La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 152,01
    +239,57 (+0,71 %)
     
  • Nasdaq

    13 102,55
    -25,50 (-0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,87 (-0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0169
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 830,52
    -210,34 (-1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    23 549,22
    -295,99 (-1,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,15
    -2,76 (-0,48 %)
     
  • S&P 500

    4 305,20
    +8,06 (+0,19 %)
     

Or : faut-il acheter, après le plongeon ?

L’or a perdu de sa superbe, ces derniers mois. Alors que le métal jaune, considéré comme une valeur refuge face aux risques géopolitiques ou de marché, avait largement profité de l’invasion russe de l’Ukraine (un événement qui avait laminé les taux d’intérêt à long terme et les marchés d’actions, des plongeons qui ont soutenu l’or) jusqu’au 7 mars, il a par la suite effacé tous ses gains et est même revenu au contact de planchers de deux ans. Le cours de l’once est en effet revenu à près de 1.700 dollars actuellement (après avoir même fait une brève incursion sous 1.680 dollars le 21 juillet), contre près de 2.085 dollars lors du pic de mars dernier.

Les inquiétudes géopolitiques “ont alimenté les achats d’or physique des particuliers. Mais ce phénomène n’a eu qu’un impact assez marginal sur les cours”, précise Laurent Schwartz, président du Comptoir National de l’Or. L’or a surtout souffert de l’appréciation de la devise des Etats-Unis face aux autres monnaies dont l’euro (coté en dollars, le métal jaune devient en effet mécaniquement plus cher plour les acheteurs munis d’autres devises) et du reflux des anticipations d’inflation. Parmi les éléments défavorables à l’or, on peut citer la perspective de la remontée du taux directeur de la Fed mais cette politique est ”de notoriété publique et vraisemblablement déjà intégrée dans le cours de l’or”, selon Laurent Schwartz, qui souligne toutefois que la hausse du taux directeur de la BCE a été plus forte et rapide que prévu, ce qui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Avec Geev, ils ont popularisé le don d'objets entre particuliers
CAC 40, Nasdaq… faut-il craindre une rechute de la Bourse ?
Le géant du luxe LVMH profite des hausses de prix : le conseil Bourse
Le coûteux fiasco des rachats internet de TF1
Le prix du gaz s'envole, le pétrole soutenu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles