Marchés français ouverture 2 h 1 min
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • Nikkei 225

    27 940,47
    -89,10 (-0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,1287
    -0,0031 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    23 451,37
    -315,32 (-1,33 %)
     
  • BTC-EUR

    43 316,81
    -861,94 (-1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 256,14
    -185,62 (-12,87 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     

Un riche héritier exécute sa meilleure amie pour la faire taire

·1 min de lecture

La sentence est tombée pour Robert Durst, riche héritier américain de 78 ans. Jeudi 14 octobre, le multimillionnaire a été condamné à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle pour le meurtre de sa meilleure amie, Susan Berman. Les faits remontent à l'an 2000. Cette année-là, Susan Berman est retrouvée morte chez elle, tuée d'une balle dans la tête. Le mobile du meurtre ? En cacher un autre.

Si Robert Durst a plaidé non-coupable lors de son procès pour le meurtre de Susan Berman, celui qui a ôté la vie à sa meilleure amie l'a fait pour se protéger. En effet, il souhaitait l'empêcher de parler à la police de la disparition de son épouse, Kathleen, survenue 20 ans plus tôt. "Ce crime, c'est un meurtre de témoin", a assuré le juge avant de prononcé sa sentence jeudi dernier. Comme l'explique Le Parisien, l'accusation estime que Susan Berman avait aidé le multimillionnaire à dissimuler son rôle dans le meurtre de son épouse. Le sexagénaire aurait alors tué sa meilleure amie afin de l'empêcher de répondre aux enquêteurs New-Yorkais, toujours en charge de l'affaire sur la disparition de Kathleen en 1982.

Durant l'audience, les proches de Susan Bermon ont supplié Robert Durst de dire où se trouvait le corps de son épouse. "Le seul espoir de rédemption que vous avez est d'aider à retrouver Kathy", lui a-t-on lancé. Ce qu'il n'a pas fait. Ses avocats ont d'ores et déjà annoncé au juge qu'ils feraient appel de cette (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Affaire Mary Kay Letourneau : ses dernières lettres à sa famille avant de mourir
Affaire Gabby Petito : un sosie de son petit-ami tombé dans une embuscade du FBI
Une famille de touristes asphyxiée dans le sauna d'un hôtel 5 étoiles
C à vous : le témoignage inspirant d'Alexandre Allain, atteint de la mucoviscidose
Un "vampire assoiffé de sang" s'évade de prison et se fait lyncher par la foule

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles