La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 684,64
    -360,02 (-1,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Note d'information

EDF
EDF

Point d’actualité

A la suite de l’annonce hier par le gouvernement d’un plafonnement de la hausse des tarifs réglementés de l’électricité pour 2023 à +15%, les objectifs à fin 20231 du Groupe feront l’objet d’un réexamen une fois que seront précisées les modalités de la régulation pour 2023. L’estimation de production nucléaire en France est confirmée pour 2023 à 300-330 TWh.

Dans l’état des informations dont le Groupe dispose, sur la base de l’estimation de production nucléaire en France pour 2022 dans le bas de la fourchette 280-300 TWh et des prix à terme 2022 au 13 septembre 2022, l’estimation de l’impact de la baisse de production sur l’EBITDA du Groupe pour 2022 est réévaluée à environ -29 Mds€2.

L’estimation de production nucléaire en France pour l’année 2024 est de 315-345 TWh.

Ce communiqué de presse est certifié. Vérifiez son authenticité sur medias.edf.com

A propos d’EDF
Acteur majeur de la transition énergétique, le groupe EDF est un énergéticien intégré, présent sur l’ensemble des métiers : la production, le transport, la distribution, le négoce, la vente d’énergie et les services énergétiques. Leader des énergies bas carbone dans le monde, le Groupe a développé un mix de production diversifié basé principalement sur l’énergie nucléaire et renouvelable (y compris l’hydraulique) et investit dans de nouvelles technologies pour accompagner la transition énergétique. La raison d’être d’EDF est de construire un avenir énergétique neutre en CO2 conciliant préservation de la planète, bien-être et développement, grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants. Le Groupe participe à la fourniture d’énergie et de services à environ 38,5 millions de clients (1), dont 29,3 millions en France (2). Il a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires consolidé de 84,5 milliards d’euros. EDF est une entreprise cotée à la Bourse de Paris.

(1) Les clients sont décomptés depuis 2018 par site de livraison ; un client peut avoir deux points de livraison : un pour l’électricité et un autre pour le gaz.
(2) Y compris ÉS (Électricité de Strasbourg) et SEI.

1 Cf. objectifs de ratios d’endettement présentés dans le CP du 18 mai 2022 : endettement financier net / EBITDA d’environ ou légèrement supérieur à 3 fois, et dette économique ajustée / EBITDA ajusté (à méthodologie S&P constante) d’environ 5 fois (Sur la base du périmètre et des taux de change au 01/01/2022. À environnement réglementaire constant (plafond ARENH à 100TWh), avec une hypothèse de prix à terme 2023 au 13 juillet 2022, et compte tenu d’une hypothèse de production nucléaire 2022 et 2023 en France telle que figurant dans le communiqué de presse du 18 mai 2022).
2 Cf. CP du 18 mai 2022, et présentation des résultats du S1 2022 où l’impact avait été estimé à -24 Mds€

Pièce jointe