La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 970,18
    -153,10 (-0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

Paris : il séduit des femmes sur des sites de rencontre avant de les voler

Bien loin du gentleman cambrioleur, l’homme d’une trentaine d’années a été mis en examen vendredi 1er juillet selon Franceinfo, pour vol par ruse, vol en réunion, escroquerie, abus de faiblesse, mais aussi violences. Le jeune homme, connu de la justice, aurait utilisé les applications de rencontre afin de séduire ses victimes avant de leur voler argent et objet de luxe.

Selon les informations de France Inter, certaines de ses victimes, des femmes, ont été brutalisées lorsqu’elles ont protesté face à ces vols. Une enquête judiciaire a été ouverte alors que le préjudice total est estimé aux environs de 200 000 euros.

Le principal suspect a toutefois été accompagné par des complices. Un autre homme de 29 ans, lui aussi connu par la justice, a également été mis en examen pour vol en réunion, vol par ruse et escroquerie. Les deux compères étaient également aidés de la sœur du principal suspect, née en 1996, qui a été placée sous contrôle judiciaire alors qu’elle fait également l’objet d’une mise en examen pour recel.

Opérant sur les applications de rencontre, l’enquête ignore encore le nombre exact de victimes, en raison de la multitude de profils que possède le suspect. Ce dernier a été confondu lors d’une enquête pour un cambriolage sans effraction, suite à la plainte déposée par une jeune femme en octobre 2021.

Sur les images de la vidéosurveillance, la plaignante a reconnu l’homme avec qui elle entretenait une relation intime après l’avoir rencontré sur une application de rencontre. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gaz, électricité : des offres moins chères qu’EDF et Engie, mais attention…
Arnaque à la carte Vitale : il perd plus de 1.800 euros, sa banque ne lui offre qu’un geste commercial
L’escroc se faisait passer pour un agent des impôts
Dégrèvement de l'impôt : principe, demande et délai
Travailleurs indépendants : comment les pouvoirs publics vous aident en cas de difficultés

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles