Marchés français ouverture 8 h 5 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,27 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,01 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,17 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    -0,0058 (-0,5475 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 303,18
    -640,78 (-3,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

La NSA jure que la prochaine génération du chiffrement ne contiendra pas de porte dérobée

porte dérobée ouverte backdoor
porte dérobée ouverte backdoor

La puissante NSA assure qu’il n’y a aucune porte dérobée (« backdoor ») dans la prochaine génération des standards cryptographiques. Sa prise de parole survient près de 10 ans après les révélations d’Edward Snowden, qui avaient exposé les machinations de l’agence en matière de chiffrement.

Près de dix ans après les révélations d’Edward Snowden sur les programmes de surveillance électronique des États-Unis, le soupçon plane toujours au-dessus de la NSA, la principale agence mise en cause dans tous les documents hautement confidentiels qui ont été sortis par le lanceur d’alerte. Y compris sur la nature de ses contributions à la cryptographie.

La preuve : il a fallu que le directeur de la cybersécurité au sein de la National Security Agency — l’une des plus puissantes agences de renseignement des USA et, donc, du monde — déclare à Bloomberg le 13 mai 2022 que la prochaine génération des outils de chiffrement ne sera pas volontairement affaiblie, en secret, pour faciliter des opérations d’espionnage.

« Il n’y a pas de porte dérobée », a ainsi déclaré Rob Joyce. Ce commentaire de l’un des hauts responsables de la NSA survient alors que l’agence a justement contribué à l’émergence d’une nouvelle génération cryptographique. La NSA dispose d’une expertise reconnue dans ce domaine, avec des spécialistes de haute volée, ainsi que des moyens nombreux et très avancés.

NSA QG
Le QG de la NSA. // Source : Wikimedia commons

L’affaire Dual_EC_DRBG

Sauf que cette participation interroge,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles