Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -177,39 (-0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0939
    +0,0036 (+0,33 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 049,23
    -555,27 (-0,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 341,90
    -0,43 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     

Le programme du Front populaire, un risque de crise grecque pour la France, alertent les PME

Pixabay

On est loin du communiqué laconique de lundi, au lendemain du choc de la dissolution de l'Assemblée nationale, dans lequel la Confédération des petites et moyennes entreprises se contentait de «rappeler les priorités qui sont les siennes», alors même que les partis extrémistes toquent à la porte du pouvoir. Ce vendredi 14 juin, à peine le programme économique du Nouveau Front populaire dévoilé, la CPME prévient que celui-ci aurait «des conséquences catastrophiques pour l’économie française». Et la CPME d'enfoncer le clou, estimant que le programme de l'alliance des principales forces de gauche, basé notamment sur l'abrogation des réformes des retraites, de l'assurance-chômage et de l'immigration, conduirait à «une explosion de la dette» publique.

Ce qui «précipiterait, à brève échéance, notre pays vers un scénario identique à celui qu’a connu la Grèce». Vous avez quelque peu oublié la crise grecque ? Voilà de quoi vous rafraîchir la mémoire : le 8 décembre 2009, l'agence Fitch dégradait la note de la dette souveraine grecque, donnant le coup d'envoi d'une crise de financement de plusieurs années qui faillit emporter l'ensemble de la zone euro. Rien que ça.

«Le retour d’une économie administrée, prévoyant notamment un blocage des prix (des biens de première nécessité, Ndlr), une embauche massive de fonctionnaires et un alignement des salaires sur l’inflation, ferait immédiatement décrocher notre économie», insiste la CPME. Quant à l'augmentation annoncée des impôts et des cotisations (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crise chez les LR : la justice annule finalement l'exclusion d'Eric Ciotti
Législatives : comment l'algorithme de TikTok séduit les extrêmes
Jordan Bardella, le «produit marketing» de Marine Le Pen : qui est vraiment le président du RN ?
Les mesures chocs du Nouveau Front populaire sont-elles crédibles ? L'actu éco en 120 secondes
Déserts médicaux : le Nouveau Front populaire obligera-t-il les médecins à s’y installer ?