La bourse est fermée

Orléans : un facteur arrêté après avoir escroqué quatorze personnes et volé plusieurs dizaines de milliers d'euros

Une arnaque montée par un postier dans le Loiret (Photo credit : PASCAL PAVANI/AFP via Getty Images)

Un employé de La Poste vient d’être placé en détention à Orléans. Il est soupçonné d’avoir mis sur pied avec un complice une arnaque à la carte bleue, en se servant de son accès privilégié à certaines boites aux lettres.

La combine était bien rodée. Selon le parquet d’Orléans, un facteur de la région aurait abusé de son accès privilégié à certaines boites aux lettres pour mettre sur pied une escroquerie à la carte bleue. Quatorze victimes ont été recensées jusqu’à présent, le préjudice total atteignant plusieurs dizaines de milliers d’euros.

Le mode opératoire, décrit par La République du Centre, était plutôt simple. L’individu, employé contractuel par La Poste, choisissait soigneusement des adresses dont il avait accès aux boites aux lettres et transmettait ensuite les informations à un complice basé en région parisienne. Celui-ci procédait ensuite à des ouvertures de comptes bancaires en ligne, en usurpant les identités des personnes ciblées.

Des retraits massifs d’argent liquide

L’étape suivante était assurée par le facteur escroc, qui récupérait dans les boites aux lettres les cartes bancaires dans les boites aux lettres, avant que leurs “propriétaires” aient pu se douter de quoi que ce soit, et procédait à des retraits massifs d’argent liquide !

Selon le quotidien régional, le postier et son complice sont également “soupçonnés d'avoir mis en vente, sur un site en ligne, des biens pour lesquels l'argent était versé ; sauf que les acheteurs ne recevaient jamais les objets qu'ils avaient commandés”. Actant tous ces éléments, le parquet a ouvert une information judiciaire pour escroquerie et saisi un juge d’instruction.