Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 845,21
    +659,14 (+1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 388,55
    +57,66 (+4,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Signaux Girod : Rapport financier semestriel 2023/2024

Signaux Girod
Signaux Girod

Exercice 2023/2024

Comptes semestriels consolidés

        

Comptes semestriels consolidés résumés en normes IFRS

A COMPTES CONSOLIDÉS EN NORMES IFRS

  1. Bilan consolidé

Actif (exprimés en milliers d'euros)

Note

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

 

Actifs non courants

 

 

 

 

 

 

 

Goodwills

6

3 257

3 257

Immobilisations incorporelles

6

6 007

5 710

Immobilisations corporelles

7

18 935

19 597

Droits d'utilisation

8

6 699

6 034

Autres actifs financiers

 

535

715

Participations dans les entreprises associées

 

144

114

Impôts différés - actif

 

52

51

Autres actifs non courants

 

263

275

Total actifs non courants

 

35 892

35 753

 

 

 

 

Actifs courants

 

 

 

 

 

 

 

Stocks

 

16 421

17 424

Clients et autres débiteurs

9

18 833

22 020

Actifs d'impôts exigibles

10

226

165

Autres actifs courants

10

4 220

4 183

Trésorerie et équivalents de trésorerie

11

19 680

16 728

Total actifs courants avant actifs détenus en vue de la vente

 

59 380

60 520

 

 

 

 

Actifs destinés à être cédés

 

-

-

Total actifs courants

 

59 380

60 520

 

 

 

 

Total actifs

 

95 272

96 273

 

 

 

 

 


Capitaux propres et passifs (exprimés en milliers d'euros)

Note

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

 

Capitaux propres

 

 

 

 

 

 

 

Capital émis

 

13 423

13 423

Primes d'émission

 

37

37

Résultats accumulés non distribués et autres éléments du résultat global

40 585

38 683

Résultat net (Part du groupe)

 

654

2 976

Capital émis et réserves attribuables aux porteurs de capitaux propres de la société mère

54 699

55 119

Intérêts ne donnant pas le contrôle

 

2

2

Total capitaux propres

 

54 701

55 121

 

 

 

 

Passifs non courants

 

 

 

 

 

 

 

Emprunts portant intérêt

13

12 885

13 132

Dettes de location

14

2 868

2 648

Provisions

 

137

332

Passifs liés aux avantages au personnel

15

1 470

1 498

Passifs d'impôts différés

 

142

316

Autres passifs non courants

 

60

12

Total passifs non courants

 

17 562

17 938

 

 

 

 

Passifs courants

 

 

 

 

 

 

 

Emprunts portant intérêt

13

2 860

3 020

Dettes de location

14

2 339

2 125

Provisions

 

518

821

Fournisseurs

 

7 866

8 474

Passifs d'impôts exigibles

 

85

155

Autres passifs courants

16

9 341

8 619

Total passifs courants avant passifs liés aux activités destinées
à être cédées

23 009

23 214

 

 

 

 

Passifs destinés à être cédés

 

-

-

Total passifs courants

 

23 009

23 214

 

 

 

 

Total passifs

 

40 571

41 152

 

 

 

 

Total capitaux propres et passifs

 

95 272

96 273

Compte de résultat en normes IFRS

Compte de résultat (exprimés en milliers d'euros)

Note

31/03/2024

31/03/2023

 

 

 

 

 

 

 

 

Ventes de biens et services

5

49 938

52 136

 

 

 

 

Produits des activités ordinaires

49 938

52 136

 

 

 

 

Achats consommés

 

(16 209)

(17 861)

Charges de personnel

 

(17 213)

(16 836)

Charges externes

 

(12 441)

(13 383)

Impôts et taxes

 

(918)

(873)

Amortissements, provisions et pertes de valeur

(2 726)

(2 846)

Variations des stocks de produits en cours et finis

(182)

(37)

Autres produits et charges d'exploitations

(88)

300

Résultat opérationnel courant

161

600

Perte de valeurs

 

-

-

Autres produits et charges opérationnels

17

648

489

Résultat opérationnel

 

809

1 089

 

 

 

 

Produits de trésorerie et équivalents de trésorerie

216

-

Coût de l'endettement financier brut

(354)

(223)

Coût de l'endettement financier net

(138)

(223)

Autres charges financières et produits financiers

38

(20)

Résultat financier

 

(100)

(243)

 

 

 

 

Impôt sur le résultat

18

(85)

(82)

Quote-part du résultat net des sociétés mises en équivalence

19

30

21

Résultat net avant résultat des activités abandonnées

654

785

 

 

 

 

Résultat net des activités abandonnées

-

-

Résultat net consolidé

 

654

785

 

 

 

 

Intérêts ne donnant pas le contrôle

-

-

Résultat net (Part du groupe)

 

654

785

 

 

 

 

Résultat par action en (euros)

0.65

0.77

Résultat dilué par action (en euros)

0.63

0.76

Nombres d'actions

 

1 013 219

1 018 081

Nombres d'actions diluées*

 

1 032 500

1 032 500

* Nombre d’actions prenant en compte les actions auto-détenues

Etat du résultat global (exprimés en milliers d'euros)

31/03/2024

31/03/2023

 

 

 

Résultat net consolidé

654

785

 

 

 

Eléments du résultat global qui ne seront pas reclassés en résultat

 

 

 

 

 

Ecarts actuariels

85

90

Impôts différés relatifs aux éléments de résultat global qui ne seront pas reclassés en résultat

(21)

(23)

 

 

 

Eléments du résultat global susceptibles d'être reclassés en résultat

 

 

 

 

 

Ecarts de conversion

(85)

177

Retraitement swap de fixation de taux d'intérêt

 

 

Impôts différés relatifs aux éléments susceptibles d'être reclassés en résultat

 

 

 

 

Total des autres éléments du résultat global

(21)

244

 

 

 

Résultat global de la période

633

1 029

Dont part du groupe

633

1 029

Dont part ne donnant pas le contrôle

-

-

  1. Tableau des flux de trésorerie en normes IFRS

Tableau des Flux de Trésorerie (exprimés en milliers d'euros)

Note

31/03/2024

31/03/2023

 

 

(6 mois)

(6 mois)

 

 

 

 

Résultat avant impôt

 

740

868

Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence

 

(29)

(21)

Dotations aux amortissements et provisions

 

3 044

3 207

Reprises amortissements et provisions

 

(887)

(668)

Résultat sur cessions d’actifs immobilisés

 

(350)

(217)

Coût de l’endettement financier net

 

138

278

Autres éléments sans incidence sur la trésorerie

 

(27)

5

Impôt sur les résultats payé

 

(412)

(960)

Variation du besoin en fonds de roulement de l’activité

 

3 047

6 113

Flux de trésorerie provenant des activités opérationnelles

 

5 264

8 605

 

 

 

 

Acquisitions d’immobilisations corporelles et d’actifs incorporels

 

(1 659)

(2 973)

Cessions d’immobilisations corporelles et d’actifs incorporels

 

1 256

401

Acquisitions d’actifs financiers

 

(23)

(288)

Dette sur acquisition d'immobilisation

 

82

(11)

Réductions d’actifs financiers

 

183

101

Cessions de filiales nettes de la trésorerie cédée

 

-

(76)

Flux de trésorerie en provenance des activités d’investissement

 

(161)

(2 846)

 

 

 

 

Emissions d'emprunts

 

80

9 040

Remboursements d'emprunts

 

(1 101)

(4 683)

Remboursements des dettes de location

 

(1 193)

(1 167)

Coût de l’endettement financier net

 

(138)

(278)

Flux de trésorerie en provenance des activités de financement

 

(2 352)

2 912

 

 

 

 

Ecarts et variations de conversion

 

(15)

27

 

 

 

 

Variation de la trésorerie et équivalents de trésorerie

 

2 736

8 697

 

 

 

 

Trésorerie et équivalents de trésorerie d'ouverture

11

16 460

4 902

Trésorerie et équivalents de trésorerie de clôture

11

19 196

13 599

Variation de la trésorerie et équivalents de trésorerie

 

2 736

8 697

 


Variation du Besoin en Fonds de Roulement

31/03/2024

31/03/2023

(exprimés en milliers d’euros)

(6 mois)

(6 mois)

 

 

 

Variation des stocks

983

757

Variation des créances

3 084

3 771

Variation des dettes

(1 020)

1 585

Variation de Besoin en Fonds de Roulement

3 047

6 113

 

 

 

  1. Tableau de variation des capitaux propres en normes IFRS

PUBLICITÉ

(Exprimés en milliers d’euros)

Variation

Capital

Résultat du groupe

Réserves non distribuées

Capitaux propres attribuables aux actionnaires de la mère

Intérêt ne donnant pas le contrôle

Capitaux propres

 

 

 

 

 

 

 

Situation nette au 01/10/2022

13 423

(3 651)

41 894

51 666

2

51 668

 

 

 

 

 

 

 

Affectation du résultat

-

3 651

(3 651)

-

-

-

Dividendes versés au titre de l'exercice

-

-

-

-

-

-

Résultat de la période du 01/10/2022 au 31/03/2023

-

785

-

785

-

785

Variation des actions propres

-

-

(35)

(35)

-

(35)

Diminution de capital

-

-

-

-

-

-

Ecart actuariel

-

-

67

67

-

67

Variation écart de conversion et autres

-

-

177

177

-

177

 

 

 

 

 

 

 

Situation nette au 31/03/2023

13 423

785

38 452

52 660

2

52 662

 

 

 

 

 

 

 

Au 1er octobre 2023

13 423

2 976

38 720

55 120

2

55 121

 

 

 

 

 

 

 

Affectation du résultat

-

(2 976)

2 976

-

-

-

Dividendes versés au titre de l'exercice

-

-

(1 033)

(1 033)

-

(1 033)

Résultat de la période du 01/10/2023 au 31/03/2024

-

654

-

654

-

654

Variation des actions propres

-

-

(21)

(21)

-

(21)

Diminution de capital

-

-

-

-

-

-

Ecart actuariel

-

-

64

64

-

64

Variation écart de conversion et autres

-

-

(85)

(85)

-

(85)

 

 

 

 

 

 

 

Situation nette au 31/03/2024

13 423

654

40 622

54 699

2

54 701

  1. Annexe aux états financiers consolidés en normes IFRS

Note 1. - Généralités

En date du 26 juin 2024, le conseil d’administration a arrêté et autorisé la publication des états financiers consolidés de Signaux Girod SA pour le semestre se terminant le 31 mars 2024.

Signaux Girod SA est une société anonyme immatriculée en France cotée sur EURONEXT GROWTH Paris, sous le code ISIN FR0000060790 et le code mnémonique ALGIR.

La société et ses filiales sont ci-après dénommées « le groupe » ou « le groupe Signaux Girod ».

Les états financiers consolidés semestriels résumés au 31 mars 2024 reflètent la situation comptable de la société et de ses filiales, ainsi que les intérêts du groupe dans les entreprises associées.

Note 2. - Base de préparation des états financiers

  1. Base de préparation

Conformément au règlement européen CE n°1606/2002 du 19 juillet 2002 sur les normes comptables internationales, les états financiers consolidés du groupe Signaux Girod sont établis selon les principes définis par l’IASB (International Accounting Standards Board), tel qu’adoptés par l’Union Européenne. Les textes de ce référentiel normatif sont disponibles sur le portail Internet EUR-Lex de l’Union Européenne à l’adresse suivante :

http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=CELEX%3A02008R1126-20160101

Le référentiel international comprend les normes IFRS (International Financial Reporting Standards), les normes IAS (International Accounting Standards), ainsi que leurs interprétations SIC (Standing Interpretations Committee) et IFRIC (International Financial Reporting Interpretations Committee).

Les états financiers consolidés semestriels du groupe Signaux Girod condensés au 31 mars 2024 ont été établis conformément à la norme IAS 34 « Information financière intermédiaire ». Ils sont établis selon le principe de continuité d’exploitation, et selon la convention du coût historique sauf exception explicitée. Les états financiers sont présentés en milliers d’euros, sauf mention contraire. Le jeu des arrondis peut dans certains cas, conduire à un écart non significatif au niveau des totaux.

Les états financiers consolidés semestriels résumés ne comportent pas toutes les informations et annexes telles que présentées dans les états financiers annuels. De ce fait, il convient d’en effectuer la lecture en parallèle avec les états financiers consolidés du groupe au 30 septembre 2023.

Les états financiers consolidés du groupe pour l’exercice clos le 30 septembre 2023 sont disponibles sur demande au siège de la société, 881 Route des Fontaines, 39401 BELLEFONTAINE, ou sur le site internet www.girod-group.com.

  1. Méthodes comptables

Les règles et méthodes comptables appliquées pour la préparation des états financiers intermédiaires résumés sont identiques à celles utilisées dans les états financiers consolidés de l’exercice clos au 30 septembre 2023 à l’exception des normes, modifications et interprétations adoptées par l’Union Européenne, applicables à compter du 1er octobre 2023 et mentionnées ci-après :

  • Modifications d’IAS 8 : « Définition des estimations comptables »

  • Modifications d’IAS 1 et de l’IFRS Practice Statement 2 : « Informations à fournir sur les méthodes comptables »

  • Modifications d’IAS 12 : « Impôt différé rattaché à des actifs et des passifs issus d’une même transaction »

  • Modifications d’IAS 12 « Réforme fiscale internationale – Modèle de règles du Pilier 2 ».

Ces textes n’ont pas d’impact significatif sur les états financiers consolidés semestriels clos au 31 mars 2024.

Pour l’exercice 2023-2024, le Groupe n’a décidé l’application anticipée d’aucune autre norme, interprétation ou amendement

Les nouvelles normes, modifications et interprétations publiées d’application obligatoire au Groupe pour les exercices ouverts après le 1er octobre 2023 et pouvant avoir un impact sur les états financiers du Groupe sont les suivants :

  • Norme IFRS 18 : « Présentation des états financiers et informations à fournir »

  • Norme IFRS 19 : « Filiales sans responsabilité publique : Informations à fournir »

  • Modifications d’IFRS 16 : « Obligation locative découlant d’une cession-bail »

  • Modifications d’IAS 1 :

  • « Classement des passifs en tant que passifs courants ou non courants »

  • « Classement des passifs en tant que passifs courants ou non courants – Report de la date d’entrée en vigueur »

  • « Passifs non courants assortis de clauses restrictives »

  • Modifications d’IAS 7 et d’IFRS 7 : « Accords de financement de fournisseurs »

  • Modifications d’IFRS 9 et d’IFRS 7 : « Classement évaluation des instruments financiers »

  • Modifications d’IAS 21 « Absence de convertibilité ».

La décision IFRIC IC 21 du 24 mai 2021 relative à la répartition des droits à prestations dans le cadre des régimes d’avantages postérieurs à l’emploi a été appliquée au cours de l’exercice clos le 30 septembre 2023.

  1. Recours à des jugements et des estimations

Pour établir ses comptes, le groupe Signaux Girod procède à des jugements et des estimations et fait des hypothèses qui affectent la valeur comptable de certains éléments d’actifs et de passifs, des produits et des charges, ainsi que les informations données dans certaines notes de l’annexe.

Le groupe Signaux Girod revoit ses estimations et appréciations de manière régulière pour prendre en compte l’expérience passée et les autres facteurs jugés pertinents au regard des conditions économiques.

En fonction de l’évolution de ces hypothèses ou de conditions différentes, les montants figurant dans ses futurs états financiers pourraient différer des estimations actuelles. Les règles en matière d’estimations et de jugements n’ont pas évolué de manière significative par rapport au 30 septembre 2023. Les principaux postes des états financiers dépendant d’estimations et de jugements au 31 mars 2024 sont les suivants :

• la dépréciation des stocks et des créances douteuses ;
• les provisions ;
• les dépréciations des immobilisations incorporelles, corporelles et des Goodwills ;
• les impôts différés ;
• les actifs et passifs financiers ;
• les passifs liés aux avantages au personnel.

Note 3. - Evènements de la période

Signaux Girod SA a cédé le bâtiment de SAINT PAUL LES DAX (40) en date du 27 octobre 2023 au prix de 590 K€. La plus-value constatée est de 362 K€.

Dans le cadre de sa transition énergétique, la société Signaux Girod SA a débuté en octobre 2023 un projet d’installation d’ombrières photovoltaïques abritant partiellement le parking de son site de production de Bellefontaine (39). Cet investissement permettra à l’usine d’autoconsommer selon ses besoins et de revendre le surplus au réseau. La mise en service devrait intervenir lors du second semestre de cet exercice.
Cette opération a été conclue par le biais d’un contrat de location assorti d’une promesse de bail pour sécuriser le foncier nécessaire à l’édification de la centrale. Le bailleur a donc pris en charge la construction de la centrale et la location prendra effet lors de la mise en service pour une durée de 20 ans. La redevance annuelle est fixée à 40 K€.

Au 31 mars 2024, cette opération a été considérée comme un achat en substance inscrit à l’actif en contrepartie d’une dette financière. Les travaux étant majoritairement terminés, l’installation est enregistrée en immobilisation en cours, en attente de sa mise en service (cf Note 7). Son coût a été estimé à partir des sorties de trésorerie impactées du coût du financement.

Autres événements majeurs :

Signaux Girod SA avait fait l’objet en juin 2021 d’une mesure de saisie administrative à tiers détenteur par le conseil départemental de Savoie pour un montant de 1.2 M€. Suite à un arrêt rendu par la Cour d’appel du 13 juillet 2023 réduisant le montant de la condamnation solidaire fixé en première instance, la somme de 489 K€ a été restituée à la société Signaux Girod SA en septembre 2023. Un protocole d’accord transactionnel a été signé. Celui-ci prévoit le remboursement à Signaux Girod SA du solde des sommes saisies au titre de la condamnation solidaire. Par conséquent, la provision constatée initialement de 300 K€ a été reprise à hauteur de 200 K€, le solde de 100 K€ étant destiné à couvrir les frais juridiques.

Au cours de l’exercice précédent, Signaux Girod SA a souscrit quatre prêts participatifs « Relance » pour un montant global de 8 M€, destinés à financer des projets de développements et d’investissements. Les remboursements sont prévus à compter de 2027.

Au 31 mars 2024, la société M-2 implantée en Lettonie est en cours de liquidation suite à la décision de dissolution anticipée prise en janvier 2023. L’ensemble des actifs de l’entité avait fait l’objet de dépréciations au 30 septembre 2022 et ajustées au 30 septembre 2023. Son bâtiment a été sorti au cours de cette période. La moins-value constatée est de 34 K€.

Note 4. - Saisonnalité de l’activité

L’activité du groupe est saisonnière.

La signalisation verticale connait, pour l’ensemble des sociétés du groupe, une baisse d’activité importante sur le début de l’année civile compte tenu du cycle budgétaire des collectivités. L’activité retrouve normalement son plein régime à partir de mai et juin.

La signalisation horizontale est soumise au même cycle que la signalisation verticale avec une contrainte supplémentaire de conditions climatiques satisfaisantes pour l’application des produits sur la chaussée (humidité, température).

L’activité de mobiliers de fleurissement, quant à elle, réalise l’essentiel de son chiffre d’affaires sur la période « printemps-été ».

Note 5. - Informations sectorielles

L’information sectorielle reflète la vue du management et est établie sur la base du reporting interne utilisé par le Principal Décideur Opérationnel (le Président Directeur Général) pour mettre en œuvre l’allocation des ressources et évaluer la performance.

Les informations du reporting sont préparées en conformité avec les principes comptables suivis par le groupe (établis selon le référentiel IFRS).

Les secteurs opérationnels du groupe sont :
- Signalisation France
- Sociétés spécialisées
- Activités internationales

La signalisation France regroupe les activités suivantes :
- Signalisation verticale, fourniture, pose et maintenance ;
- Signalisation horizontale et aménagement de chaussées, fourniture et application ;
- Prestation de services en signalisation de chantier.
L’activité de fourniture est globalement réalisée par Signaux Girod SA grâce à son usine de production de Bellefontaine, et les prestations sont effectuées par les filiales et leurs implantations sur tout le territoire national.

Les sociétés spécialisées regroupent notamment :
- Mobilier urbain végétalisé, fabrication et vente – Activité de la société ATECH ;
- Mobilier urbain non publicitaire, fabrication et vente – Activité de la société Concept Urbain ;

Les activités internationales regroupent les activités exercées par les filiales internationales du groupe :
- Signalisation verticale, fourniture et pose ;
- Signalisation horizontale, application ;
- Mobilier urbain non publicitaire, vente, installation et maintenance ;
- Panneaux anti-bruit ;
- Bornes rétractables.

La direction évalue la performance des secteurs sur la base du résultat opérationnel courant.

31/03/2024

Signalisation France

Sociétés spécialisées

Activités internationales

Ajustements et éliminations

Total

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires externe

32 153

4 143

13 642

 

49 938

Inter secteurs

298

623

-

(921)

-

Chiffre d'affaires total

32 451

4 766

13 642

(921)

49 938

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel courant

(1 164)

(87)

1 412

 

161

 

31/03/2023

Signalisation France

Sociétés spécialisées

Activités internationales

Ajustements et éliminations

Total

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires externe

34 686

4 686

12 764

 

52 136

Inter secteurs

262

590

10

(862)

-

Chiffre d'affaires total

34 948

5 276

12 774

(862)

52 136

 

 

 

 

 

 

Résultat opérationnel courant

204

(7)

403

 

600

Note 6. - Immobilisations incorporelles et goodwills

Les immobilisations incorporelles et goodwills s’analysent comme suit :

a)   Variation des goodwills du 30 septembre 2023 au 31 mars 2024

 

30/09/2023

Acquisition
Perte de valeur

Cession

31/03/2024

Signalisation France

397

 

 

397

Sociétés spécialisées

6 701

 

 

6 701

Activités internationales

2 816

 

 

2 816

Valeur brute

9 914

-

-

9 914

 

 

 

 

 

Signalisation France

397

 

 

397

Sociétés spécialisées

4 492

 

 

4 492

Activités internationales

1 768

 

 

1 768

Perte de valeur

6 657

-

-

6 657

 

 

 

 

 

Signalisation France

-

 

 

-

Sociétés spécialisées*

2 209

 

 

2 209

Activités internationales**

1 048

 

 

1 048

Valeur nette

3 257

-

-

3 257

* Atech : 1 793, Concept : 416
** Belgique : 890, Roumanie : 158

b)   Tests de perte de valeur 


Les tests de perte de valeur sont réalisés au niveau de l’Unité Génératrice de Trésorerie pour le secteur « Signalisation France », et par entité pour les secteurs « Sociétés spécialisées » (Concept Urbain et Atech) et « Activités internationales » (ACE).

Signalisation France

Pour rappel, le test de dépréciation réalisé au 30 septembre 2018 avait amené à constater une perte de valeur sur les immobilisations incorporelles et corporelles rattachés à cette Unité Génératrice de Trésorerie d’un montant total de 2 873 K€ (293 K€ sur le goodwill, et 2 580 K€ sur le poste installations et outillages) qui s’ajoute à une dépréciation de 647 K€ du parc immobilier. Cette perte de valeur a été reprise en partie depuis à hauteur des amortissements pratiqués.

A fin septembre 2021, les calculs pratiqués ont amené à constater une perte de valeur des immobilisations corporelles de l’UGT « Signalisation France » à hauteur de 2 600 K€.
Au 30 septembre 2023, la valeur recouvrable des actifs a été déterminée en fonction de la valeur la plus élevée entre sa juste valeur diminuée des coûts de cession et sa valeur d’utilité.
Les justes valeurs ont été déterminées pour les actifs immobiliers (immeubles uniquement) à partir d’une évaluation de la valeur de marché des biens. Ces évaluations ont été réalisées par un expert immobilier indépendant possédant les qualifications appropriées et reconnues par la profession. Chaque actif immobilier a été évalué séparément par l’expert.
Il ressort de ces évaluations d’immeubles une juste valeur de l’ordre de 11 270 K€. Celle-ci a été intégrée dans la base à tester des actifs rattachés à cette Unité Génératrice de Trésorerie afin d’obtenir la valeur recouvrable et n’a pas fait ressortir d’indice de perte de valeur.

La juste valeur des immeubles restant supérieure à leur valeur d’utilité, il n’a été procédé à aucun nouveau test de perte de valeur sur cette activité. Par conséquent, les éléments utilisés dans le cadre du test de perte de valeur au 30 septembre 2023 restent applicables au 31 mars 2024.

Sociétés spécialisées

Pour rappel, à fin septembre 2023, les calculs pratiqués ont conduit à constater une dépréciation du goodwill de la société Concept Urbain de 470 K€, portant ainsi la valeur nette à 416 K€.

Malgré un retard d’activité, le résultat devrait se rapprocher des chiffres prévisionnels. Par conséquent, les éléments utilisés dans le cadre du test de perte de valeur au 30/09/2023 (budget et hypothèses sous-jacentes) restent applicables au 31/03/2024. Il n’a donc été procédé à aucun nouveau test de perte de valeur sur cette activité.

Activités internationales

Aucun autre indicateur de perte de valeur n’a été identifié au 31 mars 2024 sur cette UGT : la saisonnalité de l’activité ne permet pas d’identifier d’indice de perte de valeur au 31 mars 2024, l’essentiel de celle-ci étant réalisé sur le second semestre (voir ci-devant la note dédiée à la saisonnalité de l’activité du Groupe).

c)   Variation des immobilisations incorporelles

 

30/09/2023

Acquisition
Perte de valeur

Diminution

Variations de changes et autres

31/03/2024

 

 

 

 

 

 

Concessions, brevets, licences

1 660

9

-

-

1 669

Autres immobilisations incorporelles

7 223

352

(1)

9

7 583

Valeur brute

8 883

361

(1)

9

9 252

 

 

 

 

 

 

Concessions, brevets, licences

1 471

13

-

(2)

1 482

Autres immobilisations incorporelles

1 702

73

(13)

1

1 763

Perte de valeur

3 173

86

(13)

(1)

3 245

 

 

 

 

 

 

Concessions, brevets, licences

189

(4)

-

2

187

Autres immobilisations incorporelles

5 521

279

12

8

5 820

Valeur nette

5 710

275

12

10

6 007

Note 7. - Immobilisations corporelles

Les immobilisations corporelles, hors actifs destinés à la vente, s'analysent comme suit :

 

30/09/2023

Acquisition
Amortissements
Dépréciations

Cession

Variations de changes et autres

31/03/2024

 

 

 

 

 

 

Terrains et constructions

29 261

109

(1 176)

(60)

28 134

Installations matériels et outillages

26 931

528

(340)

166

27 285

Autres immobilisations corporelles

11 232

1 206

(594)

(1 269)

10 575

Valeur brute

67 424

1 843

(2 110)

(1 163)

65 994

 

 

 

 

 

 

Terrains et constructions

18 142

411

(439)

(20)

18 094

Installations matériels et outillages

22 283

858

(416)

(906)

21 819

Autres immobilisations corporelles

7 402

432

(509)

(179)

7 146

Amortissements et dépréciations

47 827

1 701

(1 364)

(1 105)

47 059

 

 

 

 

 

 

Terrains et constructions

11 119

(302)

(737)

(40)

10 040

Installations matériels et outillages

4 648

(330)

76

1 072

5 466

Autres immobilisations corporelles

3 830

774

(85)

(1 090)

3 429

Valeur nette

19 597

142

(746)

(58)

18 935

Les autres immobilisations corporelles intègrent dans le flux d’augmentation un montant de 546 K€ lié à l’installation d’ombrières photovoltaïques. Cette opération a été traitée en tant qu’acquisition en substance par le groupe.

Au cours du semestre, les acquisitions d’immobilisations corporelles se sont élevées à 1 297 K€ contre 2 366 K€ au 31 mars 2023.

Les dotations aux amortissements de la période se chiffrent à 1 701 K€ contre 1 717 K€ au 31 mars 2023.
Aucune circonstance particulière n’a donné lieu à d’autres dépréciations.

Note 8. - Droits d’utilisation

 

30/09/2023

Augmentation

Diminution

Variations de changes et autres

31/03/2024

 

 

 

 

 

 

Biens immobiliers

6 654

843

(226)

8

7 279

Véhicules de tourisme

1 903

844

(523)

(69)

2 155

Matériels de transport

42

15

-

-

57

Matériels informatiques

3

24

-

(3)

24

Autres actifs incorporels

3 251

-

-

-

3 251

 

 

 

 

 

 

Valeurs brutes

11 853

1 726

(749)

(64)

12 766

 

 

 

 

 

 

Biens immobiliers

(3 797)

(564)

187

(8)

(4 182)

Véhicules de tourisme

(1 290)

(308)

489

69

(1 040)

Matériels de transport

(11)

(8)

-

-

(19)

Matériels informatiques

(2)

-

-

3

1

Autres actifs incorporels

(719)

(108)

-

-

(827)

 

 

 

 

 

 

Amortissements/Dépréciations

(5 819)

(988)

676

64

(6 067)

 

 

 

 

 

 

Valeurs nettes

6 034

738

(73)

-

6 699

Note 9. - Créances clients

Les créances clients et comptes rattachés nettes s’analysent comme suit :

 

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

Créances clients et comptes rattachés

19 704

22 891

Dépréciation

(871)

(871)

Valeur nette des créances clients et comptes rattachés

18 833

22 020

La baisse des créances clients sur le semestre est en lien principalement avec la saisonnalité de l’activité au cours de la période.

Note 10. - Actifs d’impôts exigibles et autres actifs courants

Les autres actifs courants s’analysent comme suit :

 

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

Créances fiscales d'impôts sur les bénéfices

226

165

Total actifs d'impôts exigibles

226

165

 

 

 

Avances, et acomptes sur commandes en cours

432

500

Créances sociales

344

118

Créances fiscales

878

956

Créances sur cession d'actif

-

-

Débiteurs divers*

1 179

1 507

Charges constatées d'avance

1 387

1 102

Total des autres actifs courants

4 220

4 183

 

 

 

* Le poste débiteurs divers comptabilise la somme de 686 K€ correspondant à 1.2 M€ versée en juin 2021 suite à la mesure de saisie administrative à tiers détenteur par le conseil départemental de Savoie déduction faite du remboursement de 489 K€ reçu au cours de l’exercice précédent suite à une décision de la cour d’appel réduisant le montant de la condamnation solidaire fixée en première instance. Ce poste tient compte aussi pour 180 K€ d’une créance détenue sur notre ancienne filiale, devenue Cinnia Tech S.L.

Le groupe estime que la valeur inscrite au bilan des autres actifs courants correspond à une appréciation raisonnable de leur juste valeur.

Note 11. - Trésorerie, équivalents de trésorerie

La trésorerie et les équivalents de trésorerie du groupe comprennent :

 

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

Comptes bancaires et caisses

19 680

16 728

Autres valeurs mobilières de placements

-

-

Total de la trésorerie et des équivalents de trésorerie

19 680

16 728

 

 

 

Concours bancaires courants

(484)

(268)

Solde de la trésorerie nette

19 196

16 460

 

 

 

Comptes bancaires et caisses reclassés en actifs destinés à être cédés

-

-

Concours bancaires courants reclassés en passifs afférents aux actifs destinés à être cédés

-

-

Solde trésorerie repris pour le calcul des flux de trésorerie

19 196

16 460

L’amélioration du BFR contribue à l’amélioration de la trésorerie.
Note 12. - Distribution de dividendes

L’assemblée générale ordinaire du 28 mars 2024 a décidé la distribution d’un dividende de 1.00 € par action au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2023. Le paiement est intervenu le 31 mai 2024.

Note 13. - Emprunts portant intérêts

Détail des emprunts :

Emprunts et dettes financières courants

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

Part des emprunts à moins d'un an

2 193

2 531

Dettes financières diverses à moins d'un an

183

221

Concours bancaires courants

484

268

Total

2 860

3 020

 

Emprunts et dettes financières non courants

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

Part des emprunts à plus d'un an

12 011

12 701

Dettes financières diverses à plus d'un an

874

431

Total

12 885

13 132

Echéanciers de remboursement des emprunts non courants :

 

31/03/2024

31/03/2024

31/03/2024

30/09/2023

 

De 1 à 5 ans

A plus de 5 ans

Total

 

 

 

 

 

 

Part des emprunts à plus d'un an

7 552

4 458

12 011

12 701

Dettes financières diverses à plus d'un an

736

138

874

431

Total

8 288

4 596

12 885

13 132

 

 

 

 

 

Le groupe estime que la valeur inscrite au bilan des emprunts portant intérêt correspond à une appréciation raisonnable de leur juste valeur.

L’endettement à long et moyen terme auprès d’établissements de crédit et emprunts classiques, est majoritairement souscrit à taux fixe.

Certains emprunts à long et moyen termes ont été contractés par des filiales étrangères du groupe dans leur devise locale.

La répartition des emprunts (convertis en K€) en fonction des devises est la suivante :

Emprunts et dettes financières non courants et courants

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

Emprunt en Forint Hongrois - HUF

3

-

Emprunt en Couronne Tchèque - CZK

632

695

Emprunt en Lev Bulgare - BGN

5

-

Emprunt en Sol Péruvien - PEN

157

187

Emprunt en Devise Marocaine - MAD

-

13

Emprunt en Peso Colombien – COP

5

109

 

 

 

D’une manière générale, certains emprunts souscrits par le groupe sont soumis à des « covenants », susceptibles d’entrainer un remboursement anticipé en cas de non-respect. La dette financière concernée s’élève à 344 K€ à fin mars 2024 (contre 469 K€ au 30 septembre 2023).
Les calculs de ratios financiers afférents aux « covenants » sont effectués sur une base annuelle et doivent être respectés au 30 septembre.
Au 30 septembre 2023, le groupe respectait ces ratios financiers.

Au cours du semestre, le groupe a contracté de nouveaux emprunts (hors crédit-bail et contrats de location) pour un montant de 80 K€, reçu au 31 mars 2024.

Note 14. – Dettes de location

Dettes de location - courantes

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

Solde à l'ouverture

2 125

2 079

Augmentation

(1)

(37)

Diminution

(1 192)

(2 382)

Ecart de conversion

1

2

Reclassement

1 406

2 450

Sortie de périmètre

-

13

Solde à la clôture

2 339

2 125

 


Dettes de location - non courantes

31/03/2024

30/09/2023

 

 

 

Solde à l'ouverture

2 648

4 066

Augmentation

1 726

1 662

Diminution

(100)

(633)

Reclassement

(1 406)

(2 450)

Ecart de conversion

-

(3)

Sortie de périmètre

-

6

Solde à la clôture

2 868

2 648

 

 

31/03/2024

31/03/2024

31/03/2024

30/09/2023

 

De 1 à 5 ans

A plus de 5 ans

Total

 

 

 

 

 

 

Dettes de location - non courantes

2 262

606

2 868

2 648

Total

2 262

606

2 868

2 648

Note 15. - Retraites et assimilés

Les principes généraux appliqués sont conformes à la norme IAS 19 révisée et à la décision IFRIC IC de mai 2021.
Pour les entités françaises, les changements induits par la réforme des retraites 2023 sont traités comme un coût des services passés, comptabilisés directement en résultat. Aucune entité n’a été significativement impactée.

Les engagements de retraite sont présentés au bilan pour leur montant global.
Les impacts des variations des écarts actuariels liés aux engagements (hypothèses actuarielles et effets d’expérience) sont constatés immédiatement en autres éléments du résultat global non recyclables, pour leur montant net d’impôt.
Les impacts des changements de régime sont constatés immédiatement en résultat consolidé.

 

Solde au 30/09/2023

Ecart actuariel

Dotation de l'exercice

Reprises de l'exercice

Solde au 31/03/2024

 

 

 

 

Utilisées

Non Utilisées

 

 

 

 

 

 

 

Avantages postérieurs à l'emploi

1 498

(85)

176

(119)

-

1 470

Total passifs liés aux avantages au personnel

1 498

(85)

173

(119)

-

1 470

Les droits de l’année sont enregistrés en compte de résultat pour un montant net de 176 K€ (avant impôts différés) et les écarts actuariels sont enregistrés en autres éléments du résultat global pour un montant de - 85 K€ (avant impôts différés) au 31 mars 2024. Les reprises utilisées de 119 K€ correspondent aux indemnités versées lors des départs effectifs.

 

31/03/2024

30/09/2023

Valeur actualisée de l’obligation

1 557

1 642

Juste valeur des actifs du régime

(87)

(144)

Passif enregistré au bilan

1 470

1 498

Hypothèses actuarielles

Les hypothèses prises en compte pour les évaluations aux clôtures 31/03/2024 et 30/09/2023, se déclinent ainsi :

 

31/03/2024

30/09/2023

Taux d'actualisation

3.32 %

4.06 %

Hypothèse de taux de progression des salaires

2.00 %

2.00 %

Taux de turnover cadres

3.98 %

3.98 %

Taux de turnover non cadres

5.52 %

5.52 %

Age de départ

Selon barème légal avec trimestre

Selon barème légal avec trimestre

Age de début d’activité cadres

23 ans

23 ans

Age de début d’activité non cadres

20 ans

20 ans

Table d’espérance de vie utilisée

INSEE TD-TV 19-21

INSEE TD-TV 18-20

Note 16. - Autres passifs courants

Les autres passifs courants se décomposent de la manière suivante :

 

31/03/2024

30/09/2023

Avances sur commandes

874

873

Dettes fiscales et sociales

5 735

6 147

Autres dettes

1 870

676

Produits constatés d'avance

862

923

Total

9 341

8 619

Le poste Autres dettes comprend les dividendes à payer au 31 mars 2024 à hauteur de 1 033 K€.

Note 17. - Autres produits et charges opérationnels

Ils incluent les produits et charges non usuels par leur fréquence, leur nature ou leur montant.

 

31/03/2024

31/03/2023

 

 

 

Valeur nette comptable des titres consolidés cédés

-

61

Produits de cession des titres consolidés

-

100

Résultat net sur cession de titres

-

161

Valeur nette comptable des immobilisations sorties

(906)

(345)

Produits sur cession d'immobilisations

1 256

401

Résultat net sur cession d'immobilisations corporelles et incorporelles

350

56

Reprise provision sur immobilisations corporelles

184

250

Dotation et reprise provisions pour risques et charges

200

92

Dotation et reprise pour provision pour risque fiscal et social

165

(48)

Charges exceptionnelles indemnités versées pour litiges

(205)

-

Autres

(46)

(22)

 

 

 

Total des autres produits et charges opérationnels

648

489

Note 18. - Charge d’impôt

L’impôt sur le résultat pour les situations semestrielles clôturant les 31 mars 2024 et 31 mars 2023 est principalement composé de :

 

31/03/2024

31/03/2023

Charge d'impôt exigible

280

238

Charge d'impôt différée

(195)

(156)

Charge d'impôt consolidée

85

82

Au 31 mars 2024, les impôts différés actifs au bilan consolidé du Groupe s’élèvent à 52 K€ alors que les impôts différés passifs s’élèvent à 142 K€. Conformément à la norme IAS 12, les impôts différés actifs sont enregistrés si la récupération est jugée probable. Les déficits reportables activés concernant le groupe d’intégration fiscale français s’élèvent à 6 587 K€ sur un total de déficits fiscaux reportables de 12 178 K€. Sur la base des budgets établis dans le cadre des tests de perte de valeur, il a été évalué que ces déficits fiscaux reportables seraient recouvrés dans un horizon de temps raisonnable, étant précisé qu’actuellement aucune limitation temporelle d’imputation n’existe au niveau de la fiscalité française. Ainsi, la Direction considère qu’il est probable que le Groupe disposera de bénéfices imposables futurs sur lesquels ces déficits pourront être imputés.
Néanmoins, le Groupe pourrait se retrouver dans l’incapacité de réaliser le montant prévu d’impôts différés si ses revenus taxables futurs et les impôts connexes étaient moins importants que prévus. Le Groupe fonde également ses prévisions quant à l’utilisation des impôts différés sur sa compréhension de la règlementation fiscale, laquelle pourrait cependant être remise en cause, du fait de changement dans la règlementation fiscale et comptable de nature à affecter le montant de ses impôts différés. Si le Groupe considérait qu’il ne pouvait pas, dans les années à venir, réaliser ses impôts différés, il devrait ne plus reconnaitre au bilan ces actifs, ce qui aurait un impact défavorable significatif sur le résultat net du Groupe et sur sa situation financière.

Au 31 mars 2024, les impôts différés relatifs aux pertes cumulées des filiales marocaine, bulgare, péruvienne et colombienne n’ont pas été reconnus étant donné les incertitudes de récupération dans un avenir
proche.
Le montant des pertes non reconnues est de 4 269 K€, soit un impôt différé actif non reconnu de 893 K€, impôt calculé au taux actuellement en vigueur dans les pays concernés.

Note 19. - Quote-part dans le résultat des entreprises associées

 

31/03/2023

31/03/2023

Dominique Defrain

24

21

Amos

6

-

Total

30

21

Note 20. - Passifs éventuels

Suite au jugement rendu par l’Autorité de la concurrence en décembre 2010, le dossier restant concernant une collectivité est sur le point d’être terminé, un protocole d’accord transactionnel étant en cours de signature.

Dans le cadre de ce litige, la provision constatée dans les comptes pour un montant de 300 K€, a fait l’objet d’une reprise de 200 K€ pour tenir compte de ce dénouement favorable. Le reliquat de 100 K€ est destiné à couvrir les frais juridiques restants.

A l’exception du litige évoqué ci-dessus, le groupe n’a pas connaissance de litiges ou d’autres passifs éventuels dont l’impact sur les états financiers pourrait être significatif et qui n’aurait pas été pris en compte dans l’établissement des comptes consolidés au 31 mars 2024.

Note 21. - Parties liées ayant un contrôle sur le groupe

Signaux Girod SA est contrôlée par la S.A.S. Société Familiale de Gestion Girod elle-même détenue à 100.00 % par la SAS L’Action Girod. Au 31 mars 2024, la SAS Société Familiale de Gestion Girod détient 69.46 % du capital de Signaux Girod SA et 81.74 % des droits de vote.

Les relations avec les parties liées sont restées comparables à celles de l’exercice 2022/2023 et aucune transaction inhabituelle, par sa nature ou son montant, n’est intervenue au cours de la période.

Note 22. - Evènements postérieurs à la clôture

Par décision de l’associé unique du 7 juin 2024, la société M-2 a clôturé ses opérations de liquidation.

ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

J’atteste qu’à ma connaissance, les comptes semestriels consolidés résumés pour le semestre écoulé, sont établis conformément aux normes comptables applicables et donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et du résultat de la société et de l’ensemble des entreprises comprises dans la consolidation du groupe Signaux Girod, et que le rapport semestriel d'activité figurant page 21 présente un tableau fidèle des événements importants survenus pendant les six premiers mois de l'exercice, de leur incidence sur les comptes semestriels, des principales transactions entre parties liées ainsi qu'une description des principaux risques et des principales incertitudes pour les six mois restants de l'exercice.

Fait à Bellefontaine, le 27 juin 2024
Claude Girod
Président du conseil d’administration


RAPPORT D’ACTIVITÉ

Les comptes consolidés semestriels et leurs comparatifs ont été arrêtés selon les normes comptables internationales IAS/IFRS en vigueur.

En millions d’euros

2023/2024

2022/2023

Variations

(données non auditées)

1er semestre

1er semestre

(M€)

 

Du 01/10/2023

Du 01/10/2022

 

 

Au 31/03/2024

Au 31/03/2023

 

 

 

 

 

Chiffre d’affaires

49.9

52.2

- 2.3

Résultat opérationnel courant

0.2

0.6

- 0.4

Résultat opérationnel

0.8

1.1

- 0.3

Résultat net consolidé

0.7

0.8

- 0.1

Résultat net part du groupe

0.7

0.8

- 0.1

 

 

 

 

EBITDA*

3.0

3.7

- 0.7

 

 

 

 

*L’EBITDA représente le résultat net consolidé avant impôt, amortissements, provisions, pertes de valeur et résultat financier tels qu’ils apparaissent au compte de résultat consolidé. Cet indicateur non défini par une norme IFRS, est utilisé pour mesurer la capacité du groupe à générer de la trésorerie à partir de ses activités opérationnelles.

Le chiffre d’affaires consolidé du groupe est en baisse de 4.2 % sur cette période.

Le résultat consolidé net part du groupe ressort à + 0.7 M€, avec une dégradation de 0.1 M€ par rapport à l’exercice précédent.

Signalisation France : (64.4 % du C.A. groupe – ROC : - 1.2 M€)

Suite à la baisse de l’activité de 7.3 % et l’augmentation des coûts salariaux, le résultat opérationnel courant se dégrade de 1.4 M€ par rapport à l’exercice précédent. Conjugué à une météo défavorable, ce ralentissement d’activité conjoncturel ne permet pas d’absorber les charges fixes sur ce premier semestre.

Sociétés spécialisées : (8.3 % du C.A. groupe – ROC : - 0.1 M€)

Subissant la baisse de la demande des collectivités en France, le chiffre d’affaires régresse de 11.6 % et le résultat opérationnel courant est légèrement déficitaire.

Activités internationales : (27.3 % du C.A. groupe – ROC : + 1.4 M€)

Le semestre a été marqué par une forte dynamique de l’activité du périmètre international. La hausse du chiffre d’affaires de 6.9 % et l’augmentation de 1 M€ du résultat opérationnel courant par rapport au 1er semestre 2022/2023 attestent du fort développement de certaines filiales du secteur.

Au 31 mars 2024, le groupe dispose d’un niveau de liquidités de 19.7 M€ avant paiement du dividende de 1 M€ intervenu le 31 mai dernier. La trésorerie nette d’endettement est en progression de 3.3 M€ avec un solde de 3.9 M€ (hors dettes de location IFRS 16 pour 5.2 M€) contre 0.6 M€ au 30 septembre 2023 (hors dettes de location IFRS 16 s’élevant à 4.8 M€).

Malgré les incertitudes sur les budgets des collectivités locales et la reprise d’activité au niveau national, nous prévoyons au 2nd semestre d’améliorer notre résultat opérationnel courant par rapport au 1er semestre.

 

Pièce jointe