La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 719,16
    -729,37 (-3,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

La SNCF va supprimer des trains faute de conducteurs

1.200. C'est le nombre de postes d'agents de conduite à pourvoir à la SNCF. Selon les informations du journal Libération, de ce vendredi 26 août, l'entreprise française a révélé dans un document un manque de 10 % d'effectif pour assurer les liaisons ferroviaires sur le territoire français. Conséquence : 19 RER C seront supprimés chaque jour à compter du 1er septembre.

Ce chiffre apparaît dans un relevé de conclusions rédigé à l’issue d’une réunion entre direction et syndicats le 17 août dernier. Une pénurie de main-d'œuvre qui s'expliquerait par le manque d’attractivité pour des postes peu rémunérés, accompagnés de nombreuses contraintes, telles que les horaires décalés et les pannes de matériel. Les démissions de cheminots et les abandons en cours de formation seraient, en outre, en augmentation significative, selon nos confrères.

La SNCF se veut rassurante et précise que seul 1 % des 500.000 voyageurs par jour du RER C seront concernés par les suppressions de trains en Île-de-France. Mais cette pénurie est également présente dans d’autres régions. En Auvergne-Rhône-Alpes, 47 trains express régionaux (TER) seront ainsi retirés chaque jour, jusqu’au 15 août. Les Hauts-de-France, le Grand-Est et l’Auvergne-Rhône-Alpes ont suspendu, partiellement ou totalement, leurs paiements à la SNCF. L’Île-de-France compte, quant à elle, réclamer des pénalités financières.

Par ailleurs, après un nombre record d'usagers cet été, la SNCF va mettre en place une offre de paiement fractionné pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Inflation : le chômage partiel de longue durée et le fonds de solidarité doivent être réactivés, plaide le patron des PME
Inflation, facture énergétique, remboursement des PGE... Les défaillances d'entreprises montent en flèche dans certains secteurs
Cambridge Analytica: un "accord de principe" conclu entre Facebook et des plaignants qui réclament des dommages et intérêts
Pour la BCE, il faut combattre l'inflation, même au risque d'une croissance plus faible et d'un chômage plus élevé
La lutte contre l'inflation "va faire souffrir les ménages et entreprises", prévient le patron de la Fed