La bourse ferme dans 52 min

Retraite complémentaire : pourquoi il faut vérifier scrupuleusement son relevé de carrière

Benoît LETY

Vous avez reçu un « relevé de situation individuelle » de la part de l’Assurance retraite, d’Agirc-Arrco ou de la Sécurité sociale des indépendants ? Ne le jetez surtout pas après l’avoir parcouru d’un œil ! Voici pourquoi.

Quand vous êtes trentenaire ou quarantenaire, la retraite reste un oasis lointain, voire un mirage, de peur que les multiples réformes ne compromettent votre future pension… Tous les sondages et consultations récentes illustrent l’inquiétude que génère la retraite pour les personnes actives. Dans ce contexte, que faire du « relevé de situation individuelle » ? Un document listant l’ensemble de vos activités passées, mais où vous ne découvrez aucune simulation ni aucune explication sur le calcul de votre future pension…

Où et comment trouver votre relevé de carrière ?

Le « relevé de situation individuelle », ou « RIS », est envoyé à l’ensemble des Français ayant cotisé à partir de leur 35 ans, puis tous les 5 ans jusqu’à 50 ans. Il est remplacé par une information plus détaillée à partir de 55 ans.

Lire la suite sur MoneyVox

Cette vidéo peut également vous intéresser :

Voir également
Banque : les 5 nouveaux services qui vous faciliteront la vie en 2020
Ce que les Gilets jaunes ont obtenu sur le pouvoir d'achat
Taxe d'habitation : vos enfants peuvent vous faire perdre la réduction de 65%