Marchés français ouverture 14 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0529
    -0,0027 (-0,25 %)
     
  • HANG SENG

    20 643,21
    +40,69 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    28 457,41
    -661,41 (-2,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    672,66
    +429,98 (+177,18 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Netflix plombé par l’inflation et la concurrence : le conseil Bourse

·1 min de lecture

Netflix est une star déchue. Après avoir inscrit un pic historique à plus de 700 dollars l’action à la Bourse de New York, le géant du streaming n’est plus que l’ombre de lui-même. Hier, Netflix a effacé des dizaines de milliards de valeur boursière et son action ne cote plus que 215 dollars actuellement, soit une chute de 70% par rapport au sommet de 2021. Une décennie de croissance ininterrompue a pris fin pour Netflix, avec la perte de 0,2 million d’abonnés au premier trimestre et un recul attendu de 2 millions du parc d’abonnés payants, souligne Peter Garnry, responsable de la stratégie actions chez Saxo Bank.

Il souligne que la concurrence s'intensifie, tandis que l'inflation risque de pousser les particuliers à tailler dans les dépenses “moins essentielles”, comme les services de divertissement. Il y a aussi l’impact de la guerre en Ukraine : le service a été suspendu en Russie, avec la perte de 0,7 million d’abonnés à la clé. Enfin, des centaines de milliers de clients ont été perdus aux Etats-Unis et au Canada du fait de relèvements tarifaires.

La trajectoire du parc de clients est particulièrement décevante, alors que Netflix tablait sur un gain de 2,5 millions d’abonnés par trimestre. “Les analystes financiers et Netflix lui-même semblent peiner à comprendre le nouveau paysage post-Covid-19, marqué par une inflation plus élevée et un environnement concurrentiel évoluant de façon significative”, relève Peter Garnry. L’expert dénonce par ailleurs la dégradation de la qualité (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Start-up : le français Sigfox repris par Unabiz, une société de Singapour
Orpea poursuivi pour négligence après le décès d'une résidente des suites de fractures
CAC 40, DAX… malgré l’envolée des taux, “la Bourse est attractive face aux obligations”
Après LVMH, L'Oréal repousse aussi la limite d'âge pour son président Jean-Paul Agon
La start-up d’Elon Musk The Boring Company veut “résoudre le problème des embouteillages” et accélérer

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles