La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 375,03
    -200,58 (-1,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Rappel de respirateur Philips : les patients dénoncent le silence de la marque

"Philips est resté absolument sourd et muet", a déclaré Christian Trouchot, représentant les principales associations de patients lors d'une journée d'audition à l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) sur l'affaire des respirateurs Philips ce mercredi 8 juin. Le groupe néerlandais a annoncé l'été dernier qu'il rappelait dans le monde plusieurs modèles d'appareils destinés à aider les patients à mieux respirer et qui sont notamment utilisés contre l'apnée du sommeil.

Ces appareils, utilisés par quelque 350.000 patients en France et 1,5 million dans toute l'Europe, contiennent une mousse insonorisante. C'est celle-ci qui est en cause: le groupe a remarqué que des particules sortaient de certains appareils et pouvaient donc être inhalées ou ingérées par le patient. Cela peut provoquer des irritations, comme des maux de tête. Le groupe a aussi évoqué un risque "potentiel" de cancers à long terme.

Or, depuis, Philips tarde à remplacer les appareils défectueux. Les autorités sanitaires françaises ont exigé que trois quarts d'entre eux soient remplacés ou réparés d'ici à la mi-2022, un taux qui ne sera probablement pas atteint. Outre-Atlantique, le rappel à mener, "considérable", "prend davantage de temps que nous ne le souhaiterions", a aussi noté un représentant de l'Agence américaine du médicament (FDA), James J. Lee, entendu par l'ANSM. L'agence envisage de demander à Philips un plan de réparation, de remplacement ou de remboursement des appareils fabriqués après novembre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le dostarlimab, un remède miracle contre le cancer du rectum ?
L'Ukraine veut adopter le Dôme de Fer, le système anti-missile israélien
L’aéroport de Nice fait don des produits d’hygiène saisis dans les zones de contrôle
Hausse des carburants : pas de gain pour l'Etat "grâce aux taxes", assure Borne
Faut-il augmenter les APL face à l’inflation ? Comment limiter la casse si vous avez oublié de déclarer vos revenus… Le flash éco du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles