La bourse est fermée

Pourquoi Singapour inspire la France pour envisager une application susceptible de limiter la contagion

Ce comité doit en effet se pencher sur "l'opportunité de la mise en place d'une stratégie numérique d'identification des personnes ayant été au contact de personnes infectées", en utilisant les technologies numériques, avait précisé la semaine dernière la présidence de la République. Singapour et son application TraceTogether inspirent particulièrement la France pour une raison principale : l'absence de stockage des coordonnées GPS des utilisateurs. En effet, l'application de "contact tracing" TraceTogether utilise seulement le Bluetooth du téléphone. Lancée le 20 mars, elle est utilisée, selon Straits Times, "pour identifier les personnes qui ont été à proximité — à moins de 2 mètres pendant au moins 30 minutes — de patients porteurs du coronavirus".

A lire aussi — Voici comment ces 11 pays utilisent les données des smartphones pour suivre la propagation du coronavirus

Si un utilisateur est porteur du Covid-19, il lui est demandé de donner l'autorisation d'accès aux données anonymes de l'application issues de la communication par bluetooth entre son téléphone et les appareils de personnes avec qui il a été en contact ou tout du moins à proximité. L'application est alors en mesure de prévenir les personnes du risque d'infection et de prendre les mesures nécessaires : mise en quarantaine et tests de dépistage.

Ces données sont conservées 21 jours et chiffrées. Pour que la méthode fonctionne, il faut qu'un nombre suffisant de personnes utilisent l'application. Les Echos citent une source qui indique qu'au moins deux tiers des gens l'utilisent. Une éventuelle application pourrait aussi devenir un moyen de lever en partie le confinement si on peut suivre la contagion.

Voici la vidéo explicative sur l'application de Singapour :

A lire : 11 questions cruciales sur le coronavirus pour lesquelles nous n'avons pas de réponse

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Airbnb aurait largement abaissé sa valorisation en conséquence de la crise sanitaire
Le lancement de la plateforme de streaming Salto devrait être repoussé à l'automne
Amazon tente de rassurer ses employés en France en promettant des masques
La NASA va faire renaître son autre logo iconique appelé 'ver'
Apple serait sur le point de lancer son iPhone SE à petit prix et en 3 couleurs