La bourse ferme dans 1 h 11 min
  • CAC 40

    6 055,79
    -17,56 (-0,29 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 540,58
    +7,41 (+0,21 %)
     
  • Dow Jones

    31 465,37
    -35,31 (-0,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0580
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 827,50
    -2,80 (-0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    19 583,99
    -809,24 (-3,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,25
    -10,54 (-2,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,22
    -0,40 (-0,37 %)
     
  • DAX

    13 187,88
    +69,75 (+0,53 %)
     
  • FTSE 100

    7 250,16
    +41,35 (+0,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 522,64
    -84,98 (-0,73 %)
     
  • S&P 500

    3 901,63
    -10,11 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2286
    +0,0016 (+0,13 %)
     

Retraites, carburants, pouvoir d'achat... Macron donne le ton de son nouveau quinquennat

Emmanuel Macron veut réunir après les législatives un "Conseil national de la refondation" avec les "forces politiques, économiques, sociales, associatives" ainsi que des citoyens tirés au sort, sur les réformes touchant notamment au pouvoir d'achat, à l'écologie, aux institutions et aux retraites. "J'ai porté cinq objectifs pendant la campagne : l'indépendance (industrielle, militaire, alimentaire…), le plein-emploi, la neutralité carbone, les services publics pour l'égalité des chances et la renaissance démocratique avec la réforme institutionnelle. Pour les atteindre je veux réunir un Conseil national de la refondation, avec les forces politiques, économiques, sociales, associatives, des élus des territoires et de citoyens tirés au sort", affirme le président de la République dans un entretien à plusieurs quotidiens régionaux diffusé vendredi 3 juin, dans la soirée. "Ce conseil, que je lancerai moi-même, sera enclenché dès après les législatives" des 12 et 19 juin, précise le chef de l'Etat.

Il souhaite que la Première ministre Elisabeth Borne et son gouvernement "puissent faire vivre" ce Conseil national de la refondation, clin d'œil au Conseil national de la résistance (CNR) qui coordonnait les différents mouvements de la Résistance intérieure française pendant la Seconde Guerre mondiale. Il justifie cette référence au CNR par le fait que "nous vivons un temps comparable". "Nous sommes dans une ère historique qui impose de changer profondément de modèle et puis la guerre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Kiev recadre Emmanuel Macron qui appelle à ne "pas humilier la Russie"
Belgique : le généreux coup de pouce financier que le parti Ecolo veut offrir à tous les jeunes
Elle remporte le jackpot à la loterie après avoir obtenu des tickets gratuits
L'appel de célébrités pour un "secrétariat d’État à la Condition animale"
Affaire de la "sextape" : Benzema renonce à son appel, dossier clos

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles