Publicité
La bourse ferme dans 8 h 7 min
  • CAC 40

    7 855,77
    -8,93 (-0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 029,48
    -4,95 (-0,10 %)
     
  • Dow Jones

    38 712,21
    -35,21 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0812
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    2 329,90
    -24,90 (-1,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 488,35
    +167,38 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 419,63
    +6,68 (+0,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,23
    -0,27 (-0,34 %)
     
  • DAX

    18 593,70
    -37,16 (-0,20 %)
     
  • FTSE 100

    8 204,77
    -10,71 (-0,13 %)
     
  • Nasdaq

    17 608,44
    +264,89 (+1,53 %)
     
  • S&P 500

    5 421,03
    +45,71 (+0,85 %)
     
  • Nikkei 225

    38 720,47
    -156,24 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,54
    +149,70 (+0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,2784
    -0,0016 (-0,12 %)
     

Omar Sy : l'acteur condamné par les tribunaux suisses à une lourde amende pour excès de vitesse

Omar Sy : l'acteur condamné par les tribunaux suisses à une lourde amende pour excès de vitesse

Les stars ne sont pas exemptées de suivre les règles, encore moins celles du Code de la route. Le 19 juillet 2023, l’acteur français Omar Sy a été flashé à deux reprises sur les routes suisses, rapporte 20 Minutes : la première fois à 92 km/h sur une route limitée à 50 km/h dans une bourgade à la frontière franco-suisse, soit un dépassement de 37 km/h ; la deuxième fois le lendemain, près de Genève, à 98 km/h sur une route limitée à 60 km/h. La justice a retenu un dépassement de 33 km/h.

Après de nombreux courriers envoyés par les autorités suisses à la star française et restés sans réponse, le Parquet de Genève a noté que l’acteur d’Intouchables était bel et bien le détenteur du deux-roues flashé. «[Il] n’a pas transmis le moindre document propre à démontrer qu’il n’était pas l’auteur des infractions reprochées, étant en outre souligné qu’il n’a pas non plus fourni les coordonnées d’autres personnes susceptibles d’avoir conduit le véhicule litigieux au moment des faits reprochés», indique-t-il.

De fait, le Ministère public a retenu, à l’encontre de l’homme de 46 ans, une amende d’un montant «fixé en fonction de la situation personnelle et économique». C’est-à-dire 105 jours-amende à 300 francs suisses le jour, soit plus de 30 000 francs suisses au total (environ 30 880 euros), assortis d’un sursis de trois ans. «À titre de sanction immédiate», Omar Sy a écopé d’une amende de 6 300 francs suisses (6 500 euros). Les frais de procédure (l’équivalent de 270 euros) sont également à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

«Je dissous l’Assemblée nationale» : Emmanuel Macron annonce de nouvelles élections législatives fin juin
Fraude à la carte bancaire : la championne de biathlon Julia Simon condamnée
En pleine période d’allergies aux pollens, la Ventoline se fait rare dans les pharmacies
Le train, un mode de transport «trop cher et pas assez flexible» selon la Fédération des usagers
Il a deux ans et vend déjà des tableaux à plus de 6 000 euros