Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 484,61
    -368,25 (-0,95 %)
     
  • Nasdaq

    16 948,99
    -70,89 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0807
    -0,0054 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 395,54
    -663,95 (-1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 448,58
    -36,12 (-2,43 %)
     
  • S&P 500

    5 273,81
    -32,23 (-0,61 %)
     

Le secteur européen des TI et des services aux entreprises en pleine reprise au premier trimestre : ISG Index™

Le marché cumulé progresse de 2,5 %, brisant ainsi un cycle de quatre trimestres consécutifs de baisse en glissement annuel

Le secteur BFSI, le plus grand de la région, est le catalyseur de la croissance

LONDRES, April 15, 2024--(BUSINESS WIRE)--La demande européenne des TI et des services aux entreprises est en hausse au premier trimestre pour la première fois depuis un an, grâce à la croissance du secteur de la banque, des services financiers et de l'assurance (BFSI), selon le dernier rapport sur l'état du secteur publié par Information Services Group (ISG) (Nasdaq : III), l'un des principaux cabinets internationaux de recherche et de conseil dans le domaine des technologies.

PUBLICITÉ

L'ISG Index™ pour le marché EMEA, qui évalue les contrats d'outsourcing commercial dont la valeur contractuelle annuelle (ACV) est égale ou supérieure à 5 millions de dollars, indique que l'ACV pour le marché cumulé (services gérés et services as-a-service dans le cloud) a augmenté de 2,5 % atteignant 7,5 milliards de dollars au cours du premier trimestre. La croissance du marché d'une année sur l'autre au premier trimestre a enrayé une série de quatre trimestres consécutifs où la région était en baisse par rapport à l'année précédente.

« Le marché européen est en pleine reprise », a déclaré Steve Hall, président d'ISG EMEA. « Les services gérés et les services cloud ont tous deux subi une hausse au premier trimestre, et les services gérés ont subi une hausse de près de 5 % par rapport à l'année précédente pour les BFSI, le plus grand secteur d'activité de la région. L'outsourcing des processus d'affaires a été important, et nous avons également constaté dans toute la région une augmentation du regroupement des processus de gestion des données (ADM) et de l'infrastructure ».

Résultats du premier trimestres par segment

La valeur ajoutée des services gérés a augmenté de 3 % au cours du premier trimestre, atteignant 3,9 milliards de dollars. 277 contrats d'infogérance ont été signés au cours du trimestre, soit une baisse de 8 % par rapport à l'année précédente, mais avec une hausse de 9,5 % par rapport au quatrième trimestre. On compte parmi ces contrats, deux méga-contrats (ACV de 100 millions de dollars ou plus). Le volume des contrats plus modestes (moins de 30 millions de dollars) a baissé de 10 % par rapport à l'année précédente, le contexte économique incertain pesant sur les dépenses discrétionnaires. Étant donné que les entreprises continuent à se concentrer sur la réduction des coûts, l'ACV des contrats réaménagés a augmenté de 12 %.

Au sein des services gérés, l'information technology outsourcing (ITO) a diminué de 7 %, atteignant 2,8 milliards de dollars, en raison de la baisse des services de centres de données et des services autonomes de développement et des processus de gestion des données (ADM). En revanche, la valeur ajoutée du regroupement des services d'infrastructure et d'ADM a augmenté de plus de 80 %.

Le business process outsourcing (BPO) a augmenté de 40 %, atteignant 1,1 milliard de dollars, grâce à la demande croissante de services spécifiques au secteur.

La valeur ajoutée des services gérés, par secteur d'activité, a fortement augmenté (plus 80 %) dans le secteur des voyages, des transports et des loisirs. Les BFSI, le plus grand secteur européen d'outsourcing, a vu son ACV augmenter de près de 5 %, contrebalançant la faiblesse enregistrée des deux autres secteurs les plus importants : l'industrie manufacturière (en baisse de 5 %) et les télécommunications (en baisse de 10 %).

L'ACV, dans le segment as-a-service (XaaS), a augmenté de 2 % en glissement annuel, et de 9 % par rapport au trimestre précédent, atteignant 3,6 milliards de dollars, en parvenant à son meilleur résultat trimestriel depuis le quatrième trimestre de 2022. La croissance de ce segment au premier trimestre a mis fin à une série de quatre trimestres consécutifs de baisse en glissement annuel.

Dans ce segment, l'infrastructure en tant que service (IaaS) a progressé de 7 %, atteignant 2,5 milliards de dollars, une hausse générée en partie par l'intérêt croissant pour les services de données nécessaires pour alimenter les modèles d'IA générative, alors que le logiciel en tant que service (SaaS) a diminué de 8 %, atteignant 1,0 milliard de dollars.

Performances géographiques

Le Royaume-Uni, le plus grand marché de la région, a généré 1,2 milliard de dollars d'AVC en services gérés, son cinquième trimestre consécutif avec une ACV de plus d'un milliard de dollars, bien qu'il soit en baisse de 4 % par rapport à l'année précédente. La zone DACH (Allemagne, Autriche et Suisse), le deuxième marché de la région, a vu son ACV diminuer de 6 %, atteignant 647 millions de dollars, alors que la France a perdu sa troisième place habituelle, son ACV ayant chuté de 27 %, avec un montant de 471 millions de dollars. Les pays nordiques ont éclipsé la France en devenant le troisième marché européen de l'ACV au cours du premier trimestre, avec une ACV de 600 millions de dollars, soit une augmentation de 45 % par rapport à l'année précédente.

Prévisions mondiales pour 2024

L'ISG prévoit une croissance de 3 % pour les services gérés, soit une baisse de 125 points de base par rapport à ses prévisions de janvier, et confirme sa croissance prévue de 15 % des revenus pour le XaaS en 2024.

« Pour le reste de l'année, les conditions économiques devraient être moins volatiles qu'en 2023, mais des difficultés demeurent », a déclaré M. Hall. « L'économie mondiale devrait ralentir sous l'effet des politiques monétaires visant à lutter contre l'inflation qui, elle, devrait diminuer.

« Dans ce contexte, l'outsourcing pourrait connaître une relance, les entreprises cherchant à équilibrer la gestion des coûts et la qualité des services. La GenAI, quant à elle, est en passe de devenir un catalyseur de croissance, les grands hyperscalers devant gérer des charges de travail de plus en plus importantes. La couche de données, qui fait partie intégrante de la formation des modèles d'IA, représente un moment privilégié pour les fournisseurs de services ».

À propos de l’ISG Index™

L'ISG Index™ est reconnu comme la source faisant autorité en matière de renseignements sur le marché du secteur mondial des technologies et des services aux entreprises. Pendant 86 trimestres consécutifs, l'ISG Index™ a détaillé les dernières données et tendances du secteur pour les analystes financiers, les acheteurs dans les entreprises, les fournisseurs de logiciels et de services, les cabinets d'avocats, les universités et les médias. Pour plus d'informations sur l'ISG Index, consultez la page Web suivante.

Les résultats mondiaux de l'ISG Index au 1er trimestre 24 ont été présentés lors d'un webcast le 11 avril. Pour visionner la retransmission du webcast et télécharger les diapositives de la présentation, consultez cette page Web.

À propos d’ISG

ISG (Information Services Group) (Nasdaq : III) est l'un des principaux cabinets internationaux de recherche et de conseil dans le domaine des technologies. Partenaire commercial de confiance de plus de 900 clients, dont plus de 75 des 100 premières entreprises mondiales, ISG s'engage à aider les entreprises, les organismes du secteur public et les fournisseurs de services et de technologies à atteindre l'excellence opérationnelle et à accélérer leur croissance. L'entreprise est spécialisée dans les services de transformation numérique, notamment en matière d'IA et d'automatisation, de cloud et d'analyse des données, de conseil en sourcing, de services de gouvernance et de risque gérés, de services d'opérateurs de réseaux, de conception de stratégies et d'opérations, de gestion du changement, de renseignements sur les marchés et de recherche et d'analyse technologiques. Fondée en 2006 et basée à Stamford, dans le Connecticut, l'ISG emploie plus de 1 600 professionnels préparés pour le numérique et opérationnels dans plus de 20 pays : une équipe mondiale connue pour son esprit innovant, son influence sur le marché, sa profonde expertise du secteur et de la technologie, et ses capacités de recherche et d'analyse de classe mondiale basées sur les données de marché les plus complètes du secteur. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site suivant www.isg-one.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240415432820/fr/

Contacts

Contacts presse :

Philipp Jaensch, ISG
+49 151 730 365 76
philipp.jaensch@isg-one.com

Will Thoretz, ISG
+1 203 517 3119
will.thoretz@isg-one.com