La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 163,85
    +4,69 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Retraitée, elle reçoit une facture d'eau de 18.251 euros

La septuagénaire qui réside dans une petite maison du Maine-et-Loire a reçu une facture qui équivaut à 5.000 m3 d'eau en six mois, alors qu'elle consomme 250 fois moins en temps normal.

Elle est tombée des nues lorsqu'elle a reçu sa facture d'eau le 21 octobre dernier. Une habitante du petit village de Mûrs-Érigné (Maine-et-Loire) ne s'attendait pas à faire face à une telle somme lorsqu'elle a reçu le courrier d'Angers Loire Métropole : 18.251 euros, explique Ouest-France. L'équivalent d'une consommation énorme de 200 piscines de 25 mètres pour cette septuagénaire, qui représente 5.000 m3 d'eau. D'ordinaire, elle n'en consomme que 20 m3, soit 250 fois moins.

Échaudée par la situation, la retraitée fait appel à sa fille, qui va tenter de joindre la personne en charge du dossier chez Angers Loire Métropole. Selon nos confrères, quand elle arrive à avoir quelqu'un, on lui indique qu'elle doit demander un recours à titre gracieux et envoyer plusieurs pièces justificatives. Les deux femmes retrouvent un relevé de travaux d'Angers Loire Métropole datant de février 2020 après le changement d'un compteur. Alors que l'ancien index affichait 1.43, le nouveau était lui à 6.600. Suffisant pour prouver l'erreur ? Non, selon la commission, qui lui refuse le recours en mars dernier.

Une situation ubuesque pour la mère et la famille, qui malgré un appel au médiateur de l'eau se voit une nouvelle fois débouter. Il aurait fallu présenter un "justificatif de fuite volumineuse", lui précise-t-on. Problème, la retraitée n'a pas de fuites. Et pour cause, depuis trois mois, sa consommation est redevenue normale (11 m3), détaille Ouest-France. Il semblerait juste que le nouvel index (...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Dépenser moins au quotidien - “Cette démarche peut vous faire économiser jusqu’à plus de 300€ par an”

Energie : la liste des pires fournisseurs en matière de relation clients
Héritage : favoriser l'enfant de votre conjoint va devenir beaucoup plus simple
Déclaration de revenus : la date limite imminente, la pénalité de retard aussi
Arnaque : attention si vous attendez une livraison DHL
Assurance vie : notre comparatif des taux de près de 950 contrats

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles