La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 076,10
    -75,91 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    13 003,32
    -99,23 (-0,76 %)
     
  • Nikkei 225

    29 222,77
    +353,86 (+1,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0186
    +0,0016 (+0,15 %)
     
  • HANG SENG

    19 922,45
    +91,93 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    23 099,41
    -426,12 (-1,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    560,12
    -12,70 (-2,22 %)
     
  • S&P 500

    4 288,76
    -16,44 (-0,38 %)
     

Résultats 1er semestre 2022 Valeo - Résilience de la performance, forte dynamique commerciale et confirmation de la guidance

Valeo
Valeo


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Paris, le 26 juillet 2022

Résultats du 1er semestre 2022

Résilience de la performance, forte dynamique commerciale et confirmation de la guidance

  • Chiffre d’affaires de 9 419 millions d’euros, en croissance de 5 %

  • Surperformance dans toutes les régions de production : +3 points au niveau mondial

  • Activité du remplacement en forte croissance de 11 % à périmètre et taux de change constants vs 2021

  • Cash flow libre de 179 millions d’euros

  • Marge d'EBITDA à 11,8 % du chiffre d’affaires et marge d’EBIT à 2,7 % du chiffre d’affaires

  • Quote-part dans le résultat des sociétés mises en équivalence de -76 millions d’euros en ligne avec l’objectif de réduire de 50% sur l’année, les pertes de Valeo Siemens eAutomotive

  • Guidance 2022 confirmée

  • Forte dynamique commerciale avec des prises de commandes de 13,1 milliards d’euros pour Valeo et 2,9 milliards d’euros pour VSeA, qui valide les perspectives de croissance du Plan Move Up et confirme Valeo comme un acteur engagé de la mobilité durable

 

 

 

 

 

« La bonne résilience de nos résultats du 1er semestre 2022 dans un contexte difficile, marqué par une inflation élevée, la pénurie de composants électroniques, les mesures de confinement en Chine et le conflit en Ukraine reflète la capacité de Valeo à surmonter les défis majeurs de la période.

Grâce à l’excellent travail des équipes de Valeo, la croissance de nos ventes surperforme l’évolution de la production automobile dans toutes les régions du monde et notre génération de cash flow libre de 179 millions d’euros, est supérieure aux attentes.

Nous sommes particulièrement satisfaits du niveau élevé des prises de commandes, dont plusieurs particulièrement stratégiques dans l’électrification et l’assistance à la conduite. Cela illustre l’accélération de Valeo et les fortes perspectives de croissance de notre plan Move Up.

Enfin, l’intégration de Valeo Siemens eAutomotive s’effectue comme prévu et nous permettra de réaliser les 120 millions d’euros de synergies annoncées à l’horizon 2025.

Sur la base des estimations de production automobile publiées par S&P Global Mobility pour le second semestre, nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre notre guidance 2022. Nous sommes ainsi parfaitement en ligne avec notre plan Move Up. »

Christophe Périllat, Directeur Général

Chiffres clés du 1er semestre 2022

 

 

S1 2022

 

S1 2021

Variation

Chiffre d’affaires

(en m€)

9 419

 

8 994

+5 %

Chiffre d’affaires première monte

(en m€)

7 813

 

7 512

+4 %

 

 

 

 

 

 

Marge brute

(en m€)

1 589

 

1 586

— %

 

(en % du CA)

16,9 %

 

17,6 %

-0,7 pt

Frais de R&D

(en m€)

-893

 

-756

+18 %

 

(en % du CA)

-9,5 %

 

-8,4 %

-1,1 pt

Frais commerciaux et administratifs

(en m€)

-438

 

-415

+5,5 %

 

(en % du CA)

-4,7 %

 

-4,6 %

-0,1 pt

Marge opérationnelle hors quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence

(en m€)

258

 

415

-38 %

(en % du CA)

2,7 %

 

4,6 %

-1,9 pt

Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence

(en m€)

-76

 

-119

-36 %

 

(en % du CA)

-0,8 %

 

-1,3 %

+0,5 pt

Marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence *

(en m€)

182

 

296

-39 %

(en % du CA)

1,9 %

 

3,3 %

-1,4 pt

Résultat net part du Groupe

(en m€)

-48

 

90

-153 %

 

(en % du CA)

-0,5 %

 

1,0 %

-1,5 pt

Résultat net de base par action

(en €)

-0,20

 

0,38

na

 

 

 

 

 

 

EBITDA *

(en m€)

1 111

 

1 205

-8 %

 

(en % du CA)

11,8 %

 

13,4 %

-1,6 pts

 

 

 

 

 

 

Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel

(en m€)

-35

 

-218

na

Flux d’investissements corporels et incorporels

(en m€)

-589

 

-570

+3 %

Cash flow libre *

(en m€)

179

 

145

+23 %

Endettement financier net *

(en m€)

3 281

 

3 147

+134m€

* Cf. glossaire financier, page 15.

Mise en œuvre du plan Move Up :
- forte dynamique commerciale validant les perspectives de croissance
- intégration de Valeo Siemens eAutomotive, le 4 juillet 2022

Au 1er semestre 2022, Valeo bénéficie d’une forte dynamique commerciale et enregistre une forte hausse de ses prises de commandes qui atteignent 13,1 milliards d’euros soit 1,7 fois son chiffre d’affaires première monte ; par ailleurs, la part des innovations dans les prises de commandes (1) représente 65%. Les prises de commandes de Valeo Siemens eAutomotive s’élèvent à 2,9 milliards d’euros. Le Groupe observe une nette augmentation de la valeur moyenne des commandes qu’il reçoit, dans les domaines de l’ADAS et de l’électrification, tirées par un accroissement du contenu par véhicule et une généralisation des plateformes clients.

Dans le domaine de l’ADAS, Valeo enregistre certaines commandes stratégiques majeures avec :

  • Stellantis pour la 3e génération de son LiDAR (LiDAR Valeo Scala 3) dont les spécificités techniques en termes de résolution et de champ de vision permettent d’atteindre un niveau élevé d’autonomie (niveau 3) ;

  • BMW, dans le cadre d’un partenariat majeur par lequel Valeo fournira le contrôleur de domaine ADAS, les capteurs (capteurs à ultrasons, caméras « surround view » et caméra intérieure multifonctionnelle) et les logiciels pour le stationnement et les manœuvres à basse vitesse sur la prochaine génération de plateforme BMW « Neue Klasse » dont le lancement est prévu en 2025.

Dans le domaine de l’électrification, le Groupe voit également ses commandes s’accélérer :

  • Valeo Siemens eAutomotive a dépassé l’objectif qu’il s’était fixé d’atteindre plus de 4 milliards d’euros de prises de commandes pour des technologies d’électrification haute tension, sur la période 2021-2022. Cela représente une avance de plus de sept mois par rapport à la feuille de route, signe du dynamisme de Valeo sur le marché en forte accélération de l’électrification haute tension ;

  • le Pôle Systèmes Thermiques bénéficie de l’accélération de l’électrification pour enregistrer de nouvelles prises de commandes dans le domaine de la gestion thermique des véhicules électrifiés (systèmes de refroidissement de batteries, systèmes de climatisation spécifiques pour véhicules électriques…) ; au 1er semestre, les prises de commandes liées au véhicule électrifié représentent plus de 60 % des nouvelles commandes du Pôle.

Concernant l’activité éclairage autour et à l’intérieur du véhicule, Valeo enregistre ses premières commandes pour l’éclairage de la face avant et du logo suite à la disparition de la grille de ventilation sur les véhicules électriques ; l’accélération de l’électrification offre de nouvelles opportunités aux constructeurs pour renforcer leur signature stylistique.

Le 4 juillet dernier, le Pôle Systèmes de Propulsion a intégré Valeo Siemens eAutomotive. Le Pôle d’activité entend tirer profit de cette intégration pour extraire des synergies (notamment dans le domaine R&D) dont le montant, évalué à 120 millions d’euros en base annuelle à horizon 2025 annoncés lors du lancement du plan Move Up, est confirmé.

Valeo, un acteur engagé à long terme en matière de mobilité durable

Positionné sur les 4 mégatendances du Plan Move Up que sont l’accélération de l’électrification et de l’ADAS, la réinvention de la vie à bord et l’éclairage tout autour et à l’intérieur du véhicule et engagé en matière de diversité et d’inclusion, Valeo est aligné avec les Objectifs de Développement Durable clés des Nations Unies.

Valeo développe en effet des solutions contribuant à réduire fortement les émissions de gaz à effet de serre, telles que les systèmes de propulsions hybrides et électriques, dont les technologies eMotor EESM (moteur sans terre rare) et 800V SiC, et des solutions contribuant à améliorer la sécurité sur les routes, avec un panel de capteurs unique au monde, dont le LiDAR de 3e génération sera le plus avancé.

L’engagement de Valeo dans ces domaines et ceux pris au niveau Groupe en matière d’ESG se traduisent par une position de leader auprès des agences de notation extra-financières et par une présence dans les principaux indices ESG mondiaux.

Évolution du chiffre d’affaires

Au 1er semestre 2022, la production automobile est en baisse de 2 % par rapport à la même période en 2021.

Au cours de la période, le secteur automobile a dû faire face aux difficultés suivantes :

  • les tensions dans la chaîne d’approvisionnement en composants électroniques qui montrent, comme attendu, des signes d’amélioration progressive ;

  • les mesures de confinement en Chine qui ont eu des conséquences importantes sur le chiffre d’affaires du mois d’avril ; depuis lors, l’activité s’est rétablie rapidement et a retrouvé son niveau normal dès début juin ;

  • la crise russo-ukrainienne qui a impacté l’activité de certains constructeurs en février et en mars.

Chiffre d’affaires S1
(en millions d’euros)

En % du CA S1 2022

 

S1 2022

 

vs. S1 2021

 

 

S1

Var. à pcc*

Var.

Première monte

83 %

 

7 813

 

7 512

+1 %

+4 %

Remplacement

12 %

 

1 140

 

1 030

+11 %

+11 %

Divers

5 %

 

466

 

452

— %

+3 %

Total S1

100 %

 

9 419

 

8 994

+2 %

+5 %

* A périmètre et taux de change constants (2).

Le chiffre d’affaires consolidé de 9 419 millions d’euros est en hausse de 5 % par rapport à la même période en 2021. Les variations des taux de change ont un impact positif de 3,4 % en raison, principalement, de la dépréciation de l’euro face au dollar américain et au yuan chinois. Les changements de périmètre ont un impact négatif de 0,4 % sur la période.

Le chiffre d’affaires première monte est en hausse de 1 % à périmètre et taux de change constants malgré la baisse de la production automobile. La hausse du contenu par véhicule permet au Groupe de plus que compenser la baisse de la production automobile mondiale.

Le chiffre d’affaires du marché du remplacement affiche une forte hausse de 11 % à périmètre et taux de change constants, bénéficiant de l’attractivité de son offre auprès de ses clients et du dynamisme du marché.

Les ventes « Divers » sont stables à périmètre et taux de change constants, soutenues par les contributions perçues des clients au titre de l’effort de R&D engagé par le Groupe.

Chiffre d’affaires première monte du 1er semestre 2022, par région de destination

Chiffre d’affaires première monte
(en millions d’euros)

En % du CA S1 2022

 

S1 2022

 

vs. S1 2021

 

 

S1 2021

Var. à pcc *

Surperfor-mance **

Europe et Afrique

45 %

 

3 548

 

3 606

-2 %

+9 pts

Asie et Moyen-Orient et Océanie

32 %

 

2 485

 

2 379

+1 %

+1 pt

dont Chine

15 %

 

1 184

 

1 022

+5 %

+4 pts

dont Japon

6 %

 

505

 

548

-6 %

+8 pts

dont Corée du Sud

7 %

 

528

 

583

-6 %

-4 pts

dont Inde

1 %

 

106

 

93

+9 %

-7 pts

Amérique du Nord

21 %

 

1 614

 

1 390

+6 %

+1 pt

Amérique du Sud

2 %

 

166

 

137

+13 %

+14 pts

Total S1

100 %

 

7 813

 

7 512

+1 %

+3 pts

* A périmètre et taux de change constants (2).
** Sur la base des estimations de production automobile S&P Global Mobility (ex IHS Markit) le 15 juillet 2022.

Au 1er semestre 2022, le chiffre d’affaires première monte affiche une surperformance de 3 points par rapport à la production automobile mondiale (+3 points hors mix géographique).

Valeo surperforme la production automobile dans les principales régions de production :

  • en Europe et Afrique, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, est en baisse de 2 %, soit une surperformance de 9 points par rapport à la production automobile essentiellement tirée par les Pôles Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite et Systèmes Thermiques ;

  • en Asie, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, progresse de 1 %, soit une performance supérieure de 1 point à celle de la production automobile :

    • en Chine, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, est en hausse de 5 %, soit une surperformance de 4 points par rapport à la production automobile ; le niveau d’activité est largement supérieur au niveau d’avant crise malgré les mesures de confinement qui ont significativement affecté l’activité du Groupe durant le 2e trimestre ; le Pôle Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite a bénéficié d’une accélération notable de son activité caméras auprès de ses clients chinois et internationaux et le Pôle Systèmes Thermiques a tiré profit d’une accélération de ses ventes auprès de clients allemands ; à contrario, le Pôle Systèmes de Visibilité est pénalisé par un mix produit défavorable (moindre contenu en électronique) ; enfin, le Pôle Systèmes de Propulsion subit la décroissance de son activité poids lourds liée à un effet de base défavorable (forte croissance au T1 2021),

    • au Japon, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, est en baisse de 6 % soit une surperformance de 8 points grâce à un mix client favorable dans un contexte de perturbations de la chaîne d'approvisionnement ;

  • en Amérique du Nord, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, augmente de 6 %, soit une surperformance de 1 point, qui s’explique notamment par la montée en puissance de nombreux projets dans le domaine de l’ADAS et par des gains de parts de marché auprès de plusieurs constructeurs dans le domaine de la propulsion ;

  • en Amérique du Sud, le chiffre d’affaires première monte, à périmètre et taux de change constants, s’inscrit en hausse de 13 %, soit une surperformance de 14 points par rapport à la production automobile.



Information sectorielle du 1er semestre

Chiffre d’affaires par Pôle d’activité

La croissance du chiffre d’affaires des Pôles d’activité varie en fonction de leur mix produit, géographique et client et de la part relative du marché du remplacement dans leur activité.

Chiffre d’affaires des Pôles d’activité
(en millions d’euros)

S1 2022

 

vs S1 2021

 

S1

Var. CA

Var. CA OEM *

Surperfor-mance **

Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite ***

1 958

 

1 779

+10 %

+5%

+7 pts

Systèmes de Propulsion

2 549

 

2 468

+3 %

-2 %

— pt

Systèmes Thermiques

2 171

 

2 009

+8 %

+3%

+5 pts

Systèmes de Visibilité

2 639

 

2 662

-1 %

-3 %

-1 pt

* A périmètre et taux de change constants (3).

** Sur la base des estimations de production automobile S&P Global Mobility (ex IHS Markit) le 15 juillet 2022.
*** Hors activité Commandes sous volant.

Le Pôle Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite affiche une performance de 7 points supérieure à la production automobile mondiale, grâce au démarrage de nombreux projets dans le domaine de l’ADAS (en particulier dans le domaine de la caméra), notamment en Chine et en Amérique du Nord, confortant sa position de leader mondial.

Le Pôle Systèmes de Propulsion affiche une performance en ligne avec celle de la production automobile mondiale dans un contexte de fort accroissement de la part de marché des véhicules équipés de systèmes électriques haute tension qui réduit la taille relative du marché adressable par le Pôle dans son périmètre actuel. Cette tendance se corrigera avec la prise de contrôle de Valeo Siemens eAutomotive dont la croissance devrait accélérer au 2nd semestre. Par ailleurs, le chiffre d’affaires du Pôle subit les conséquences du ralentissement de son activité poids lourds en Chine ainsi que des perturbations d’approvisionnement en Europe (composants électroniques et faisceaux de câbles en provenance d’Ukraine) notamment chez ses clients allemands. Il convient toutefois de noter les gains de parts de marché réalisés par le Pôle auprès de plusieurs constructeurs en Amérique du Nord.

Le Pôle Systèmes Thermiques affiche une surperformance de 5 points, soutenue par la bonne performance de ses ventes dans le domaine des véhicules électrifiés (systèmes de refroidissement de batteries, systèmes de climatisation spécifiques pour véhicules électriques, …) en Europe auprès de clients allemands et français. Le Pôle a également bénéficié en Chine de l’accélération de ses ventes auprès de clients allemands.

Le Pôle Systèmes de Visibilité sous-performe la production automobile mondiale de 1 point. L’activité du Pôle est affectée par un mix produit défavorable (moindre contenu en électronique), en Europe et en Chine suite à la crise des composants électroniques et par un mix client défavorable au Japon.

EBITDA (4) par Pôle d’activité

EBITDA
(en millions d’euros et en % du chiffre d’affaires par Pôle d’activité)

S1 2022

 

S1 2021

Variation

Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite

300

 

298

+1        %

15,3 %

 

16,8 %

-1,5 pt

Systèmes de Propulsion

287

 

294

-2        %

11,3 %

 

11,9 %

-0,6 pt

Systèmes Thermiques

162

 

241

-33        %

7,5 %

 

12,0 %

-4,5 pts

Systèmes de Visibilité

328

 

350

-6        %

12,4 %

 

13,1 %

-0,7 pt

Autres *

34

 

22

+55        %

na

 

na

na

Groupe

1 111

 

1 205

-8 %

11,8 %

 

13,4 %

-1,6 pts

* Inclut notamment l’activité Commandes sous volant.

Les Pôles d’activité de Valeo voient leur profitabilité inégalement impactée par la forte inflation au 1er semestre. Le Pôle Systèmes Thermiques a été le plus lourdement touché en raison d’un retard de compensation de la hausse du prix de l’aluminium et de ses composants et de la faiblesse des volumes de production sur certains véhicules en Europe.

Tous les Pôles d’activité négocient des compensations visant à réduire l’impact de l’inflation (composants électroniques, matières premières, énergie, transport et salaires) sur leurs résultats. Ces négociations visent également à la généralisation et l’augmentation de la fréquence des revues des clauses d’indexation dans les contrats commerciaux.

Au niveau consolidé, Valeo confirme que l’impact net de l’inflation des coûts de matières premières, de l’énergie et du transport en 2022 devrait s’élever à 200 millions d’euros.

Résultats du 1er semestre 2022

Dans un contexte marqué par les pertes de volumes liées à la pénurie des composants électroniques et aux mesures de confinement en Chine, ainsi que par l’augmentation du prix des matières premières, les marges d’EBITDA et d’EBIT s’établissent à respectivement 11,8 % et 2,7 % du chiffre d’affaires.

 

 

S1 2022

 

S1 2021

Variation

Chiffre d’affaires

(en m€)

9 419

 

8 994

+5         %

Marge brute

(en m€)

1 589

 

1 586

         %

 

(en % du CA)

16,9 %

 

17,6 %

-0,7 pt

 

 

 

 

 

 

EBITDA*

(en m€)

1 111

 

1 205

-8         %

 

(en % du CA)

11,8 %

 

13,4 %

-1,6 pt

 

 

 

 

 

 

Marge opérationnelle hors la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence

(en m€)

258

 

415

-38         %

(en % du CA)

2,7 %

 

4,6 %

-1,9 pt

Quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence

(en m€)

-76

 

-119

-36         %

(en % du CA)

-0,8 %

 

-1,3 %

+0,5 pt

Marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence *

(en m€)

182

 

296

-39         %

(en % du CA)

1,9 %

 

3,3 %

-1,4 pt

Résultat net part du Groupe

(en m€))

-48

 

90

-153         %

 

(en % du CA)

(0,5 %)

 

1,0 %

-1,5 pt

* Cf. glossaire financier, page 15.

La marge brute s’établit à 16,9 % du chiffre d’affaires en baisse de 0,7 point (vs le 1er semestre 2021). Cette baisse s’analyse de la manière suivante :

  • un effet volume -0,3 point ;

  • l’impact net dû à la hausse du prix des matières premières, de l’énergie et des frais de transport de -1,3 point ;

  • l’impact de l'évolution salariale (au-delà de l’augmentation enregistrée en 2021) de -0,3 point ;

  • partiellement compensés par l’effet positif de 1,2 point lié au mix produit ainsi qu’à l’impact du programme d’efficience.

 

 

S1 2022

 

S1 2021

Variation

Chiffre d’affaires

(en m€)

9 419

 

8 994

+5         %

Frais de Recherche et Développement bruts

(en m€)

-959

 

-851

+13         %

 

(en % du CA)

-10,2 %

 

-9,5 %

-0,7 pt

Impact IFRS

(en m€)

3

 

46

-93         %

Subventions et autres produits

(en m€)

63

 

49

+29         %

Frais de Recherche et Développement

(en m€)

-893

 

-756

+18         %

 

(en % du CA)

-9,5 %

 

-8,4 %

-1,1 pt

 

 

 

 

 

 

Impact IFRS *

(en m€)

3

 

46

-93         %

(en % du CA)

— %

 

0,5 %

-0,5 pt

Frais de développement immobilisés

(en m€)

295

 

291

+1         %

 

(en % du CA)

3,1 %

 

3,2 %

-0,1 pt

Dotations aux amortissements, nettes de l’impact des subventions d’investissement, et pertes de valeurs**

(en m€)

-292

 

-245

+19         %

(en % du CA)

-3,1 %

 

-2,7 %

-0,4 pt

* Différence entre capitalisation des frais de développement et dotations aux amortissements, nettes de l’impact des subventions d’investissement, et pertes de valeurs
** Uniquement pertes de valeurs comprises dans la marge opérationnelle.

Les frais de R&D représentent 9,5 % du chiffre d’affaires en hausse de 1,1 points par rapport au 1er semestre 2021.

Les frais de R&D nets (après prise en compte des contributions perçues des clients) s’élèvent à 669 millions d’euros soit 7,1 % du chiffre d’affaires conforme au plan de marche Move Up dont l’objectif est d’atteindre environ 6,5 % du chiffre d’affaires en 2025.

Les frais de R&D bruts représentent 10,2 % du chiffre d’affaires en ligne avec la dynamique commerciale et projet du Groupe.

L’impact IFRS (différence entre capitalisation des frais de développements et dotations aux amortissements, nettes de l’impact des subventions d’investissement, et pertes de valeurs) baisse pour être neutre sur la période, confortant la qualité de la formation du résultat du Groupe :

  • le niveau de capitalisation des frais de R&D est stable à 3,1 % du chiffre d’affaires ;

  • les dotations aux amortissements sont en hausse (+0,4 point par rapport au 1er semestre 2021, à 3,1 % du chiffre d’affaires) conséquence de l’entrée en production de nombreux projets innovants.

Les frais administratifs et commerciaux atteignent 4,7 % du chiffre d’affaires, en hausse de 0,1 point par rapport à 2021.

La marge opérationnelle hors quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence s’élève à 258 millions d’euros, soit 2,7 % du chiffre d’affaires.

La marge d’EBITDA (5) s’établit à 11,8 % du chiffre d’affaires, en ligne avec la guidance 2022 (marge d’EBITDA comprise entre 11,8 % et 12,3 % du chiffre d’affaires).

La quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence s’établit à -76 millions d’euros. Elle prend en compte :

  • la quote-part dans les résultats de la coentreprise Valeo Siemens eAutomotive (-82 millions d’euros au 1er semestre 2022 vs -124 millions d'euros au 1er semestre 2021) qui est conforme à la trajectoire de redressement de celle-ci ; cette réduction se poursuivra au 2nd semestre grâce notamment à une accélération du chiffre d'affaires et une baisse des frais de R&D ; cette dynamique nous permet de confirmer la division par 2 des pertes de l’activité haute tension, sur l'année 2022 ;

  • la quote-part dans les résultats des autres coentreprises dont l’activité en Chine a été négativement affectée au 2e trimestre, par les mesures de confinement.

La marge opérationnelle y compris la quote-part des résultats des sociétés mises en équivalence (5) s’établit à 182 millions d’euros, soit 1,9 % du chiffre d’affaires.

Le résultat opérationnel s’élève à 111 millions d’euros. Il tient compte des autres produits et charges pour un montant global de 71 millions d’euros dont 32 millions d’euros au titre de la dépréciation des actifs de Valeo en Russie.

Dans un contexte de hausse des taux d’intérêt, le coût de la dette s’élève à 50 millions d’euros (+28 millions d’euros vs 1er semestre 2021), suite à l’émission de 700 millions d’euros d’obligations intervenue en juillet 2021 et au tirage pour 600 millions d’euros (en 2 tranches de 300 millions d’euros chacune, en juin 2021 et février 2022) du financement octroyé par la Banque Européenne d'Investissement (BEI).

Le taux effectif d’impôt atteint un niveau élevé de 62 %, reflétant un mix pays défavorable.

Le résultat net part du Groupe s’élève à -48 millions d’euros, soit -0,5 % du chiffre d’affaires après déduction des participations ne donnant pas le contrôle d'un montant de -32 millions d’euros.

La rentabilité des capitaux employés (ROCE (5)) ainsi que la rentabilité des actifs (ROA (5)) s’établissent respectivement à 7 % et 4 %.

Génération de cash flow libre

(en millions d’euros)

S1 2022

 

S1 2021

EBITDA (6)

1 111

 

1 205

Variation du besoin en fonds de roulement opérationnel

-35

 

-218

Coûts sociaux et de restructuration

-17

 

-54

Impôts

-139

 

-133

Provisions pour retraites

-16

 

-7

Remboursements du principal du passif locatif nets

-50

 

-42

Autres postes opérationnels

-86

 

-36

Flux d’investissements

-589

 

-570

- Flux d’investissements hors frais de développement immobilisés

-337

 

-329

- Frais de développement immobilisés

-252

 

-241

Cash flow libre (6)

179

 

145

Frais financiers nets

-64

 

-13

Autres éléments financiers

-335

 

-188

Cash flow net (6)

-220

 

-56

Au 1er semestre 2022, le Groupe a généré un cash flow libre de 179 millions d’euros.

Il résulte principalement :

  • du contrôle strict des flux d’investissements corporels et incorporels qui s’élèvent à -589 millions d’euros dont :

    • -337 millions d’euros de flux d’investissements hors capitalisation de la R&D, soit 3,6 % du chiffre d’affaires,

    • -252 millions d’euros de frais de R&D capitalisés, soit 2,7% du chiffre d’affaires,

partiellement compensé par :

  • la contribution de l’EBITDA (6) de 1 111 millions d’euros, en baisse de 94 millions d’euros par rapport à la même période en 2021, en raison des pertes de volumes liées à la pénurie des composants électroniques et aux mesures de confinement en Chine ainsi que de l’augmentation nette des prix des matières premières restant à la charge de Valeo ;

  • l’augmentation du besoin en fond de roulement opérationnel à hauteur de 35 millions d’euros impacté par l’augmentation des stocks hors outillages, en raison (i) d’une augmentation volontaire des stocks pour approvisionner les clients, sans interruption, face à la pénurie de semi-conducteurs, (ii) de la volatilité de la production des clients, et (iii) des perturbations du fret maritime entraînant une augmentation des stocks « en transit » ; ces facteurs négatifs sont temporaires et seront résorbés avec la normalisation des chaînes d’approvisionnement.

Le cash flow net (6) est négatif à hauteur de 220 millions d’euros, tenant compte principalement de 51 millions au titre du programme de rachat d’actions, 35 millions d’euros de dividendes versés aux actionnaires minoritaires des filiales du Groupe, de 84 millions d’euros payés au titre des dividendes versés aux actionnaires de Valeo SE et de 112 millions d’euros de prêts accordés à la coentreprise Valeo Siemens eAutomotive.

Endettement financier net (6)

L’endettement financier net s’établit ainsi à 3 281 millions d’euros au 30 juin 2022 alors qu’il était de 3 147 millions d’euros au 31 décembre 2021.

Au 30 juin 2022, le ratio de « leverage » (l’endettement financier net rapporté à l’EBITDA) s’établit à 1,48 fois le montant de l’EBITDA et le ratio de « gearing » (endettement financier net rapporté aux capitaux propres attribuables aux actionnaires de la société) à 89,4 % des capitaux propres.

Le 15 juillet 2022, un financement relais à une émission obligataire (bridge-to-bond) sous forme de lignes de crédit non tirées, avec une maturité de 12 mois assorti de deux options d’extension de 6 mois à la « main » de Valeo, a été mis en place.

Valeo dispose d’une structure financière saine qui s’appuie sur un profil de la dette équilibré et d’une situation de liquidité solide :

  • en février 2021, la Banque Européenne d'Investissement (BEI) a approuvé une enveloppe de financement de 600 millions d'euros au bénéfice de Valeo pour le financement de ses projets de recherche et développement en Europe, dans les domaines de la réduction des émissions de CO2 et de l'amélioration de la sécurité active des véhicules. Le Groupe a procédé au tirage du financement pour une valeur totale de 600 millions d'euros dont 300 millions d’euros au 10 février 2022 ;

  • le programme de financement Euro Medium Term Note (EMTN) à moyen et à long terme d'un montant maximum de 5 milliards d'euros, est utilisé à hauteur de 3,7 milliards d’euros au 30 juin 2022 ;

  • l’échéance moyenne de la dette financière brute à long terme s’établit à 2,8 ans au 30 juin 2022 (contre 3,1 ans au 31 décembre 2021) ;

  • Valeo dispose d’une trésorerie disponible de 3,1 milliards d’euros et de lignes de crédits non tirées d’un montant total de 1,8 milliards d’euros.

Perspectives 2022 confirmées

Au vu des dernières estimations de production automobile publiées par S&P Global le 15 juillet 2022, des niveaux actuels des prix des matières premières et de l’énergie, de la dynamique constructive des discussions sur les prix menées avec nos clients et de l’efficience opérationnelle constatée dans nos usines, nous confirmons nos objectifs financiers 2022 publiés le 25 février dernier.

 

2022 *

Chiffre d’affaires en milliards d’euros

19,2 - 20,0

EBITDA * en % du chiffre d'affaires

11,8 % - 12,3 %

Marge opérationnelle en % du chiffre d'affaires

3,2 % - 3,7 %

Cash flow libre * en millions d’euros

~320


* Sur la base :

  • de l’intégration de Valeo Siemens eAutomotive au 4 juillet 2022 à la suite de l’acquisition par Valeo de la participation de 50 % détenue par Siemens dans la coentreprise ;

  • de l'estimation annuelle de production automobile de S&P Global Mobility (ex IHS Markit) (publiée en février 2022) diminuée de 1,5 % correspondant à environ 82,9 millions de véhicules comprise dans la fourchette entre 79,9 millions de véhicules et 84,1 millions de véhicules (avec une légère croissance au 1er semestre 2022 et une croissance supérieure à 10 % au 2nd semestre) ;

    • d’une réduction attendue en 2022, de 50 % des pertes de Valeo Siemens eAutomotive par rapport à 2021.

Prochains rendez-vous

Chiffre d’affaires du troisième trimestre 2022 : 27 octobre 2022

Résultats de l’exercice 2022 : 23 février 2023

Faits marquants

Gouvernance

Le 26 janvier 2022, Valeo a annoncé la nomination de Christophe Périllat en tant que Directeur Général conformément au plan de succession rendu publique le 27 octobre 2020, Jacques Aschenbroich demeurant Président du Conseil d'administration de Valeo.

Le 30 mars 2022, le Conseil d’administration de Valeo a pris acte de l'annonce de la décision du Conseil d'administration d'Orange de nommer Jacques Aschenbroich en qualité de Président du Conseil d’administration d’Orange à l'issue de l'assemblée générale du 19 mai 2022, sous réserve de l'approbation par cette assemblée de sa nomination en qualité d'administrateur. La nomination de Jacques Aschenbroich en qualité de Président du Conseil d'administration d'Orange est devenue effective le 19 mai 2022.Conformément à l'engagement pris par Jacques Aschenbroich, il continuera d'exercer les fonctions d'administrateur et de Président du Conseil d'administration de Valeo jusqu'à la mise en place du nouveau Président et au plus tard jusqu'à la fin de l'année 2022. Le Conseil d’administration de Valeo, sous le pilotage du Comité de gouvernance, nominations et responsabilité sociale d’entreprise, a accéléré le processus de sélection qu'il avait engagé.

Le 26 juillet 2022, le Conseil d’administration de Valeo a décidé à l’unanimité, sur proposition du Comité de gouvernance, nominations et responsabilité sociale d’entreprise, de coopter Alexandre Dayon en qualité d’administrateur indépendant en remplacement de C. Maury Devine. Cette cooptation sera soumise à ratification lors de la prochaine assemblée générale ordinaire de Valeo. Le Conseil d’administration remercie C. Maury Devine pour sa contribution exceptionnelle à ses travaux et à ceux de ses Comités spécialisés depuis sa nomination au Conseil d’administration le 23 avril 2015.
Alexandre Dayon intègre également le Comité stratégique. Entrepreneur Franco-Américain, Alexandre Dayon est actuellement Président et Directeur de la stratégie de Salesforce, société américaine d’édition de logiciels basés sur le cloud cotée au Nasdaq, dont le siège social est à San Francisco (États-Unis). L’expérience d’Alexandre Dayon dans les domaines du digital ainsi que des logiciels, et de manière générale sa connaissance des nouvelles technologies et des enjeux stratégiques associés, renforcent la compétence du Conseil d’administration dans ces domaines clés qui occupent une place importante et croissante dans la stratégie de Valeo. Son parcours professionnel principalement aux Etats-Unis mais aussi en France, également marqué par des succès dans la création et le développement d’entreprises, permet en outre au Conseil d’administration de bénéficier de sa vision d’entrepreneur et de dirigeant de sociétés.

Opération stratégique

Le 9 février 2022, Valeo a annoncé un accord avec Siemens en vue de détenir 100 % de Valeo Siemens eAutomotive, dont l’intégration au sein de l’activité « Systèmes de Propulsion » de Valeo.

Le 4 juillet 2022. L’acquisition des 50 % détenus par Siemens dans Valeo Siemens eAutomotive a été réalisée pour un montant de 277 millions d’euros sur une base sans endettement. L’impact sur l’endettement financier net de Valeo est de l’ordre de 700 millions d’euros.

Le 7 juin 2022, Valeo Siemens eAutomotive annonce avoir d’ores et déjà dépassé l’objectif de plus de 4 milliards d’euros de prises de commandes pour des technologies d’électrification haute tension, pour la période 2021-2022. Cela représente une avance de plus de sept mois par rapport à la feuille de route de Valeo, signe du dynamisme de Valeo Siemens eAutomotive sur le marché en forte accélération de l’électrification haute tension.
Les commandes enregistrées, depuis le début de l’année 2021, portent sur les chaînes de traction complètes ou ses composants (moteur électrique, onduleur, réducteur, chargeur embarqué et DCDC). Elles concernent notamment les nouvelles technologies 800V SiC et couvrent des clients européens, chinois et nord américains.

Plan à moyen terme : Move-up

Le 25 février 2022, Valeo lance son plan Move Up, stratégie de création de valeur s’appuyant sur les mégatendances de la mobilité durable lors d’une journée investisseurs organisée à Paris.

A cette occasion, Valeo a présenté ses nouveaux objectifs financiers à horizon 2025 dont notamment :

  • une surperformance moyenne annuelle des ventes première monte supérieure à 5 points sur la période 2021-2025 ;

  • une marge d’EBITDA d’environ 14,5 % à horizon 2025 ;

  • une génération de cash flow libre comprise entre 800 millions et un milliard d’euros en 2025 ;

  • des cessions d’actifs non stratégiques pour une valeur d’environ 500 millions d’euros sur la durée du plan ;

  • une allocation du capital optimisée et un désendettement du Groupe.

Partenariat industriel

Le 10 février 2022, Valeo annonce avoir signé un memorandum of understanding avec Renault Group et Valeo Siemens eAutomotive en vue de nouer un partenariat stratégique pour la conception, le co-développement et la production en France d'un moteur électrique automobile de nouvelle génération, plus efficient et permettant d’éliminer le recours aux terres rares. Les trois partenaires associeront leur savoir-faire et expertise reconnue pour concevoir un système de propulsion électrique unique et sans équivalent dans le monde : plus de puissance avec moins d’énergie nécessaire, et sans recours aux terres rares. Dans le cadre de ce partenariat, chacun des trois partenaires apportera sa contribution au développement et à la production des deux pièces maîtresses du moteur électrique que sont le rotor et le stator.

Le 21 juin 2022, Valeo annonce avoir signé un protocole d’accord avec Atul Greentech Private Limited et Honda Powerpack Energy Private Limited, qui va lui permettre d’électrifier des véhicules à trois roues en Inde. Qu’il s’agisse des petits véhicules électriques urbains, des motos ou scooters électriques, des droïdes autonomes de livraison du dernier km, ou des vélos à assistance électrique, Valeo accélère sa croissance dans les marchés adjacents des nouvelles mobilités. Valeo fournira les systèmes de propulsion électrique 48V et l’unité de contrôle du groupe motopropulseur pour les véhicules électriques à trois roues d’Atul, lesquels fonctionneront avec la solution de batteries interchangeables de Honda. Les prochains véhicules à trois roues d’Atul, 100% électriques, destinés au transport de personnes et de marchandises seront bientôt lancés en Inde. Cette accélération de mise sur le marché est un point clé du projet. Valeo apportera ainsi son soutien technologique avec l’objectif de faciliter l’intégration du système électrique au sein des véhicules.

Produits, technologies et brevets

Le 4 janvier 2022, Valeo a reçu l’Innovation Awards du CES® 2022 pour son purificateur d'air «UV Air Purifier», le système de stérilisation de l'air le plus puissant au monde pour les cabines de bus et d'autocars. Dès qu’il est activé, le système élimine, en un seul cycle de circulation d’air, plus de 95 % des virus, dont le Covid-19, ainsi que toute bactérie ou moisissure présente dans l’air circulant dans la cabine. Les modules conçus par Valeo sont efficaces tout au long du trajet du véhicule avec les passagers à bord.

Le 16 février 2022, 14 mois après le lancement de son initiative pour la création d’une gamme de moteurs pour les vélos électriques, Valeo annonce avoir obtenu 14 premiers clients, constructeurs de vélos, pour sa technologie d’assistance électrique, combinant efficience, intelligence, confort, robustesse et facilité d’utilisation. À l’heure où les villes se transforment pour décarboner la mobilité – à travers les zones à zéro émission, les investissements dans les infrastructures cyclables ou la mise à disposition de flottes en libre partage –, le vélo électrique trouve naturellement sa place comme solution de transport urbain. Qu’il s’agisse des petits véhicules électriques urbains, des motos ou scooters électriques, des droïdes autonomes de livraison du dernier km, ou des vélos à assistance électrique, Valeo accélère sa croissance dans les marchés des nouvelles mobilités.

Le 3 mars 2022, Valeo reçoit le Honda Supplier Award dans la catégorie Développement, pour sa contribution au premier système au monde de conduite autonome de niveau 3 (au sens de la Society of Automotive Engineers SAE). En effet, Valeo a largement contribué à cette prouesse technologique en fournissant les systèmes permettant la délégation de conduite en toute sécurité, c’est-à-dire l’ensemble des capteurs et les unités de contrôle indispensables aux fonctionnalités de niveau 3 d’autonomie. La Honda Legend est ainsi équipée de cinq LiDAR 3D (Valeo SCALA®) et de deux caméras frontales, qui assurent la perception totale autour du véhicule. Valeo y ajoute, les couches hardware et logiciels, « le cerveau » capable de fusionner et de traiter les données collectées.

Le 22 mars 2022, Valeo SCALA® 2, le LiDAR de deuxième génération de Valeo, « la technologie qui permet de voir ce que l’œil humain, la caméra ou le radar ne peuvent pas voir » tient une place essentielle dans le système DRIVE PILOT de Mercedes-Benz pour la conduite conditionnellement automatisée (niveau 3 d’autonomie au sens du SAE).

Valeo SCALA® permet également de :

  • mesurer la distance des objets environnants au centimètre près, en calculant le temps de parcours (aller et retour) de son faisceau laser vers un obstacle. Il construit ainsi une cartographie 3D complète de l'environnement réel de la voiture et permet de définir les zones d’espaces libres où la voiture pourra circuler en toute sécurité ;

  • distinguer les objets statiques et en mouvement, en saisissant leur forme et leur orientation. SCALA 2 est également capable de mesurer leur vitesse, et d’en assurer le suivi même lorsqu’ils ne sont plus dans le champ de vision du conducteur ;

  • repérer les objets de petite taille ou de faible réflectivité tel un pneu tombé sur la chaussée ;

  • reconnaître les marquages au sol, par contraste avec la route, à un algorithme spécifique ;

  • transformer les données brutes du capteur en données utiles en éliminant celles qui pourraient altérer ses calculs, pour ne valider que les pertinentes ;

  • supprimer les « échos » causés par les gouttes de pluie sur son impulsion lumineuse ;

  • réaliser un autodiagnostic grâce à ses logiciels : dès que son champ de vision est obstrué, par exemple par de la poussière ou du givre, l'algorithme déclenche le nettoyage ou le chauffage.

Le LiDAR de Valeo, c’est le mariage réussi, du hardware (mécanique de haute précision, optique, électronique) et du software (algorithmique et intelligence artificielle). Ces caractéristiques contribuent à sa fiabilité, son acuité et son intelligence. Valeo est le leader mondial de l’ADAS, avec 1 véhicule sur 3 produit dans le monde équipé de ses technologies : capteurs à ultrasons, caméras, radars, ainsi que le premier LiDAR de qualité automobile du marché.

Le 14 juin 2022, Stellantis a annoncé avoir choisi le LiDAR de troisième génération de Valeo pour équiper, dès 2024, plusieurs modèles de ses différentes marques automobiles. Le LiDAR Valeo Scala 3 permettra à ces véhicules d'être certifiés pour le niveau 3 d’autonomie, autorisant leurs conducteurs à lâcher le volant et à quitter la route des yeux, en toute sécurité. La troisième génération de LiDAR Valeo Scala apporte une résolution 50 fois supérieure à celle obtenue avec la deuxième génération et permet ainsi d’identifier à plus de 150 mètres un objet abandonné, tel qu’un pneu, que ni les caméras, ni les radars, ni même l'œil du conducteur ne peuvent détecter.
Le LiDAR Scala 3 de Valeo rend la conduite plus sûre, tout en redonnant du temps au conducteur dans des situations de conduite fastidieuses, comme l’évolution à faible ou moyenne vitesse dans un trafic dense par exemple. Ces enjeux sont au cœur du partenariat entre Stellantis et Valeo. La capacité de collecte de données du LiDAR en est une autre composante.

Le 14 juin 2022, Valeo s’est classé en tête des déposants français de brevets dans le monde, avec 1 777 brevets publiés en un an, dont 46 % en France, selon le classement publié par l’Institut National de la Propriété Intellectuelle (INPI) qui recense les premiers dépôts publiés auprès des principaux offices de brevets dans le monde. Valeo figure également à la troisième place du classement 2021 des déposants de brevets en France, avec 721 brevets publiés. Les innovations de Valeo sont désormais protégées par un portefeuille de près de 35 000 brevets à travers le monde.

Le 28 juin 2022, Valeo et le Groupe BMW ont conclu un partenariat majeur par lequel Valeo fournira le contrôleur de domaine ADAS, les capteurs et les logiciels pour le stationnement et les manœuvres à basse vitesse sur la prochaine génération de plateforme BMW « Neue Klasse » dont le lancement est prévu en 2025. Valeo va développer et produire le contrôleur de domaine ADAS capable de gérer tous les flux de données provenant de l’ensemble des capteurs des véhicules du Groupe BMW reposant sur la plateforme « Neue Klasse ». Cette plateforme sera également équipée de la nouvelle génération de nos capteurs à ultrasons, de l'ensemble complet de nos caméras « surround view » et de notre nouvelle caméra intérieure multifonctionnelle pour plus de sécurité et pour une expérience utilisateur inédite.

Autre opération financière

Le 24 mars 2022, Valeo annonce un programme de rachat d’actions pour couvrir les plans d’actions de performance et l’attribution d’actions aux salariés via l’intermédiaire d’un prestataire de services d’investissement. Le 13 mai 2022, Valeo a acquis 3 031 189 actions au cours moyen de 16,4952 euros.

Glossaire financier

Les prises de commandes correspondent aux commandes matérialisant l’attribution des marchés à Valeo et aux coentreprises et entreprises associées à hauteur de la quote-part d'intérêt de Valeo dans ces sociétés (à l’exception de Valeo Siemens eAutomotive, dont les commandes sont intégrées à 100 %) par des constructeurs sur la période et valorisées sur la base des meilleures estimations raisonnables de Valeo en termes de volumes, prix de vente et durée de vie. Les éventuelles annulations de commandes sont également prises en compte. Agrégat non audité

À périmètre et taux de change constants (ou à pcc) : l'effet de change se calcule en appliquant au chiffre d’affaires de la période en cours le taux de change de la période précédente. L'effet périmètre se calcule en (i) éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours, des sociétés acquises au cours de la période, (ii) en intégrant, sur la période précédente, le chiffre d'affaires en année pleine des sociétés acquises au cours de la période précédente, (iii) en éliminant le chiffre d'affaires, sur la période en cours et sur la période comparable, des sociétés cédées lors de la période en cours ou de la période comparable.

La marge opérationnelle y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence correspond au résultat opérationnel avant autres produits et charges.

Le ROCE, ou la rentabilité des capitaux employés, correspond à la marge opérationnelle (y compris la quote-part dans les résultats des sociétés mises en équivalence) rapportée aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), hors goodwill.

Le ROA, ou la rentabilité des actifs, correspond au résultat opérationnel rapporté aux capitaux employés (y compris la participation dans les sociétés mises en équivalence), goodwill inclus.

L'EBITDA correspond (i) à la marge opérationnelle avant amortissements, pertes de valeur (comprises dans la marge opérationnelle) et effet des subventions publiques sur actifs non courants, et (ii) aux dividendes nets reçus des sociétés mises en équivalence.

Le cash flow libre correspond aux flux nets de trésorerie des activités opérationnelles, après neutralisation de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes, des remboursements nets du principal locatif et après prise en compte des acquisitions et cessions d’immobilisations incorporelles et corporelles.

Le cash flow net correspond au cash flow libre après prise en compte (i) des flux d'investissement relatifs aux acquisitions et cessions de participations et à la variation de certains éléments inscrits en actifs financiers non courants, (ii) des flux sur opérations de financement relatifs aux dividendes versés, aux ventes (rachats) d’actions propres, aux intérêts financiers versés et reçus, et aux rachats de participations sans prise de contrôle et (iii) de la variation des cessions de créances commerciales non récurrentes.

L’endettement financier net comprend l’ensemble des dettes financières à long terme, les dettes liées aux options de vente accordées aux détenteurs de participations ne donnant pas le contrôle, les crédits à court terme et découverts bancaires sous déduction des prêts et autres actifs financiers à long terme, de la trésorerie et équivalents de trésorerie ainsi que la juste valeur des instruments dérivés sur risque de change et sur risque de taux associés à l'un de ces éléments.

Annexes

Chiffre d’affaires au 2e trimestre 2022

Chiffre d’affaires T2
(en millions d’euros)

En % du CA T2 2022

 

T2 2022

 

vs. T2 2021

 

 

T2

Var. à pcc*

Var.

Première monte

83 %

 

3 881

 

3 575

+4 %

+9 %

Remplacement

12 %

 

561

 

522

+7 %

+7 %

Divers

5 %

 

224

 

230

-7 %

-3 %

Total T2

100 %

 

4 666

 

4 327

+4 %

+8 %

* A périmètre et taux de change constants (7).

Chiffre d’affaires première monte du 2e trimestre 2022, par région de destination

Chiffre d’affaires première monte (en millions d’euros)

En % du CA T2 2022

 

T2 2022

 

vs. T2 2021

 

 

T2

Var. à pcc *

Surperfor-mance **

Europe et Afrique

46 %

 

1 781

 

1 710

+3 %

+8 pts

Asie et Moyen-Orient et Océanie

31 %

 

1 184

 

1 143

-1 %

+1 pt

dont Chine

14 %

 

546

 

504

-2 %

+4 pts

dont Japon

6 %

 

240

 

254

-2 %

+13 pts

dont Corée du Sud

7 %

 

263

 

280

-2 %

-6 pts

dont Inde

1 %

 

53

 

43

+17 %

-15 pts

Amérique du Nord

21 %

 

824

 

657

+12 %

0 pt

Amérique du Sud

2 %

 

92

 

65

+26 %

+13 pts

Total T2

100 %

 

3 881

 

3 575

+4 %

+4 pts

* A périmètre et taux de change constants (7).
** Sur la base des estimations de production automobile S&P Global Mobility (ex IHS Markit) le 15 juillet 2022.

Chiffre d'affaires par Pôle d'activité au 2e trimestre 2022

Chiffre d’affaires des Pôles d’activité
(en millions d’euros)

T2 2022

 

vs. T2 2021

 

T2

Var. CA

Var. CA OEM *

Surperfor-mance **

Systèmes de Confort et d’Aide à la Conduite ***

983

 

861

+14 %

+8 %

+8 pts

Systèmes de Propulsion

1 238

 

1 177

+5 %

+2 %

+2 pts

Systèmes Thermiques

1 092

 

986

+11 %

+6 %

+6 pts

Systèmes de Visibilité

1 284

 

1 265

+2 %

+1 %

+1 pts

* A périmètre et taux de change constants(7)

** Sur la base des estimations de production automobile S&P Global Mobility (ex IHS Markit) le 15 juillet 2022.
*** Hors activité Commandes sous volant.

Portefeuille géographique et clients équilibré

Régions de production

S1 2022

S1 2021

Europe de l’Ouest

31 %

33 %

Europe de l’Est + Afrique

15 %

16 %

Chine

16 %

14 %

Asie hors Chine

16 %

17 %

États-Unis et Canada

8 %

8 %

Mexique

12 %

11 %

Amérique du Sud

2 %

1 %

Total

100 %

100 %

Asie et pays émergents

61 %

59 %

 

 

 

Clients

S1 2022

S1 2021

Allemands

30 %

32 %

Asiatiques

31 %

32 %

Américains

19 %

17 %

Français

14 %

14 %

Autres

6 %

5 %

Total

100 %

100 %

Déclaration « Safe Harbor »

Les déclarations contenues dans ce document, qui ne sont pas des faits historiques, constituent des « déclarations prospectives » (« Forward Looking Statements »). Elles comprennent des projections et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des intentions et des attentes concernant des résultats financiers, des événements, des opérations, des services futurs, le développement de produits et leur potentiel ou les performances futures. Bien que la Direction de Valeo estime que ces déclarations prospectives sont raisonnables à la date de publication du présent document, les investisseurs sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux éléments, risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement hors du contrôle de Valeo, qui peuvent impliquer que les résultats et événements effectivement réalisés diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou prévus dans les déclarations prospectives. De tels éléments sont, entre autres, la capacité de l’entreprise à générer des économies ou des gains de productivité pour compenser des réductions de prix négociées ou imposées. Les risques et incertitudes auxquels est exposé Valeo comprennent notamment les risques liés aux enquêtes des autorités de la concurrence tels qu’identifiés dans le Document d’enregistrement universel, les risques liés au métier d’équipementier automobile et au développement de nouveaux produits, les risques liés à l’environnement économique prévalant au niveau régional ou mondial, les risques industriels et environnementaux, les risques liés à l’épidémie de Covid-19, les risques liés à l'approvisionnement du Groupe en composants électroniques et l’évolution du prix des matières premières, les risques liés au conflit russo-ukrainien, ainsi que les risques et incertitudes développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Valeo auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF), y compris ceux énumérés sous la section « Facteurs de Risques » du Document d’enregistrement universel 2021 de Valeo enregistré auprès de l’AMF le 7 avril 2022 (sous le numéro D.22-0254).

La société n’accepte aucune responsabilité pour les analyses émises par des analystes ou pour toute autre information préparée par des tiers, éventuellement mentionnées dans ce document. Valeo n'entend pas étudier, et ne confirmera pas, les estimations des analystes et ne prend aucun engagement de mettre à jour les déclarations prospectives afin d’intégrer tous événements ou circonstances qui interviendraient postérieurement à la publication de ce document.

Valeo, entreprise technologique, partenaire de tous les constructeurs automobiles et des nouveaux acteurs de la mobilité, œuvre pour une mobilité plus propre, plus sûre et plus intelligente, grâce à ses innovations. Valeo dispose d’un leadership technologique et industriel dans l’électrification, les aides à la conduite, la réinvention de l’expérience intérieure et l'éclairage. Ces quatre domaines, essentiels à la transformation de la mobilité, vont porter la croissance du Groupe dans les prochaines années. Valeo est coté à la Bourse de Paris. Valeo en chiffres : 17,3 milliards d’euros de CA en 2021 ; 12 % de son chiffre d’affaires première monte investi en R&D ; 103 300 collaborateurs au 31 décembre 2021 ; 31 pays, 184 sites de production, 21 centres de recherche, 43 centres de développement, 16 plateformes de distribution.


1 Produits ou technologies produits en série depuis moins de 3 ans
2 Cf. glossaire financier, page 15.
3 Cf. glossaire financier, page 15.
4 Cf. glossaire financier, page 15.
5 Cf. glossaire financier, page 15.
6 Cf. glossaire financier, page 15.
7 Cf. glossaire financier, page 15.

Pièce jointe


Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles