La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 223,35
    -843,03 (-2,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Le pape promet une visite au Liban, un an après l'explosion de Beyrouth

·1 min de lecture
LE PAPE PROMET UNE VISITE AU LIBAN, UN AN APRÈS L'EXPLOSION DE BEYROUTH

CITE DU VATICAN (Reuters) - Le pape François a évoqué mercredi son "grand" désir de se rendre au Liban et prié pour que le pays redevienne "un message de fraternité et de paix pour tout le Proche-Orient", au premier anniversaire de l'explosion du port de Beyrouth.

S'exprimant lors de sa première audience générale depuis une intervention chirurgicale subie le mois dernier, le chef de l'Eglise catholique a également souhaité le succès de la conférence internationale des donateurs organisée dans la journée par la France. Les donateurs doivent aider le Liban "sur le chemin de la résurrection", a déclaré le souverain pontife, appelant à "des gestes concrets, pas seulement des mots".

L'archevêque Paul Gallagher, le chef de la diplomatie vaticane, a déclaré le mois dernier que cette visite du pape au Liban pourrait avoir lieu fin 2021 ou début 2022. Il a ajouté que François pourrait se rendre au Liban même si aucun gouvernement n'y est constitué.

L'explosion de nitrate d'ammonium dans le port de Beyrouth le 4 août 2020 a coûté la vie à plus de 200 personnes, fait plus de 6.000 blessés et dévasté une grande partie de la capitale libanaise alors que le pays était déjà plongé dans une grave crise financière et politique.

(Reportage Philip Pullella; version française Jean-Stéphane Brosse)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles