La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 677,64
    +30,33 (+0,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 942,62
    +21,35 (+0,54 %)
     
  • Dow Jones

    33 700,30
    -81,18 (-0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0547
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 810,70
    +9,20 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    16 270,87
    -210,81 (-1,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    403,63
    -2,62 (-0,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,58
    +0,12 (+0,17 %)
     
  • DAX

    14 370,72
    +106,16 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 476,63
    +4,46 (+0,06 %)
     
  • Nasdaq

    11 088,46
    +6,46 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    3 961,82
    -1,69 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 901,01
    +326,58 (+1,18 %)
     
  • HANG SENG

    19 900,87
    +450,64 (+2,32 %)
     
  • GBP/USD

    1,2274
    +0,0036 (+0,29 %)
     

La purée Mousline vendue à un fonds d'investissement français

Flickr

La purée Mousline est produite en France, peut-on lire sur le packaging de ce produit. Et elle appartient désormais à un fonds d'investissement français, rapporte L'Usine nouvelle, mardi 4 octobre. Nestlé, le géant suisse jusque là propriétaire de la marque, et FnB Private Equity, un fonds spécialisé dans les PME de l’agroalimentaire, avaient entamé des négociations exclusives le 22 mars dernier. La vente a bien été conclue, pour un montant qui n'a pour l'instant pas été communiqué. Cette cession devrait donner un nouvel élan stratégique à la marque, explique Philippe Fardel, le président de l'entreprise, par voie de communiqué. Elle permettra d'offrir "de nouvelles perspectives de développement et d'innovation", a ajouté Nestlé France à l'agence de presse AWP, cité par Zone Bourse mercredi 5 octobre.

Lancé en 1963, Mousline détient aujourd'hui près des trois quarts du marché français de la purée de pommes de terre déshydratée. Selon Nestlé, la vente n'aura aucune conséquence sur les 150 salariés du site de Rosières-en-Santerre (Somme), d'où sortent les pommes de terre déshydratées. Mousline réalise un chiffre d’affaires d’environ 80 millions d'euros, dont 25% à l’export. La marque rejoindra le portefeuille de FnB, qui comptait jusqu'à présent le groupe Valade, fournisseur de restauration commerciale et des professionnels de la pâtisserie, ainsi que les charcutiers familiaux Maison Milhau, Maison Lartigue ou Henri Raffin. Le fonds gère près de 135 millions d’euros d’actifs. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Uber : l'ancien chef de la sécurité jugé coupable d'avoir caché une cyberattaque
Royaume-Uni : après S&P, Fitch abaisse la perspective de la note du pays
CAC 40 : la Bourse en hausse, les résultats de la réunion de la BCE et les discours de responsables de la Fed en ligne de mire
Monoprix lance une enseigne dédiée à la décoration
Cosmo Connected, l'entreprise qui renforce la sécurité à vélo et à trottinette