La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 849,46
    -497,57 (-1,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 049,50
    -176,86 (-1,58 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0343
    -0,0061 (-0,59 %)
     
  • HANG SENG

    17 297,94
    -275,64 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    15 681,13
    -479,21 (-2,97 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,17
    -0,12 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    3 963,94
    -62,18 (-1,54 %)
     

Renationalisation d'EDF : lancement du processus

Kévin Comte

L'opération était voulue par le gouvernement pour relancer le nucléaire après une année difficile pour le groupe. L'État, qui possède aujourd'hui 84% d'EDF, a déposé son projet d'offre publique d'achat (OPA) "simplifiée" auprès de l'Autorité des marchés financiers (AMF), une première étape dans le processus pour retirer EDF du marché boursier. L'opération, chiffrée à 9,7 milliards d'euros, vise à racheter aux autres actionnaires les 16% du capital qu'il ne détient pas.

Le gouvernement avait officialisé mi-juillet sa volonté de contrôler à 100% l'énergéticien français. L'Etat s'est engagé à racheter chaque action au prix de 12 euros. Cette renationalisation a une portée très symbolique pour l'Etat qui envisage de construire six réacteurs de nouvelle génération EPR avec une option pour huit autres, et alors qu'un nouveau PDG a été choisi par Emmanuel Macron pour diriger et redresser le groupe, Luc Rémont, dont la nomination doit encore être approuvée par le Parlement.

La renationalisation vise à envoyer un signal de confiance et permettre au groupe, dont la dette atteindra le montant record de 60 milliards d'euros à la fin de l'année, de mieux se financer, indiquait cet été une source proche du dossier. L'Etat-actionnaire espère obtenir, au terme de l'OPA, 90% du capital, seuil à partir duquel une procédure de retrait obligatoire de la Bourse peut être lancé pour obtenir des titres.

Ce mardi, EDF a également confirmé que les travaux de réparation de circuits de trois réacteurs nucléaires (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourse : fort rebond du CAC 40 ce mardi
Tim Cook, Ray Kroc... inspirez-vous de ces organisateurs obsessionnels, véritables maîtres du temps
Flambée des cours du pétrole sur fond d'une possible baisse de production
Elon Musk, André Citröen... ces patrons qui changent les règles du jeu
Quand un "maudit Français" devient un acteur majeur du sirop d'érable