La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 217,36
    +242,09 (+0,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Orange lancera la 5G dans 15 villes en France le 3 décembre

·2 min de lecture
Orange lancera la 5G dans 15 villes en France le 3 décembre

SFR avait dégainé en premier. Orange prend le relais. L'opérateur télécoms a annoncé mercredi 25 novembre le lancement de son réseau mobile 5G "dès le 3 décembre 2020" dans 15 villes françaises, dont Nice, Marseille, Le Mans, Angers et Clermont-Ferrand, alors que d'autres communes demandent un moratoire sur cette technologie. "D'ici la fin de l'année, plus de 160 communes seront couvertes en 5G", a annoncé le groupe français dans un communiqué, promettant des débits "jusqu'à 3 à 4 fois plus rapides que la 4G" grâce à un large spectre sur la bande de fréquences 3,5 GHz.

A l'instar de Bouygues Telecom, Orange avait pour l'instant communiqué ses offres tarifaires 5G grand public et entreprises sans pour autant annoncer de plan de couverture géographique précis. Seul SFR a lancé officiellement son réseau mobile de dernière génération à Nice depuis vendredi dernier, tandis que Free a évoqué un lancement dans "les prochaines semaines". Bouygues a de son côté indiqué un déploiement à partir du 1er décembre, sans dire dans quelles villes.

A lire aussi - Voici pourquoi il est inutile de se précipiter sur les nouveaux forfaits 5G

Après avoir versé 2,789 milliards d'euros à l'État pour s'emparer de "blocs" mis aux enchères début octobre, les opérateurs peuvent jouir de leurs fréquences 5G depuis le 18 novembre. Ils restent toutefois soumis à des procédures administratives liées aux autorisations techniques à déposer auprès de l'Agence nationale des fréquences (ANFR) et aux demandes d'information des mairies.

Or plusieurs maires écologistes ou de gauche de grandes villes, notamment à Lille ou Grenoble, ont déclaré être en faveur d'un moratoire jusqu'à la publication prévue au printemps 2021 d'un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses).

"Le déploiement se fera de manière progressive et dans un dialogue constructif avec l'ensemble des collectivités locales, en parallèle de nos efforts pour élargir la couverture du territoire français en 4G", a indiqué Stéphane Richard, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le premier bateau de plaisance fonctionnant à l'hydrogène vert devrait être commercialisé en 2021
Starship, la fusée géante de SpaceX, effectuera son premier test en haute altitude la semaine prochaine
Voici comment limiter la publicité ciblée sur votre téléphone et les réseaux sociaux
TikTok a jusqu'au 4 décembre pour vendre ses activités américaines avant d'être interdit par Donald Trump
Twitter va recommencer à certifier des comptes en 2021