La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 976,02
    +1 448,53 (+2,92 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3706
    -0,0029 (-0,21 %)
     

Safran s'attend à une reprise graduelle de son activité en 2021

·1 min de lecture
SAFRAN S'ATTEND À UNE REPRISE GRADUELLE DE SON ACTIVITÉ EN 2021

PARIS (Reuters) - Safran prévoit une reprise graduelle de son activité après la crise sans précédent à laquelle le secteur aérien a été confronté en 2020.

L'équipementier aéronautique a fait état d'une baisse de 56% de son résultat opérationnel courant à 1,686 milliard d'euros ainsi que d'une baisse de 33% de son chiffre d'affaires qui s'établit à 16,498 milliards d'euros.

La marge opérationnelle a perdu 530 points de base et s'établit à 10,2%.

Safran dit s'attendre à une progression de sa marge opérationnelle courante ajustée supérieure à 100 points de base, une reprise qui devrait être visible au second semestre 2021.

L'équipementier a aussi indiqué prévoir une décroissance organique du chiffre d'affaires ajusté de 2% à 4% pour 2021.

Safran est associé à General Electric dans la production des moteurs des avions moyen-courriers d'Airbus et Boeing.

Le chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils, exprimé en dollars, s'est contracté de 43,2% en 2020, après avoir été fortement impacté par la crise du COVID-19 qui s'est traduite par des mesures de confinement et de restrictions de voyages dans de nombreux pays.

Safran a également déclaré que les suppressions d'emplois se traduisaient fin 2020 par une baisse de 17% de ses effectifs, 21% en tenant compte des intérimaires.

Le groupe propose le versement d'un dividende de 0,43 euro par action.

(Tim Hepher; version française Camille Raynaud, édité par Jean-Michel Bélot)