La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 797,30
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 178,71
    -61,12 (-0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Plan épargne logement : quand vais-je payer des impôts ?

Calendrier et sablier
Calendrier et sablier

En 2023, avec un taux qui devrait probablement revenir à 2%, le plan d'épargne logement (PEL) va à nouveau attirer les regards. Mais attention, un PEL à 2% ouvert en 2023 ne sera pas aussi rentable qu'un PEL à 2% ouvert en 2015... Par quel tour de passe-passe un même taux peut-il livrer une rémunération différente ? A cause de la fiscalité : car le plan de 2015 profite d'un avantage dont le plan de 2023 sera privé.

Tous les PEL ouverts depuis 2018 : flat tax

Depuis le 1er janvier 2018, les règles fiscales s'appliquant aux nouveaux PEL sont simples et limpides : flat tax de 30% appliquée chaque année aux intérêts que vous touchez. Plus précisément, la « flat tax » sur l'épargne (ou prélèvement forfaitaire unique, PFU) accolle deux taux fixes : les 17,20% de cotisations sociales et les 12,80% d'impôt sur le revenu.

La rémunération de tous les plans épargne logement ouverts suite au 1er janvier 2018, concernés par la flat tax, stagne à 1%. Ce taux est « brut » : dans les faits, votre plan ouvert en 2018, 2020 ou encore 2021 vous rapporte 0,70% par an, après flat tax.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Frais bancaires 2023 : Notre palmarès des banques les moins chères
- Boursorama / Fortuneo : un duel au sommet sur les tarifs
- Taxe foncière 2022 : pourquoi la DGFiP Finances publiques me prélève une 11ème fois