Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 794,31
    -396,01 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 339,59
    +26,97 (+2,05 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,76 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

Un salarié de Tesla refuse 1 million de dollars de la part d’un hacker russe

Un salarié de Tesla refuse 1 million de dollars de la part d’un hacker russe (Anadolu Agency via Getty Images)

Grâce à la probité de l’un de ses salariés, Tesla a évité une cyberattaque d’envergure dans l’une de ses usines, au Nevada.

Tesla tient son meilleur employé du mois d’août. Selon des informations du site spécialisé Teslarati, un salarié de l’entreprise co-fondée par Elon Musk a refusé la somme d’un million de dollars de la part d’un cyberpirate en échange d’informations confidentielles. Ce vendredi, Elon Musk a bien confirmé qu’une entreprise du Nevada avait été la cible d'une attaque de cybersécurité de grande envergure. "C'était une attaque sérieuse”, s’est contenté de dire la quatrième fortune mondiale.

Après plusieurs rencontres dont un premier échange via WhatsApp, Egor Igorevich Kriuchkov, arrêté depuis par le FBI, aurait proposé au salarié russophone d’introduire un logiciel malveillant dans le système informatique de Tesla. Objectif de l’opération : extraire des données confidentielles pour forcer le géant américain à payer une rançon.

Twitter visé en juillet

Malheureusement pour le hacker, l’employé de Tesla n’a pas cédé aux sirènes de l’argent et a alerté sa hiérarchie du danger. Tesla a ensuite déposé une plainte auprès du FBI conduisant à l’arrestation d’Egor Igorevich Kriuchkov.

PUBLICITÉ

À LIRE AUSSI >> Une étude désigne Tesla comme le constructeur automobile le moins fiable

Les cyberattaques visant les grands groupes sont loin d’être exceptionnelles. Au mois de juillet, les comptes Twitter de personnalités américaines, dont Bill Gates, Joe Biden, Barack Obama ou encore Elon Musk (encore lui) ainsi que de grandes entreprises américaines, comme Apple et Uber, ont subi un piratage massif utilisé pour promouvoir une escroquerie aux cryptomonnaies.

Ce contenu peut également vous intéresser :