Marchés français ouverture 5 h 25 min
  • Dow Jones

    31 253,13
    -236,94 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    11 388,50
    -29,66 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    26 517,46
    +114,62 (+0,43 %)
     
  • EUR/USD

    1,0582
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    28 723,11
    +1 170,86 (+4,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    676,49
    +24,25 (+3,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,79
    -22,89 (-0,58 %)
     

La populaire collection de NFT Azuki a-t-elle été fondée par un escroc ?

Azuki, l’une des collections de NFT les plus populaires du moment, a vu sa valeur chuter de près de 75 % en quelques jours seulement. La raison est à chercher du côté du fondateur, que beaucoup suspectent d’avoir participé à des arnaques.

Il y a encore quelques jours, la collection de NFT Azuki était l’une des plus chères et des recherchées du marché. Le 3 mai 2022, le prix plancher des NFT était à plus de 88 000 dollars, selon les données du site spécialisé NFT Floor Price. Mais en ce 11 mai 2022, à peine une semaine plus tard, ce prix a chuté à 21 376 dollars, une baisse de 75 % de sa valeur.

C’est une nouvelle qui chamboule tout l’écosystème NFT. La baisse de prix des Azuki est due en partie aux problèmes que connait actuellement le bitcoin. Mais elle est surtout accentuée par le fait que Zagabond, le fondateur du projet, est accusé d’avoir arnaqué les utilisateurs de ces 3 précédents projets de NFT.

Les NFT, pour non fungible tokens (ou jetons non échangeables en français) se servent de la technologie de la blockchain pour y inscrire des informations. Ils agissent en quelque sorte comme des certificats d’authenticité, ce qui a permis aux artistes de créer un marché de l’art virtuel, qui bat des records et qui attire énormément de collecteurs et de capitaux.

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles