Publicité
Marchés français ouverture 5 h 33 min
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    39 685,18
    -378,61 (-0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,0896
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    0,00 (0,00 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 450,07
    +721,36 (+1,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 404,55
    +73,65 (+5,54 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     

Recherche spatiale : des volontaires payés une fortune pour rester allongés pendant deux mois

Pixabay

Passer deux mois allongé pour aider la recherche spatiale, c'est le pari accepté par des volontaires. Ces derniers ont accepté de rester alités sous surveillance à Toulouse (sud-ouest de la France), afin de recréer l'absence de gravité et ainsi contribuer à améliorer les conditions de vie des astronautes en mission. "On se voit mincir de jour en jour au début", sourit Matthieu, l'un des 12 hommes sélectionnés pour cette expérience, bien installé depuis cinq semaines à la clinique de Medes, filiale santé du Centre national d'études spatiales (CNES).

Le lit de ces volontaires, choisis parmi 3.000 candidats et dont les noms ne sont pas communiqués, reste incliné durant 60 jours selon un angle de -6 degrés, le plus à même de restituer les effets de l'apesanteur à laquelle sont soumis les astronautes durant leurs séjours dans l'espace. "On est rentré dans la phase exploratoire spatiale. On cherche vraiment à aller vers la Lune et Mars, ce n'est plus une fiction et ça implique des vols au long cours de deux à trois ans", explique à l'AFP Audrey Bergouignan, du Centre national de la recherche scientifique (CNRS). "L'exposition à la microgravité va impacter l'ensemble des systèmes physiologiques (...) et provoquer des altérations qu'on essaye de comprendre et de prévenir", précise cette directrice de recherche, avant d'ajouter: "Pour les prévenir, on met en place des protocoles qu'on teste en amont ici, avant de les tester dans l'espace".

Tout est donc organisé dans le but de permettre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi la fusion des cartes Vitale et d’identité doit permettre d’éviter les fraudes
Défense : d'ici dix ans, le Danemark compte tripler son budget pour la défense
Venise : le Grand Canal vire au vert fluo, une enquête ouverte
Guerre en Ukraine : quels sont les atouts des bombardiers Tu-95M SM utilisés par la Russie ?
Des médecins accusent Didier Raoult d'avoir mené des "essais thérapeutiques sauvages"