La bourse ferme dans 6 h 57 min
  • CAC 40

    7 087,80
    +5,38 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 171,68
    +8,23 (+0,20 %)
     
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0881
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    1 939,80
    -5,50 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    21 155,40
    -62,12 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,15
    +0,28 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 130,16
    +1,89 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 784,73
    +13,03 (+0,17 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2315
    -0,0002 (-0,02 %)
     

Orpea : le torchon brûle entre la Caisse des dépôts et les créanciers

Wikimedia Commons

La crise couve entre la Caisse des Dépôts et les créanciers d'Orpea. les deux parties se sont séparées sur un constat d'échec dans la nuit de mercredi à jeudi alors qu'ils tentent de trouver une solution sur l'avenir du géant des maisons de retraite, a-t-on appris de sources proches des négociations. La Caisse des dépôts, bras financier de l'Etat, a proposé de relever à 1,3 milliard d'euros son offre initiale d'apport d'argent frais, 700 millions d'euros au départ, indique à l'AFP une source interne à la CDC. C'est 80% de la somme totale (1,5 milliard d'euros) dont Orpea a besoin pour poursuivre son activité et mettre en œuvre le plan de transformation annoncé à l'automne par son nouveau directeur général Laurent Guillot.

Mais les discussions engagées sur la restructuration de la dette achoppent sur la valeur à laquelle la dette non sécurisée aux mains d'un groupe d'investisseurs sera transformée en capital. Parmi ces investisseurs, qui détiennent 1,8 milliard d'euros de dette (sur un total de 9 milliards de dette), des gérants et fonds spéculatifs tels que Anchorage, Boussard & Gavaudan, Carmignac et Eiffel. La Caisse des dépôts et ses alliés demandent le contrôle de la gouvernance d'Orpea, secoué par la publication il y a un an du livre-enquête "Les Fossoyeurs", qui a dénoncé maltraitances des résidents et malversations financières des anciens dirigeants.

"Nous voulons le contrôle pour nous assurer que les pratiques changent", a indiqué à l'AFP une source de la Caisse des Dépôts. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

CAC 40 : après une séance rouge vif, la Bourse tente de se reprendre malgré la BCE et la Fed
La Nasa et Boeing vont mettre au point un avion de nouvelle génération
Et les films et séries les plus vues depuis la création de Netflix sont....
Prothèses PIP : le certificateur allemand TUV condamné à indemniser 7.000 plaignantes
CAC 40 : la Bourse de Paris plonge, retour sous les 7.000 points