La bourse ferme dans 3 h 44 min
  • CAC 40

    6 745,09
    +69,19 (+1,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 125,75
    +9,13 (+0,22 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1889
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 813,50
    -8,70 (-0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    32 386,73
    -1 095,66 (-3,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    934,76
    -26,14 (-2,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,56
    +0,30 (+0,42 %)
     
  • DAX

    15 597,05
    +28,32 (+0,18 %)
     
  • FTSE 100

    7 107,06
    +25,34 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3928
    +0,0045 (+0,32 %)
     

Prudence avant l'inflation américaine et le début des résultats

·4 min de lecture
PRUDENCE AVANT L'INFLATION AMÉRICAINE ET LE DÉBUT DES RÉSULTATS

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues sans grand changement à l'ouverture mardi dans l'attente de nouvelles données sur l'évolution de l'inflation et du coup d'envoi de la saison des résultats à Wall Street.

Les contrats à terme sur indices suggèrent une hausse de 0,05% pour le CAC 40 à Paris mais un repli de 0,17% pour le Dax à Francfort, de 0,14% pour le FTSE 100 à Londres et de 0,06% pour l'EuroStoxx 50.

Les actions européennes ont fini en hausse lundi et le Dax comme le Stoxx 600 ont inscrit un record en séance, profitant de l'élan donné par Wall Street, ce qui a permis à l'indice mondial MSCI (+0,52%) de finir à son tour la journée sur un plus haut historique.

Les investisseurs ont ainsi relégué au second plan l'inquiétude liée à la propagation du variant Delta du coronavirus, qui continue de pousser les autorités à prendre de nouvelles mesures sanitaires, le Royaume-Uni étant l'un des rares à continuer de les assouplir.

Sur le front macroéconomique, l'inflation en Allemagne calculée aux normes européennes IPCH a été confirmée à 2,1% en rythme annuel en juin. Les chiffres définitifs de l'inflation française seront publiés à 06h45 GMT mais les investisseurs surveilleront surtout les statistiques des prix à la consommation aux Etats-Unis à 12h30 GMT.

"Il faudrait que le chiffre du 'core CPI' dépasse 4,0% pour sortir les marchés de leur torpeur", estime Jeffrey Halley, analyste senior d'Oanda.

L'autre grand rendez-vous sera le début des publications des résultats aux Etats-Unis avec les trimestriels de Goldman Sachs et JPMorgan Chase, qui devraient être en forte hausse par rapport à l'an dernier.

En Chine, les statistiques officielles du commerce extérieur ont largement dépassé les attentes, avec un bond de 32,2% sur un an des exportations et de 36,7% des importations en juin.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a établi de nouveaux records lundi, portée par Tesla et les valeurs du secteur bancaire avant les premières publications de résultats trimestriels, qui font un peu oublier les incertitudes sur la sortie de pandémie de coronavirus et l'inflation.

L'indice Dow Jones a gagné 0,36%, ou 126,02 points, à 34.996,18, le S&P-500 a pris 15,08 points, soit 0,35%, à 4.384,63 et le Nasdaq Composite a avancé de 31,32 points (+0,21%) à 14.733,24.

Tesla a fini en hausse de 4,38% après les déclarations d'Elon Musk, son fondateur, sur le fait qu'il ne contrôle pas le groupe et qu'il n'apprécie pas d'être son directeur général.

L'indice S&P des banques a par ailleurs fini en hausse de 1,3% à la veille des premières publications de résultats dans le secteur.

Les contrats à terme sur indices suggèrent pour l'instant un léger repli.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei a fini la journée sur un gain de 0,52% et le Topix (+0,73%), plus large, a atteint en séance son plus haut niveau depuis près d'un mois, une progression tirée par les secteurs cycliques comme le transport maritime (+1,77%).

En Chine, le SSE Composite de Shanghai progresse de 0,43% et le CSI 300 de 0,2% après les chiffres du commerce extérieur.

TAUX/CHANGES

Le dollar est hésitant face aux autres grandes devises (-0,03%) à quelques heures de la publication des chiffres des prix à la consommation aux Etats-Unis.

L'euro est stable, autour de 1,1860 dollar.

Sur le marché des emprunts d'Etat, les rendements de référence de la zone euro sont en légère hausse dans les premiers échanges, à -0,298% pour le Bund allemand à dix ans.

Son équivalent américain se stabilise à 1,3644%, plus de 12 points de base au-dessus du point bas de près de cinq mois touché jeudi dernier. Il a fini en hausse lundi après des adjudications à trois et dix ans qui ont suscité une demande solide.

PÉTROLE

Le marché pétrolier, qui avait cédé du terrain lundi, repart prudemment à la hausse en profitant des anticipations d'une nouvelle baisse des stocks de brut aux Etats-Unis.

Le Brent gagne 0,43% à 75,48 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,46% à 74,44 dollars.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles