La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 291,56
    -503,55 (-2,31 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Planètes, Lune, lumière cendrée : que voir dans le ciel en janvier 2023 ?

C’est peut-être la clé pour détrôner Google comme solution pour trouver des informations sur le web. Et de toute évidence, Microsoft a bien l’intention de saisir cette opportunité pour améliorer la part de marché de son propre outil : Bing. Selon les éléments en possession de The Information, Microsoft désire intégrer ChatGPT à Bing pour le rendre encore plus efficace.

ChatGPT est la surprise high tech de la fin de l’année 2022. Il s’agit d’un agent conversationnel conçu par OpenAI reposant sur des algorithmes avancés en matière d’intelligence artificielle. Il permet de générer du texte à la demande, en fonction des éléments que vous lui demandez : une recette de cuisine pour Noël, une fan fiction, une arnaque convaincante, etc.

ChatGPT produit du langage naturel, comme si l’on s’adressait à une personne (on a voulu l’utiliser pour un test de Turing, mais les choses ont pris un virage inattendu). Bien sûr, les réseaux sociaux ont largement documenté les limites et les ratés de l’outil. Il n’empêche : dans plusieurs situations, l’outil a produit des textes réussis et effectué des tâches parfois complexes.

Microsoft voit dans ChatGPT un moyen de vraiment défier Google

Si l’édifice proposé par OpenAI est encore fragile, les fondations paraissent assez solides aujourd’hui pour envisager ChatGPT dans un service opérationnel comme Bing, le moteur de recherche rival de Google made in Microsoft.

[Lire la suite]