La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 561,79
    -195,09 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    15 284,47
    +48,76 (+0,32 %)
     
  • Nikkei 225

    29 098,24
    -7,77 (-0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1608
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    25 628,74
    -409,53 (-1,57 %)
     
  • BTC-EUR

    50 375,30
    -3 543,77 (-6,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 400,92
    -73,41 (-4,98 %)
     
  • S&P 500

    4 563,43
    -11,36 (-0,25 %)
     

Nus & culottés (France 5) Mouts : "On a pris la crise sanitaire comme une contrainte supplémentaire"

·1 min de lecture

La crise sanitaire vous a-t-elle freinés, pour repartir sur les routes ?

Mouts : Notre métier, c’est de réaliser des documentaires. Grâce à cette casquette, nous pouvions donc voyager. Néanmoins, se sentait-on de le faire, sur un plan moral ? On a pris la crise sanitaire comme une contrainte supplémentaire, en plus de partir sans vêtements ni argent.

Dans ce contexte, était-il encore possible de partager des échanges authentiques, sincères, entre inconnus ?

Finalement, le résultat est rassurant sur la nature humaine, aujourd’hui. Même dans une telle période, des gens continuaient de nous faire confiance en nous ouvrant leur porte… Les plus anciens, notamment, vous recevaient chez eux.

À lire également

Nus et culottés (France 5) Nan et Mouts : 10 ans à poil !

Ça vous a surpris ?

Avec Nans, mon acolyte, on a, en effet, constaté que les personnes potentiellement à risques, à commencer par les plus âgées, étaient plus en confiance que leurs propres enfants. Peut-être parce que leur existence est derrière elles et qu’elles sont en paix avec la vie. Du coup, peut-être aussi, avec la mort…

Gestes barrières obligent, vous voilà affublés de très jolis masques en tissu…

Nous avons fourni un morcea... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles