Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0823
    -0,0005 (-0,04 %)
     
  • Gold future

    2 045,80
    +15,10 (+0,74 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 061,52
    +5,87 (+0,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,57
    -2,04 (-2,60 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2673
    +0,0015 (+0,12 %)
     

Le nouveau projet de l’armée américaine ? Des drones avec de la reconnaissance faciale

Le département de la défense américain a signé un contrat avec une société spécialisé dans la reconnaissance faciale, pour intégrer cette technologie dans des drones.

Il fallait s’y attendre. Le Pentagone envisage de moderniser ses drones avec une technologie de reconnaissance faciale. Le média spécialisé NewScientist a repéré le 23 février 2023 un contrat de 800 000 dollars, passé entre l’armée américaine et la société spécialisée dans l’IA, RealNetworks. Ce partenariat serait la deuxième phase d’un processus lancé en 2021 pour implanter la reconnaissance faciale dans des mini-drones, aussi appelé sUAS pour « Small Unmanned Aircraft Systems ».

Le département américain de la défense précise que les missions principales de ces appareils seraient le renseignement et l’identification lors d’opérations spéciales.

Le logiciel serait intégré dans l’appareil ainsi que dans son ordinateur de bord et serait capable « de répondre de manière autonome en temps réel », indique le rapport. On ne peut pas encore concrètement déterminer quelles seraient les compétences autonomes. Compte tenu des missions envisagées, il peut s’agir du suivi d’un individu identifié depuis une base de données, par exemple.

L'écran pour surveiller depuis un drone Black Hornet // Source : Teledyne Flir
L'écran pour surveiller depuis un drone Black Hornet // Source : Teledyne Flir

Une technologie encore imparfaite

Seuls les mini-drones sont ciblés pour l’instant.

[Lire la suite]