La bourse ferme dans 27 min
  • CAC 40

    6 096,55
    +49,24 (+0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 554,81
    +15,93 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 517,16
    +78,90 (+0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,0520
    -0,0067 (-0,63 %)
     
  • Gold future

    1 821,40
    -3,40 (-0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    19 805,38
    -116,35 (-0,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,99
    +3,93 (+0,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,96
    +0,39 (+0,36 %)
     
  • DAX

    13 255,56
    +69,49 (+0,53 %)
     
  • FTSE 100

    7 327,37
    +69,05 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    11 458,39
    -66,16 (-0,57 %)
     
  • S&P 500

    3 899,78
    -0,33 (-0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2203
    -0,0067 (-0,54 %)
     

Pensions de retraite : un dossier sur sept contient une erreur

Un dossier de retraite sur sept contient une erreur financière selon la Cour des comptes (Illustration)
Un dossier de retraite sur sept contient une erreur financière selon la Cour des comptes (Illustration)

La Cour des comptes a dévoilé son rapport sur l'exercice 2021 de la branche vieillesse de la Sécurité sociale. Cette année encore, les dysfonctionnements concernant les calculs de la liquidation des retraites de base sont pointés du doigt, relèvent nos confrères du Parisien. Cette liquidation, l'étape du calcul permettant d'établir le montant dont bénéficiera chaque retraité toute sa vie, serait erronée une fois sur sept.

Si ces erreurs sont « fréquentes », la Cour des comptes concède une légère amélioration : « Une nouvelle retraite sur sept liquidée comporte au moins une erreur de portée financière », explique-t-elle au quotidien. Un an plus tôt, un dossier de retraite sur six contenait une erreur financière.

À LIRE AUSSIUn dossier de retraite sur six contient une erreur financière

Trois erreurs sur quatre au détriment des retraités

Toujours en amélioration, l'impact de ces erreurs sur les retraités est moins fréquent mais toujours présent. « La fréquence des erreurs de portée financière en faveur ou au détriment des assurés se réduit significativement, mais continue de présenter un niveau élevé », peut-on lire dans le rapport. Ces erreurs pénalisent aujourd'hui trois assurés sur quatre, souvent jusqu'au décès.

À LIRE AUSSIRetraites : pourquoi la situation est plus grave qu'on ne le dit

Des déclarations erronées de la part des employeurs, un nombre de trimestres mal pris en compte ou encore une mauvaise prise en compte des ressources avant l'attribution du min [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles