Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 519,26
    +518,21 (+0,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 380,10
    +49,20 (+3,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

Retraite : le système explosera-t-il avec les réformes du Nouveau Front populaire et du RN ?

Illustration Capital / Freepik

Des programmes différents mais un même résultat : la faillite de notre système de retraite ? C’est avec cette analyse que les candidats de la majorité présidentielle Renaissance aux législatives renvoient dos à dos les propositions en matière de retraite du Nouveau Front populaire et du Rassemblement national. Plus précisément, la coalition de gauche prône un retour à la retraite à 60 ans, sans préciser quelle sera la durée de cotisation pour partir avec une retraite à taux plein. De son côté, le Rassemblement national (RN) promet lui aussi la retraite à 60 ans, mais uniquement pour ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans. Et ces derniers, pour obtenir le taux plein, devront avoir cotisé pendant 40 ans, soit trois ans de moins qu’aujourd’hui. Pour les autres, l’âge légal de la retraite devrait repasser à 62 ans.

Le parti Renaissance met donc dans le même sac ces deux propositions et défend fermement la réforme des retraites qu’il a menée en 2023 et qui reporte notamment l’âge légal de 62 ans à 64 ans. Des mots même d’Emmanuel Macron lors de la conférence de presse le 12 juin dernier, ces propositions mettraient «notre système en banqueroute».

Pour savoir si cette menace est bien réelle, regardons d’abord du côté des chiffrages des deux réformes proposées par le Nouveau Front national et le Rassemblement national. Jordan Bardella, la tête de liste aux élections européennes pour le RN a estimé au micro de BFMTV, vendredi 14 juin, à 1,6 milliard d’euros par an le coût d’un (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Nouveau Front populaire promet-il vraiment la retraite à 60 ans pour tous ?
Le RN, «sur la réforme des retraites, c'est du grand foutage de gueule», lâche Bruno Le Maire
Notre système de retraite peut-il faire faillite, comme le laisse craindre Emmanuel Macron ?
L’ex-acheteur d'«Affaire conclue» Julien Cohen s'indigne de sa retraite
Retraite : Emmanuel Macron promet finalement de revaloriser les pensions sur l’inflation