Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    52 999,82
    +491,21 (+0,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 210,89
    +12,32 (+1,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Pourquoi les drones américains en mer Noire perturbent-ils les Russes à ce point ?

Pourquoi les drones américains en mer Noire perturbent-ils les Russes à ce point ?

Les vols de drones militaires américains en mer Noire accroissent «le risque de confrontation directe» entre la Russie et l'Otan, a dénoncé vendredi le ministère russe de la Défense, promettant de préparer une réplique, en plein conflit ukrainien. «Ces vols multiplient la probabilité d'incidents dans l'espace aérien avec les avions des forces aérospatiales russes, ce qui augmente le risque d'une confrontation directe entre l'Alliance (atlantique) et la Fédération de Russie», a indiqué le ministère dans un communiqué. «Les pays de l'Otan en seraient responsables», a-t-il mis en garde. Selon le ministère russe, ces drones américains servent «à la reconnaissance et la désignation des cibles pour les armements de précision fournis aux forces armées ukrainiennes» par les Occidentaux.

Ces dernières semaines, Moscou a accusé les Occidentaux de devenir parties au conflit en Ukraine en autorisant Kiev à frapper sous conditions, avec des armes occidentales, les sites militaires en territoire russe utilisés pour attaquer le territoire ukrainien. Américains et Européens y ont été longtemps réticents, de crainte de provoquer une escalade. La Russie a déjà menacé le 24 juin les Etats-Unis de représailles, les accusant de «tuer des enfants russes», au lendemain d'une frappe ukrainienne en Crimée, péninsule bordée par la mer Noire et annexée par Moscou en 2014. Car selon le Kremlin, les frappes de missiles de longue portée ATACMS ne peuvent pas être menées par l'Ukraine seule, celles-ci nécessitant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le rendement du LEP en baisse, les règles d’indemnisation du chômage… L'actu éco en 120 secondes
Chômage : risquez-vous de ne plus être indemnisé à compter du 1er juillet ?
Chômage : voici les règles d’indemnisation par France Travail (ex-Pôle emploi) au 1er juillet
Rentrée scolaire 2024 : logement, bourse, assurance… tout ce que les étudiants doivent savoir
Défense : face à la Russie, l’Union européenne envisage des investissements pharaoniques