Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 710,11
    +1 423,23 (+2,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 385,80
    +73,18 (+5,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2373
    -0,0065 (-0,52 %)
     

Rachat de la LDLC Arena : après l’échec de Tony Parker, Jean-Michel Aulas tire son épingle du jeu

Dominique Charriau//WireImage/Getty Images

Jean-Michel Aulas a pris la tête de la course dans le rachat de de la LDLC Arena. Holnest, sa société familiale, est entrée en discussions exclusives avec OL Groupe afin de lui racheter son Arena située à OL Vallée, a annoncé ce mardi 2 avril le groupe dans un communiqué. Ces négociations «confidentielles» visent à céder la totalité des actions de la société OLG Vallée Arena, qui exploite la LDLC Arena à Décines-Charpieu, près de Lyon. La période d'exclusivité s'étend jusqu'au 31 mai 2024.

Cette salle polyvalente ultra-modulable d'une capacité de 16 000 places a ouvert ses portes fin 2023 et accueille notamment certains matchs de basket de l'Asvel de Tony Parker, ainsi que des spectacles ou des concerts. L'ancienne star des Spurs s'était un temps dite intéressée par la reprise de la salle en association avec l'homme d'affaires russo-hongrois Alexeï Fedorychev, mais les difficultés financières de ce dernier rendait ce scénario peu probable. Selon plusieurs médias, le prix de vente de la salle serait de 160 millions d'euros. Le coût des travaux s'était monté à 141 millions d'euros.

Le chantier de la LDLC Arena avait été porté par Jean-Michel Aulas, ancien président de l'Olympique Lyonnais et PDG d'OL Groupe jusqu'à sa cession à Eagle football de l'Américain John Textor en 2023. À 75 ans, il ne détient plus aujourd'hui, à travers sa holding Holnest, que 5,49% du capital du groupe. Après le rachat de 87,69% des parts, il avait été nommé président exécutif pour trois ans avant d'être (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

TotalEnergies (Total) : record en Bourse dans le sillage du pétrole, encore du potentiel ?
Lydia : la fintech lance une nouvelle application pour vous simplifier la vie
CAC 40 : la Bourse en hausse, l'industrie aux Etats-Unis bondit mais l'inflation persiste
Google (Alphabet) devra «supprimer ou remédier à des milliards d'enregistrements de données»
SNCF : Ouigo accusé de concurrence déloyale en Espagne