Marchés français ouverture 3 h 36 min
  • Dow Jones

    33 947,10
    -482,78 (-1,40 %)
     
  • Nasdaq

    11 239,94
    -221,56 (-1,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 925,29
    +104,89 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0502
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 336,79
    -181,50 (-0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    16 198,76
    -315,15 (-1,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,76
    -9,45 (-2,30 %)
     
  • S&P 500

    3 998,84
    -72,86 (-1,79 %)
     

Le régulateur des marchés "prendra le temps nécessaire pour examiner" l'OPA de l'Etat sur EDF

Kévin Comte

La présidente de l'Autorité des marchés financiers (AMF), Marie-Anne Barbat-Layani, a fait cette annonce alors que la date du 8 novembre avait été avancée pour le rendu d'une décision sur ce dossier. L'Etat français a officiellement lancé le 4 octobre le processus de sa renationalisation d'EDF. Détenant déjà 84% de son capital, il espère en obtenir, à la clôture de l'OPA, 90%, seuil à partir duquel une procédure de retrait obligatoire de la Bourse peut être lancée pour récupérer des titres.

Lundi, des actionnaires de l'énergéticien avaient demandé à l'AMF de "suspendre" sa décision sur l'OPA attendue mardi 8 novembre "selon le calendrier indicatif du projet d'offre", s'estimant lésés par les termes de l'opération et notamment le prix de 12 euros proposé pour le rachat de chaque action. Ils ont également assigné EDF devant le tribunal de commerce de Paris, où une audience en référé s'est tenue lundi, en vue d'une décision jeudi.

Mercredi matin, alors qu'aucune décision de l'AMF sur le sujet n'a été rendue, sa nouvelle présidente Marie-Anne Barbat-Layani a indiqué au micro de Radio Classique que l'autorité allait "prendre le temps nécessaire pour examiner cette offre et rendre une décision sur sa conformité". "Il y a eu des dates qui ont été données de manière indicative, notamment la date du 8 novembre. L'AMF va faire son travail, c'est-à-dire qu'elle va contrôler la conformité de l'offre. Elle n'est pas juge du prix, ce n'est pas l'AMF qui fixe le prix de l'offre, mais elle va (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aisne : cette commune prend une décision radicale pour Noël
Arnaques aux calendriers : comment ne pas tomber dans le piège ?
Bronchiolite : l'épidémie à un niveau record, notre carte de France
La Russie utilise des drones kamikazes pour détruire des navires ukrainiens
Le juteux business du Grand Prix de F1 à Las Vegas