La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 931,06
    +8,20 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 448,31
    -6,55 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,83 (+1,05 %)
     
  • EUR/USD

    1,0426
    -0,0057 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 812,90
    +5,60 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    18 468,09
    -82,67 (-0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    420,84
    +0,70 (+0,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    108,46
    +2,70 (+2,55 %)
     
  • DAX

    12 813,03
    +29,26 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 168,65
    -0,63 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,11 (+0,90 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     
  • Nikkei 225

    25 935,62
    -457,42 (-1,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2103
    -0,0072 (-0,59 %)
     

Pourquoi de nombreuses entreprises peinent autant à recruter

Ce n’est plus un scoop, de plus en plus d’entreprises peinent à recruter. Si le manque de main d'œuvre qualifiée participe grandement à ce phénomène, une autre explication réside dans les conditions de travail des postes restant vacants. Selon une enquête de la Dares, réalisée en 2019 et publiée ce mercredi 22 juin, 85% des dirigeants proposant des emplois qui exposent à des conditions de travail difficiles peinent à recruter.

La pénurie de main d'œuvre concerne un grand nombre d’entreprises. Ainsi, 71% des employeurs interrogés par le service statistiques du ministère du Travail affirment avoir rencontré des difficultés de recrutement pour des postes vacants au cours des douze mois précédant l’enquête. Le secteur de la métallurgie arrive en tête des secteurs les plus touchés, avec près de 90% des entreprises rencontrant des difficultés de recrutement. Suit le secteur de l’énergie et les autres industries, qui sont confrontés à quelques points près aux mêmes difficultés. Ce sont donc les emplois qui nécessitent une bonne condition physique et qui fatiguent le corps qui arrive en tête. Suivent les secteurs du transport, des activités techniques et administratives et le secteur de la construction.

Les mauvaises conditions de travail qui rebutent le plus les actifs, selon les employeurs interrogés, sont à la fois physiques et psycho-sociales. D’un côté, les postes qui impliquent des “charges lourdes, du bruit, un travail répétitif, des agents chimiques dangereux, etc.” peinent fortement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Alternance : pourquoi la Cour des comptes veut mettre fin à l’aide exceptionnelle à l’embauche d’apprentis
CPF : les propositions choc de la Cour des comptes pour réformer le dispositif
Pourquoi la revalorisation du Ségur de la santé concernera plus de travailleurs sociaux que prévu
Contrat de travail : votre employeur peut-il appliquer votre clause de mobilité sans délai ?
Témoignages : ils racontent leur reconversion à la campagne

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles