La bourse ferme dans 8 h 17 min
  • CAC 40

    7 201,64
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 302,14
    +29,95 (+0,70 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1403
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 815,40
    -1,10 (-0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    36 844,61
    -890,04 (-2,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,03
    -17,70 (-1,73 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,64
    +1,82 (+2,17 %)
     
  • DAX

    15 933,72
    +50,48 (+0,32 %)
     
  • FTSE 100

    7 611,23
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 257,25
    -76,27 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    24 088,53
    -129,50 (-0,53 %)
     
  • GBP/USD

    1,3643
    -0,0004 (-0,03 %)
     

Pôle emploi radie un chômeur parce qu’il postulait à des offres par courrier

·3 min de lecture
Pôle emploi radie un chômeur parce qu’il postulait à des offres d’emploi par courrier (Crédit : Reuters)

Pour avoir préféré postuler à des offres d’emploi par courrier postal plutôt que par mail, un chômeur a été radié par Pôle Emploi.

Peut-on encore postuler à des offres d’emploi par courrier postal en 2021 ? Visiblement, la réponse est non. Selon des informations recueillies par Mediapart, un chômeur longue durée a été radié par Pôle emploi pour ce motif entre septembre et octobre 2021. 

L’établissement public lui reproche d’avoir privilégié les courriers postaux aux mails et donc de ne pas avoir mis toutes les chances de son côté pour retrouver un travail. Ces candidatures "ne correspondant plus aux standards adoptés par les entreprises depuis de nombreuses années", a justifié Pôle emploi dans un document que Mediapart a pu consulter. Par conséquent, le quadragénaire est sanctionné pour "insuffisance d’actions en vue de retrouver un emploi" et "absence de caractère sérieux des démarches."

Au chômage depuis de nombreuses années, l’homme a déjà épuisé ses droits à l’ARE et perçoit 507,30 euros de l’allocation de solidarité spécifique. En recherche active, il ne reste pas les bras croisés. Même l'organisme a reconnu "la fourniture de très nombreuses candidatures". Problème : les lettres de motivation et les CV ont tous été envoyés par courrier recommandé. 

Les deux parties se retrouveront au tribunal

"Le recommandé, c’est au contraire l’assurance que mon courrier a été reçu", se défend-il. "Je n’aime pas que mes données numériques traînent sur le Net. Et surtout, comme je rogne sur tout, je n’ai pas d’abonnement Internet, je n’avais pas d’ordinateur personnel à l’époque du contrôle et je détiens un simple forfait téléphonique à quelques euros par mois", ajoute-t-il. Deux visions s’opposent puisque Pôle Emploi assure de son côté que le format papier "ne permet pas de garantir la recevabilité de celles-ci auprès des recruteurs" et que le format numérique est devenu "le modèle standard".

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Bien décidé à ne pas se laisser faire, le quadragénaire en grande précarité a saisi le tribunal administratif mi-novembre. "Pour Pôle emploi, je suis un méchant chômeur de longue durée et je sais bien que je suis dans le collimateur. Pour me pousser à rechercher autre chose, sur des métiers en tension. Et me forcer la main, pour passer au numérique", pense-t-il. Contrôlé pour la dernière fois en 2017, il s’étonne de ne pas avoir été puni à l’époque pour avoir envoyé ses candidatures en recommandé : "Ça n’avait posé aucun problème ! Pôle emploi avait reconnu que je respectais mes obligations de recherche d’emploi". Contactée par Mediapart, la direction générale de Pôle emploi n’a pas donné suite.

Si la dématérialisation des services publics est bien avancée, l'exclusion numérique est un réel problème. Déjà l’année dernière, la Cour des comptes avait critiqué la politique numérique de Pôle emploi lui recommandant "d'améliorer la détection" des personnes qui ont des difficultés numériques.

VIDÉO - Pôle emploi va intensifier ses contrôles des chômeurs au cours des six prochains mois

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles