La bourse ferme dans 3 h 18 min
  • CAC 40

    6 727,09
    +58,12 (+0,87 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 965,91
    +31,47 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 852,53
    +3,07 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0375
    +0,0040 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 775,80
    +12,10 (+0,69 %)
     
  • BTC-EUR

    16 215,96
    +215,33 (+1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    399,05
    +10,32 (+2,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,65
    +2,45 (+3,13 %)
     
  • DAX

    14 423,81
    +68,36 (+0,48 %)
     
  • FTSE 100

    7 577,20
    +65,20 (+0,87 %)
     
  • Nasdaq

    10 983,78
    -65,72 (-0,59 %)
     
  • S&P 500

    3 957,63
    -6,31 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    27 968,99
    -58,85 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    18 597,23
    +392,55 (+2,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,1996
    +0,0046 (+0,38 %)
     

Société Générale : Slawomir Krupa nouveau patron, il va succéder à Frédéric Oudéa

Nicolas Sandanassamy

Le conseil d'administration de Société Générale a officialisé, vendredi 30 septembre, la nomination du directeur général adjoint en charge des activités de financement et d'investissement Slawomir Krupa à la tête du groupe, pour remplacer en mai prochain Frédéric Oudéa. D'abord proposé comme administrateur aux actionnaires lors de la prochaine assemblée générale le 23 mai 2023, il "sera nommé directeur général par le conseil d'administration" une fois élu, indique Société Générale dans un communiqué. La banque se cherche un nouveau dirigeant depuis l'annonce surprise en mai dernier de M. Oudéa qu'il ne se représenterait pas à l'issue de son mandat.

M. Krupa "a une très bonne connaissance de la banque", déclare à l'AFP le président du conseil d'administration du groupe, Lorenzo Bini Smaghi. "Il a l'expérience" et a une bonne vision du "développement du système bancaire au niveau international", a-t-il continué, louant son "leadership, sa capacité à entraîner les équipes". Deux noms circulaient en interne : Slawomir Krupa et Sébastien Proto, patron des réseaux de banque de détail qui orchestre l'épineuse fusion entre Société Générale et Crédit du Nord. "C'était un choix difficile, les deux étaient très bons", admet M. Bini Smaghi. C'est donc le responsable des activités de Banque de grande clientèle et solutions investisseurs, connue en interne et par les investisseurs sous l'acronyme anglo-saxon SGCIB, qui l'a emporté.

Agé de 48 ans, il correspond au portrait robot dessiné par le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : une baisse en trompe-l'œil, le pire reste-t-il à venir ?
La nouvelle IA de Meta peut générer des vidéos à partir d'un simple texte
Metavers : Mark Zuckerberg a-t-il perdu sa vista ?
Le nouveau plan d'Amazon pour vous pousser à adopter son robot domestique Astro
Antoine de Saint-Affrique peut-il réussir à relancer Danone ?