC 40

    7 154,55
    -18,43 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 274,88
    +6,60 (+0,15 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 842,30
    -0,90 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    37 191,74
    -229,75 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 001,54
    +6,80 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,17
    -0,79 (-0,91 %)
     
  • DAX

    15 833,81
    +24,09 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 576,23
    -13,43 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3623
    +0,0011 (+0,08 %)
     

Stéphane Troussel : "Il n'y a pas de neutralité possible dans le combat contre l'extrême droite et Zemmour"

·1 min de lecture

Voici sa tribune : "On n'abdique pas l'honneur d'être une cible", rappelait Cyrano à De Guiche, dans une tirade qui m'est revenue en tête alors que me parvenaient ces dernières 48 heures des centaines de messages d'insultes et de menaces de la part de partisans d'Eric Zemmour. Mon tort? Avoir mis le groupe Viparis Holding devant ses contradictions, lui qui prétend promouvoir la diversité et lutter contre les discriminations, tout en accueillant ce dimanche le candidat d'extrême droite en meeting en Seine-Saint-Denis. Mon tort? Ne pas considérer celui qui vilipende chaque jour la Seine-Saint-Denis et ses habitants, comme le bienvenu... en Seine-Saint-Denis justement!

Au-delà de ce déchaînement, c'est la porosité du camp démocratique à la stratégie de victimisation de l'extrême-droite qui m'a frappé ; extrême-droite qui, progressivement, fait mainmise sur les termes du débat public.

Lire aussi -  Dimanche à Villepinte, Eric Zemmour veut gâcher la fête de la droite

Stratégie de victimisation

L'interpellation est partie de la duplicité d'un groupe, Viparis Holding. Propriétaire notamment du hall des expositions de Villepinte, l'entreprise a signé en 2009 une "Charte de la diversité en entreprise" ayant "pour objet de témoigner de [son] engagement, en France, en faveur de la diversité culturelle, ethnique et sociale" en son sein. Une façon comme une autre de faire bonne figure à peu de frais, mais qui n'empêche manifestement pas ce même groupe d'offrir une tribune considérable à un...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles