Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 934,17
    +6,74 (+0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 894,86
    +17,09 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 087,38
    +90,99 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0839
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 091,60
    +36,90 (+1,80 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 213,77
    -137,54 (-0,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,81
    +1,55 (+1,98 %)
     
  • DAX

    17 735,07
    +56,88 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 682,50
    +52,48 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    16 274,94
    +183,02 (+1,14 %)
     
  • S&P 500

    5 137,08
    +40,81 (+0,80 %)
     
  • Nikkei 225

    39 910,82
    +744,63 (+1,90 %)
     
  • HANG SENG

    16 589,44
    +78,00 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,2655
    +0,0029 (+0,23 %)
     

Pourquoi vous devriez peut-être repousser vos vacances d’hiver

zakaz86/adobe stock

Séjour au ski ? Week-end à la mer ? Escapade à la campagne ? Cette année, les Français boudent les vacances d’hiver. Selon une étude menée par PAP Vacances, relayée par Franceinfo, les réservations pour les vacances de février de cet hiver ont chuté de 9,4%, par rapport à l’an dernier. Le site de réservation de logement a enregistré 32 023 demandes de location pour la période des vacances scolaires de février. Les dix derniers jours des vacances enregistrent même une baisse de 30% des réservations, en comparaison à 2023. En cause ? Le contexte actuel qui freine les vacanciers.

Parmi les raisons avancées par les Français sondés, on retrouve les blocages autoroutiers des agriculteurs. Le blocage de l’autoroute A6 autour de Paris et Lyon, désormais levée, «renforce la crainte pour les vacanciers de ne pas pouvoir s’acheminer vers les stations de ski». Par conséquent, «les Français décident de jouer la sécurité en reportant leur séjour à la montagne», selon l’étude. Les dernières annonces des principaux syndicats de la profession, la FNSEA et Jeunes agriculteurs, appelant jeudi 1er février à la levée des blocages devraient peut-être faire changer d'avis les Français qui craignaient un «phénomène global de grèves», touchant «d'autres professions comme les cheminots, mais également les vols intérieurs».

Les agriculteurs ont été finalement appelés à «rentrer dans les fermes» après les dernières annonces de Gabriel Attal. Le Premier ministre a pris la parole jeudi midi, depuis Matignon, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Fuite de numéros de sécurité sociale après une cyberattaque : êtes-vous concerné ?
L'ex-miss météo Fabienne Amiach dévoile le montant de sa retraite et prévient : «Vous allez pleurer !»
Une lettre historique vieille de plus de 180 ans pourrait être vendue une fortune aux enchères
Pourquoi nous ne roulons pas plus à l'hydrogène : les derniers freins à lever
Manifestation des agriculteurs : pourquoi les enseignes Leclerc sont-elles prises pour cible ?