Marchés français ouverture 2 h 3 min
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    26 925,96
    +186,93 (+0,70 %)
     
  • EUR/USD

    1,0593
    +0,0031 (+0,30 %)
     
  • HANG SENG

    20 327,28
    -389,96 (-1,88 %)
     
  • BTC-EUR

    28 430,03
    +566,40 (+2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    672,89
    -0,48 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     

Emmanuel Macron réélu pour un second mandat

·1 min de lecture

Bis repetita pour Emmanuel Macron. Ce dimanche 24 avril, le président sortant a été réélu avec 58,5% au second tour de la présidentielle, face à sa rivale Marine Le Pen, qui a recueilli 41,5% des voix, selon les premières estimations disponibles à 20 heures. À 44 ans, Emmanuel Macron devient le troisième président à décrocher un second mandat, sous la Vème République, après François Mitterrand et Jacques Chirac.

La performance est d’autant plus notable qu’elle intervient hors période de cohabitation, contrairement à ce qu’il s’était passé pour ses deux prédécesseurs. Une ombre cependant au tableau de la soirée pour Emmanuel Macron : le niveau de l’abstention (28%), le plus élevé pour un second tour de l’élection présidentielle depuis 1969 (31,1%).

De son côté, Marine Le Pen affichait une mine grave, à l’annonce des résultats. Malgré son entreprise de dédiabolisation, et un débat d’entre-deux-tours un peu plus convaincant qu’il y a cinq ans, la candidate a encore échoué, pour sa troisième et peut-être ultime tentative d'accéder à la fonction suprême. Avec 41,5% des suffrages exprimés, selon les premières estimations, elle améliore néanmoins son score de 7,6 points par rapport à 2017 (33,9%). Face à ses partisans réunis au pavillon d’Armenonville à Paris, la candidate d’extrême droite a promis qu’elle poursuivrait son engagement pour la France. Dès le mois de juin, Marine Le Pen mènera la bataille des élections législatives pour le Rassemblement national (RN), qui va tenter de faire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La défense de Carlos Ghosn ne passe pas auprès de Renault, une belle prime pour quitter son poste ... Le flash éco du jour
Covid-19 : seulement un quart des patients hospitalisés a totalement récupéré un an après
Occitanie : le RN saisit la justice après la mise en place de la gratuité de transports pour le second tour
Covid-19 : durée de contamination record pour un malade au Royaume-Uni
Val-d'Oise : des bénévoles auraient détourné des dons pour l'Ukraine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles